Benalouane : « Je suis dans une forme de renaissance »

Arrivé à Leicester à l’été 2015, Yohan Benalouane aura du mal à s’imposer dans une équipe qui tournait alors à plein régime. Parti au mercato hivernal suivant pour retrouver du temps de jeu du côté de Florence, l’ancien Stéphanois n’aura pas pu le faire, la faute à des blessures. Revenu à Leicester depuis, le défenseur a su faire preuve d’un grande volonté pour revenir à son meilleur niveau jusqu’à se faire une place chez les Foxes depuis le début de l’année. Du plaisir pour lui, forcément, après une année et demie délicate. Interview renaissance, en quelque sorte.

Modififié
Revenons plus d’un an et demi en arrière, à l’été 2015, comment tu te retrouves à signer pour Leicester après ta grosse saison avec l’Atalanta ?
C’est vrai que je sortais d’une grosse saison avec l’Atalanta et j’avais vraiment envie de découvrir le championnat anglais, car c’est le football qui me faisait vibrer étant jeune. Et quand j’ai eu l’opportunité de venir ici, à Leicester, je n’ai pas hésité. Le club et le coach m’ont appelé et tout s’est fait très vite, car ils ont fait une offre intéressante que ce soit pour moi ou pour l’Atalanta. J’étais vraiment très excité de vivre une expérience que je désirais depuis très longtemps.

Ranieri t’a donc appelé en personne ?
Oui, je lui ai parlé au téléphone. Il m’a dit qu’il me suivait beaucoup en Italie et que mes caractéristiques correspondaient exactement à ce qu’il voulait. Donc il m’a convaincu assez rapidement.

Comment se passe le début de saison ?
Il y avait une équipe en place et il s’avère que cette équipe réalise un début de saison excellent. Elle gagnait sans cesse, il y avait une bonne atmosphère, donc le coach ne voulait pas forcément changer les joueurs. Et je le comprends, hein, car on ne change pas une équipe qui gagne. D’autant que le résultat final lui aura donné raison. Il faut parfois savoir reconnaître quand les partenaires font le boulot et juste les féliciter.


Il n’y avait pas un côté frustrant de voir l’équipe aussi bien jouer sans toi ?
C’est toujours difficile pour un joueur de ne pas jouer. Quand tu es un compétiteur comme je le suis et que tu ne joues pas, il y a inévitablement de la frustration. Après, comme je venais d’arriver il y avait aussi le côté plaisant de découvrir quelque chose de nouveau, que ce soit un championnat, un pays, une langue. Avant d’arriver en Angleterre, je jouais tous les matchs dans mon club, donc forcément ça a été difficile. Mais je m’y attendais, car je sais que l’adaptation est parfois difficile quand il faut apprendre un nouveau football, découvrir une nouvelle langue. Après, j’ai essayé de donner le meilleur de moi-même pour pouvoir prétendre à jouer. Mais ce qui restera gravé dans mon esprit, c’est que le club a fait une saison remarquable et que l’on a été champion à la fin.

Justement, vous avez senti assez vite que vous aviez un véritable coup à jouer ?
On l’a senti à la mi-saison, à peu près. On voyait que quand on était sur le terrain, il y avait la confiance, la réussite, l’atmosphère, tout nous était favorable. Du coup, on a commencé à se dire que ça pouvait être l’année du miracle.

Tu es devenu champion pour avoir disputé quelques matchs lors de la première partie de saison, mais à la trêve hivernale, tu files en prêt à la Fiorentina. Pourquoi ?
J’avais la volonté de jouer. Quand tu ne joues pas, c’est quand même difficile. La Fio me suivait depuis un petit moment et ce challenge me paraissait intéressant sur le plan sportif. Malheureusement, tout ne s’est pas passé comme prévu puisque je me suis fait mal en arrivant, ce qui m’a empêché de jouer le moindre match, mais je reste persuadé que si je ne m’étais pas blessé, j’aurais pu retrouver le plaisir de jouer dans ce club et ce championnat.


Au moment de partir de Leicester, que te dit Ranieri ?
On en a parlé ensemble, je lui ai fait part de mon envie de partir car j’en avais besoin pour mon plaisir, pour mon bien-être. Pour retrouver les terrains, tout simplement. Au début, il aurait voulu que je reste, mais il a vite compris ma situation et comme il y avait beaucoup de respect entre nous, il m’a laissé partir. En gros, il m’a dit : « Vas-y, fais six bons mois et on se retrouve à la fin de la saison pour un nouveau chapitre. »

Sauf que malheureusement, comme tu le disais, tu te blesses en arrivant.
Oui, effectivement. Ça a été cinq mois difficiles. Très difficiles, même. Au club, ça se passait bien, j’étais bien intégré car je connaissais un peu de monde, les gens me connaissaient car j’avais joué en Serie A pendant cinq ans et je parlais bien la langue. Il y avait un très bon groupe. Mais le fait de se blesser d’entrée de jeu et de n’avoir pas pu jouer, ça a été dur à vivre.

Comment as-tu vécu le sacre de Leicester de loin ?
Bien, car en ayant joué des matchs en début de saison, je suis aussi devenu champion. Et d’ailleurs, ça a été quelque chose de merveilleux pour moi. Je n’aurais pas pensé avoir un trophée cette année-là, et à l’arrivée on a bien eu ce titre de champion, donc c’est magnifique.

Quand tu reviens à Leicester, l’été dernier, tu es dans quel état d’esprit ?
Déjà, je suis heureux car je retrouve enfin les terrains. Après, dans ma tête, je me dis : « Bah mon gars va falloir pédaler pour que tu retrouves ta place, car tu ne peux pas vivre une saison comme l’année dernière.  » Je suis donc dans l’état d’esprit de bosser, de donner le meilleur de moi-même pour prouver que je suis bien revenu.


Un début de saison que tu vis en tant que remplaçant, tu évolues même régulièrement avec les U23.
Oui, mais il faut savoir que j’ai toujours fait partie du groupe pro, hein, je n’ai jamais été mis de côté. C’était ma décision personnelle, d’aller jouer avec les U23. Je m’entraînais avec le groupe pro, mais quand je voyais que le week-end je ne jouais pas, je demandais à l’entraîneur de pouvoir aller prendre du temps de jeu avec les jeunes pour rester compétitif.

Ce qui a d’ailleurs fini par arriver puisque depuis le début de l’année civile, tu enchaînes les rencontres avec notamment deux titularisations lors des deux matchs face à l’Atlético, en quart, de finale de C1. Tu n’aurais jamais imaginé ça en début de saison, non ?
Si tu démarres une saison en te disant : « je n’imagine pas » , c’est que tu as déjà baissé les bras. Il faut toujours avoir des objectifs, garder des rêves plein la tête. Je ne suis pas du genre à abandonner, et même si je savais que ça allait être difficile pour moi, j’avais conscience qu’on allait jouer de belles compétitions et j’avais bien l’intention d'apporter ma pierre à l’édifice. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai travaillé si dur, autant que je le pouvais. Et le Bon Dieu m’a donné la possibilité de disputer ces deux matchs de Ligue des champions. C’est vrai que du point de vue de l’émotion, ça a été très fort. Vraiment magnifique. D’autant que c’était ma première fois en Ligue des champions... C’est une autre catégorie, un autre monde. Là, quand tu entres sur le terrain, tu n’as que le sourire. Et tu te dis que ça valait la peine de travailler aussi dur.

On parle de Ligue des champions et cette belle performance du club en atteignant les quarts de finale, mais d’un autre côté, comment tu expliques la saison difficile en championnat ?
Déjà, il faut bien avoir conscience que ce qu’a fait l’équipe l’année dernière était vraiment quelque chose d’exceptionnel. Cette saison, sûrement que les gens nous connaissent un peu plus... Mais je ne pense pas que l’on soit en train de faire une mauvaise saison. On fait une saison honorable pour un club comme le nôtre. Il ne faut pas oublier qu’on est les petits de la catégorie en Premier League. On essaie de faire du mieux qu’on peut, mais ce n’est pas évidemment, notamment au niveau du rythme. Quand tu n’es pas habitué à avoir un match tous les trois jours, il faut s’adapter, ce n’est pas facile. Mais on est tout de même arrivé à faire bonne figure en Ligue des champions et quand on regarde aujourd’hui notre classement, on est pratiquement au milieu de tableau, et honnêtement ce n’est pas mal pour un groupe comme le nôtre.


Vous êtes quinzièmes, avec deux matchs de retard, donc il y a toujours un objectif maintien quand même ?
Ouais, c’est sûr, mais il ne faut pas oublier que l’objectif du club a toujours été le maintien, et là, je pense qu’on est bien dans la course. Maintenant, il faut continuer à engranger des points comme on a réussi à le faire lors des derniers mois.

Comment tu te sens aujourd’hui d’un point de vue personnel après toutes ces galères ?
Je suis un peu dans une forme de renaissance, car je joue, je m’épanouis. Je me sens encore mieux dans le groupe, car contrairement à l’année dernière, je parle désormais l’anglais, ce qui me permet de mieux communiquer avec mes coéquipiers. Je me suis également adapté à la vie anglaise, au football anglais. J’aime apprendre, j’aime les nouvelles expériences, et celle-ci m’a procuré beaucoup d’émotions.

L’ambiance dans le groupe est aussi bonne que l’année dernière ?
Oh oui ! L’ambiance dans le groupe est vraiment top. Tous les gars sont formidables, que ce soit sur ou en dehors du terrain. On est tous soudés. Vraiment, on est une super équipe. Il faut également rendre hommage à la direction et au président qui sont parvenus à amener cette équipe jusqu’à des objectifs auxquels personne ne s’attendait. Il y a vraiment une super atmosphère à tous les niveaux. Le coach, Shakespeare, par exemple, est vraiment une super personne. Il communique vachement, que tu joues ou que tu ne joues pas, il te fait toujours te sentir important dans l’équipe. Aujourd’hui, je suis content pour lui que les résultats suivent.

Tu te vois continuer l’aventure ici ?
Oui, j’espère. J’ai encore deux ans de contrat, donc j’aimerais continuer à m’épanouir et à progresser avec le club.

Propos recueillis par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Je ne suis pas procédurier mais je serai tenter de porter plainte pour contrefaçon. Surtout venant d'un ancien stéphanois.
Ce commentaire a été modifié.
Je t'avoue qu'en lisant le titre, j'ai cru que c'était toi qu'on avait interviewé. Dommage, ça aurait été bien comique ...
Vivement la brève sur Simone Zaza Gabor.
2 réponses à ce commentaire.
lemoine met son douala où c'est sall Niveau : CFA2
Son surnom quand il jouait avec la réserve à Sainté: "le boucher".

J'ai eu l'occasion de le voir jouer quelques fois avec Bergame. C'est vrai qu'il a progressé. Très physique, dur sur l'homme, on lui connaissait ces qualités; mais il s'est aussi beaucoup amélioré dans le placement .

Bon la relance c'est toujours pas ça. L'Angleterre lui va et ira très bien.
 //  12:35  //  Aficionado du Togo
Il a été excellent contre l'Atlético en 1/4, parfait pour l'OM! Sinon son nom n'a rien à voir avec du vin, je tenais à le préciser.
Hier à 15:21 Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! Hier à 22:00 Callejón calme les Niçois 2
Hier à 14:21 Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 101 Hier à 13:55 Le rap des ultras de Genk 7 Hier à 13:51 Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 4
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 12:08 Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 17 Hier à 11:25 Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16
lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16