Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Manchester United-Séville (1-2)

Ben Yedder marche sur Old Trafford

Fermé pendant 75 minutes, le huitième de finale retour entre Manchester United et Séville a basculé simplement : Wissam Ben Yedder est entré et a inscrit un doublé décisif (2-1). Pour la première fois depuis 60 ans, le FC Séville est en quart de finale de la Ligue des champions.

Modififié

Manchester United 1-2 FC Séville

Buts : Lukaku (84e) pour United // Ben Yedder (74e, 78e) pour le FC Séville.

Quarante minutes de jeu, et un ras-le-bol. Sur l’instant, la scène a humanisé le Manchester United de José Mourinho et rappelé que le joueur, malgré tout, peut se permettre de revendiquer sa volonté de prendre du plaisir sur un terrain de foot. Peu avant une mi-temps à l’apparence de fin de calvaire mardi soir, Marcus Rashford, héros du week-end face à Liverpool, a reçu le ballon, marché et balancé en retrait. De rage. Puis, le gosse du coin a levé les yeux au ciel et les deux bras avec : oui, huitième de finale retour de Ligue des champions ou pas, Manchester United a une nouvelle fois servi sa rigueur et son contrôle défensif à un Old Trafford qui ne s’est pas fait prier pour couiner à plusieurs reprises. Et qui a pris une grosse baffe dans la tronche : en quatre minutes, dans le dernier quart d'heure, Wissam Ben Yedder a éliminé Manchester United (2-1). Époustouflant. Voilà le FC Séville en quarts de finale de la Ligue des champions pour la première fois depuis 1958.

The Trolling One

Parler Lenglet


Ainsi, mardi soir, on a cru revenir l’espace d’un instant au Camp Nou, en 2010, où après une qualification à la force des couilles avec l’Inter, José Mourinho s’était lâché : « Ils peuvent garder le ballon, on va en finale. » Répétition face au FC Séville, et ce, malgré le fait que les deux équipes devaient marquer pour entrouvrir la porte d’un quart de finale ? Après quinze minutes de jeu à Old Trafford, la bande de Montella a affiché près de 60% de possession de balle et a surtout manqué une grosse première balle au bout du fusil de Luis Muriel, diablement inefficace, sur une relance foireuse d’Éric Bailly.

Avant ça, Joaquín Correa avait déjà claqué une tête au-dessus sur corner et après, les Sévillans se sont baladés entre les lignes mancuniennes, Fellaini ayant été préféré au jeune Scott McTominay (ce qui a transformé United en un 4-1-4-1 fragile à souhait). Problème : au décompte, ça n’a fait qu’un tir cadré – une frappe molle de Muriel à la demi-heure de jeu facilement captée par De Gea –, et ce, malgré une prestation collective solide, grâce notamment à la paire Banega-Nzonzi et au défenseur français Clément Lenglet. Sinon, Manchester United a malgré tout sorti sa tête en fin de période, porté par un très bon Romelu Lukaku là où Rashford, décalé à droite, a peiné à retrouver la même puissance qu’à gauche et où Fellaini a touché Sergio Rico après un une-deux avec Alexis Sánchez.

Wissnogoud


Le même Sánchez automate qui sort de sa couette en seconde période en répétant mille fois la même course, juste après la tempête et un retour énorme de Bailly devant un Correa hésitant au moment d’appuyer sur la gâchette. Le FC Séville se projetant toujours autant, le Chilien trouve des espaces, décale notamment Lukaku qui envoie Lingard coucher Rico alors que Rashford déclenche enfin quelques maigres vagues au-dessus de Mercado. La suite ? Pas grand-chose d'abord, malgré un coup franc bien placé pour l'ailier anglais, malgré l'entrée de Paul Pogba, auteur d'un pétard lointain à côté. Puis, Ben Yedder est enfin arrivé à la fête et, sur son premier ballon, a ouvert le score pour le FC Séville en quelques secondes (0-1, 74e) après une illumination de Sarabia.

Dans la foulée, la mitraillette de Sarcelles s'est offert un doublé sur un cafouillage total (0-2, 78e) et au milieu d'une défense éclatée. Old Trafford a alors entendu une Marseillaise partir, vu Lukaku manquer une balle de 1-2, mais surtout le FC Séville empiler des balles de 0-3. Et corner pour Manchester United : Mercado tente d'accrocher l'attaquant belge, lui s'impose et réduit le score (1-2, 84e). Trop tard, Ben Yedder se permet même de cracher sur un triplé : Séville est en quarts de finale et c'est le foot qui souffle.


Manchester United (4-2-3-1) : De Gea – Valencia (Mata, 77e), Bailly, Smalling, Young – Fellaini (Pogba, 59e), Matić – Lingard (Martial, 77e), A. Sánchez, Rashford – Lukaku. Entraîneur : José Mourinho.
FC Séville (4-2-3-1) : Sergio Rico – Mercado, Kjær, Lenglet, Escudero – Nzonzi, Banega – Sarabia, F. Vázquez (Pizarro, 88e), Correa (Geis, 89e) – Luis Muriel (Ben Yedder, 72e). Entraîneur : Vincenzo Montella.

  • Résultats et classement de la Ligue des champions



    Par Maxime Brigand
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    C1 - 8es - Manchester United-FC Séville (1-2)




    Dans cet article


    il y a 3 heures La Corse veut adhérer à la FIFA pour jouer la Coupe du monde 62
    Partenaires
    Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible