Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Benevento-Inter

Benevento Calcio, l'antre de la sorcière

Ce dimanche, l'Inter se déplace à Benevento, bon dernier de Serie A. Une formation qui vit la première saison de son histoire dans l'élite et dont les joueurs ont un drôle de surnom, les Sorciers, « Gli Stregoni » en version originale. Il faut dire qu'historiquement, Benevento n'est pas franchement une terre de football. Mais plutôt un pays de magie et de sorcellerie.

Modififié
Deux montées successives, en Serie B en 2016, puis en Serie A en 2017. Puis un apprentissage à la dure de l'élite cette saison, où le club n'a toujours pas glané le moindre point en championnat. Si le Benevento Calcio devrait avoir un mal fou à se maintenir en Serie A, la renaissance du club au plus haut niveau aura au moins eu le mérite de mettre en lumière les légendes et mythes qui pullulent dans cette ville de Campanie, située à cinquante kilomètres de Naples.

Le Salem italien


Ville conquise par les Romains au troisième siècle avant Jésus-Christ, la cité conserve un charme antique grâce à son arc de triomphe, son théâtre d'époque, ses ponts et ses portiques d'architecture romaine. Mais en Italie, le patrimoine historique de Benevento reste nettement moins célèbre que la dimension mystique et magique qui lui est généralement associée. « Benevento, c'est la ville des sorcières en Italie, tout simplement » , pose Francesca Gerardo, co-auteur d'un documentaire sur l'histoire des sorcières de Benevento (A uno a uno le fil cuntavano : la leggenda delle streghe nel Sannio.).

« Il est difficile de situer à quand remonte l'apparition des cultes qu'on assimile à de la sorcellerie, mais on suppose que les premières légendes datent de l'invasion des Lombards (un peuple germanique qui a envahi une grande partie de l'Italie au VIe siècle, ndlr) qui pratiquaient des rituels païens dont se seraient inspirés certains habitants de Benevento. Peu à peu, les gens se sont mis à raconter des histoires, où des femmes se rassemblent la nuit aux alentours de Benevento pour pratiquer le Sabbat, exerçant des rites obscurs comme des danses rituelles et des sacrifices. » La réalité, bien sûr, est un peu moins folklorique : « À Benevento, on sait que certaines femmes utilisaient leurs cheveux et divers ingrédients pour fabriquer des potions médicinales. Mais l'église chrétienne a cherché à les diaboliser en les faisant passer pour des sorcières démoniaques... »

Le mythe de la Janara


Si aucun registre écrit n'a été retrouvé pour le prouver, certains historiens locaux estiment que jusqu'à 200 procès en sorcellerie auraient été menés par l'Inquisition à partir du XVe siècle dans la région de Benevento. Mais les intégristes religieux ne parviendront néanmoins pas à freiner l'émergence du mythe de la Janara, le nom donné aux sorcières locales. « C'est un terme auquel on prête deux origines. Janara pourrait être un dérivé de Diana, la déesse de la chasse, faisant ainsi directement référence à l’histoire romaine de la ville. Mais il pourrait aussi prendre son origine dans le mot latin "janua", qui signifie porte. Parce qu'à Benevento, on disait que les sorcières pouvaient se faufiler sous les portes pour terrifier, voire assassiner les bébés et les jeunes enfants. »

La Janara se distingue aussi par ses rituels magiques effectués au pied de noyers, l'emblème iconique des sorcières de Benevento. « L'Inquisition italienne fait mention à plusieurs reprises des noyers de Benevento, autour desquels les sorcières se rassemblaient, relate l'écrivain italo-américain Raven Grimassi, auteur de plusieurs dizaines d'ouvrages sur les légendes et histoires de la sorcellerie en Europe. La légende veut qu'elles vendaient les noix des arbres en guise d'amulette, en extrayant même un onguent pour guérir les blessures et fabriquer des philtres d'amour. Aujourd'hui, on les surnomme toujours les sorcières du Noyer. »


« D'ailleurs, de nos jours, les sorcières sont souvent associées à la médecine à Benevento, poursuit Francesca Gerardo. Et il y a encore des gens qui fabriquent et utilisent des potions à base de cheveux. Et je peux vous dire que certaines personnes font plus confiance aux remèdes de sorcières qu'aux médecins. C'est bien pour ça que de nombreux locaux veillent à préserver et réhabiliter la figure de la sorcière à Benevento. » Pour que le mythe demeure, le Benevento Calcio a donc lui aussi mis la main à la pâte : l'emblème du club n'est autre qu'une sorcière chevauchant un balai, dans la pénombre. L'histoire ne dit en revanche pas si elle a prévu de rendre une visite nocturne à quelques bambini locaux...

Par Adrien Candau Propos de Francesca Gerardo receuillis par AC, ceux de Raven Grimassi issus du roman Hereditary Witchcraft : Secrets of the Old Religion.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 7 heures 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
il y a 1 heure Froger vers l’USM Alger
Partenaires
Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
il y a 5 heures Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 8 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre Hier à 21:23 Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 3 Hier à 20:20 Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 Hier à 17:45 Lozano climatise l'Allemagne 5 Hier à 17:15 Maradona, le cigare et les yeux tirés 57 Hier à 14:58 La liesse des supporters mexicains à Moscou 2 Hier à 13:48 Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 Hier à 11:10 Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 Hier à 10:33 Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 10 Hier à 08:24 Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes samedi 16 juin Le CSC malheureux d'Etebo 1 samedi 16 juin Le penalty de Cueva qui s'envole 9