Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Résumé

Ben Yedder et Kane voient triple, Liverpool ne décolle pas

Les rois de la soirée s'appelaient Wissam et Harry. Les buteurs ont tous les deux claqué un triplé pour offrir une victoire éclatante à leur équipe respective. City se défait gentiment du Shakhtar, pendant que Naples lance sa campagne européenne. Tout le contraire de Liverpool qui patine à nouveau.

Modififié

Séville 3-0 Maribor

Buts : Ben Yedder (27e, 38e, 83e) pour Séville

De l’art d’être au bon endroit au bon moment. Pendant que Correa s’amuse avec toute la défense slovène, Ben Yedder attend sagement dans la surface l’offrande de l’Argentin qui laisse le Français marquer dans le but vide après avoir éliminé le gardien de Maribor. Dominés, les visiteurs se font à nouveau surprendre avant la mi-temps par une frappe croisée de l’ancien Toulousain qui s’offre un doublé. Pas de quoi rassasier Ben Yedder qui ne rêve que de mettre un troisième coup de croc. Il lui sera offert sur penalty. Les Sévillans peuvent donc rentrer tranquillement de leur soirée. En même temps, c’est plus facile quand on a son (Wis)Sam.


Spartak Moscou 1-1 Liverpool

Buts : Fernando (23e) pour le Spartak Moscou // Coutinho (31e) pour Liverpool

Liverpool était peut-être heureux de retrouver la Ligue des champions, mais Liverpool n’arrive pas à lancer sa campagne européenne. Après avoir concédé le nul contre Séville, les Reds n’ont rapporté qu’un point de leur déplacement à Moscou. La faute à un coup franc parfaitement enroulé de Fernando. Heureusement pour eux, les visiteurs ont pu compter sur Coutinho, déjà brillant contre Leicester le week-end dernier, qui amorce un échange parfait avec Mané avant d’envoyer un boulet au premier poteau du gardien russe. Les hommes de Klopp pousseront jusqu'au bout pour arracher la victoire, mais les huit minutes de temps additionnel n'y changeront rien. Certes, ça valait le coup de garder Coutinho. Maintenant, ce serait aussi le coup de gagner.


Naples 3-1 Feyenoord

Buts : Insigne (7e), Mertens (49e), Callejón (70e) pour Naples // Amrabat (90e+3) pour Feyenoord

Insigne avait envie de donner de l’amour. Alors quand le petit Italien ouvre le score dès les premières minutes, il se dirige tout de suite vers le banc pour prendre un maillot de Milik et rendre hommage à son coéquipier, forfait pendant quatre mois. Une action parfaite, à peine gâchée par le distrait Zieliński qui file d’abord le mauvais maillot pour la célébration du buteur napolitain. La triplette d’attaque italienne se met ensuite doucement en marche et l’inévitable Mertens puis Callejón viendront ajouter leurs doux baisers à la belle histoire de la soirée. Qui sera encore légèrement gâchée par le but dans les dernières secondes d'Amrabat. La preuve que l'histoire d'amour parfaite n'existe pas.


Manchester City 2-0 Shakhtar Donetsk

Buts : De Bruyne (48e), Sterling (90e) pour Manchester City

Habitués aux scores fleuves ces derniers temps, les résidents de l’Etihad Stadium ont dû être légèrement déçus par le match de ce soir. Ils ont bien cru assister à un moment presque historique avant que Sergio Agüero ne tire son penalty pour revenir à égalité avec Eric Brook, meilleur buteur de l’histoire de City avec la bagatelle de 177 buts. Mais l’Argentin a vu son tir repoussé par le gardien ukrainien. Les supporters se contenteront donc d’un bijou de De Bruyne qui fusille, sans élan, les cages ukrainiennes et d'un but en fin de match de Sterling. Et les Citizens se contentent des trois points grâce à une petite victoire. Et tout le monde est content.


Monaco 0-3 Porto

Buts : Aboubakar (31e, 69e), Layún (89e) pour Porto



Beşiktaş 2-0 Leipzig

Buts : Babel (11e), Talisca (43e) pour Beşiktaş

À Beşiktaş, le changement, ce n’est pas pour maintenant. Après avoir assommé Porto au tour précédent, Ryan Babel a cette fois-ci joué un mauvais tour à Leipzig en ouvrant le score sur un centre en retrait. Le temps que le duo Quaresma-Talisca se chauffe. L’ailier retrouve son rôle de passeur en délivrant un centre millimétré de l’extérieur du pied, pendant que son compère coupe de la tête. Finalement, seuls des problèmes d’éclairage dans le stade viendront perturber la belle opération pour la soirée des Turcs.


Borussia Dortmund 1-3 Real Madrid

Buts : Aubameyang (54e) pour Dortmund // Bale (17e), Ronaldo (50e, 79e) pour le Real Madrid



APOEL Nicosie 0-3 Tottenham

Buts : Kane (40e, 61e, 67e) pour Tottenham

Au sein de la Justice League, Aquaman côtoie Batman, Superman et compagnie. Et ce surhomme des mers est un précieux atout pour l’équipe de super héros. Rien à voir donc avec le gardien de Nicosie, Waterman, qui, lui, a bien pris l’eau face à Harry Kane. Déjà auteur d’un doublé contre Dortmund, l’Anglais a même fait mieux face à l’APOEL Nicosie. Et l’attaquant a été bien inspiré, puisque les siens se sont fait peur à plusieurs reprises et peuvent remercier Lloris de quelques parades inspirées (et d’une grosse boulette sans conséquence). Alors un coup de patte gauche, un coup de patte droite et un coup de tête, et voilà le coup du Choixpeau pour le magicien Harry.

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Robin Richardot
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 17:30 La Corse veut adhérer à la FIFA pour jouer la Coupe du monde 112
    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
    À lire ensuite
    Le Real enfonce Dortmund