Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Benatia canarde Beckenbauer et Kahn

Modififié
Avis de tempête sur Munich.

Depuis plusieurs années, Mehdi Benatia est considéré comme une référence au poste de défenseur central. Mais malgré son statut, le Marocain a essuyé les critiques de l'ancien libéro et actuel dirigeant du Bayern, Franz Beckenbauer. Des attaques auxquelles Benatia a répondu dans les colonnes de Onze Mondial : « Beckenbauer a tendance à critiquer pas mal de joueurs, notamment moi. Il a commencé la saison dernière après le match face à Manchester City. J’avais pris un carton rouge, le premier de ma carrière. C’était face à Agüero, il passe devant moi, je tacle, penalty et rouge. Bref, on était déjà qualifiés, on perd le match 3-2. Le lendemain, il dit : "Mais comment on peut faire une aussi grosse erreur ?" Tous les défenseurs du monde prennent des cartons rouges. Moi, je prends mon premier rouge à 28 ans et quelqu’un vient me critiquer. À partir de ce moment-là, un mec comme ça, je n’ai même pas envie de lui répondre. »

Puis, Benatia s'est montré encore plus cinglant : « Il a quoi de plus que nous ? Je ne parle pas allemand, sinon je lui aurais dit en face ma façon de penser. Peu importe qui c’est. Ce n’est pas mon problème. Et puis on parle de Beckenbaueur en tant que consultant. Je respecte sa carrière de joueur, il a marqué l’histoire du foot. Mais je trouve que dans son nouveau rôle, il n’est pas assez conciliant avec les joueurs. Il y a des gens qui ont besoin qu’on parle d’eux, de rester dans la lumière. Alors ils cherchent des trucs à dire. Ça a été le cas récemment avec Oliver Kahn. Il m’a critiqué, moi et d’autres joueurs… Pourquoi ? Ce genre de mec n’a jamais fait d’erreur ? Et celle qu’il fait en finale de Coupe du monde face au Brésil ? On s’en rappelle tous. Oliver Kahn a été un immense gardien, quand j’étais petit, à l’école et que j’allais au but, je disais : "Je m’appelle Oliver Kahn." Mais les gens ont tendance à oublier que l’erreur est humaine. Tu peux jouer au Real, à Barcelone ou au Bayern, tu feras des erreurs… »


C'est dit.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17