International - Tunisie

Ben Yedder avec la Tunisie ?

Note
5 votes
5 votes pour une note moyenne de 3.5/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Ben Yedder avec la Tunisie ?
Ben Yedder avec la Tunisie ?
Wissam Ben Yedder accuse le coup. Membre de l’équipée fêtarde des Espoirs, le Toulousain (22 ans) s’est vu infligé une suspension de quatorze mois de toutes les sélections nationales. Appelé par Erick Mombaerts pour la première fois en septembre dernier, l’attaquant vient de payer cher son écart de conduite.

Comme le malheur des uns fait le bonheur des autres, Ben Yedder est l’objet d’une drague intensive de la part de la fédé tunisienne, pays d’origine de ses parents. Le sélectionneur, Sami Trabelsi, a évoqué dans le journal La Presse l’avancée des discussions : « Ben Yedder est le genre de joueur sain d'esprit, bien éduqué. Dans son attitude, il n'y a ni chantage ni volonté de gagner du temps. Tout ce qu'il y a, c'est qu'il est un peu perdu. Il n'arrive pas à faire un choix définitif. »

Le flou entoure l'avenir international du joueur du TFC, auteur de 7 buts en 11 matchs de Ligue 1 cette saison.




PG


 





Votre compte sur SOFOOT.com

24 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par Karim- le 17/11/2012 à 12:51
      

    Quelle connerie ce truc.

    Qu'on demande dès leur majorité, à ce qu'ils choisissent une nation point barre, puisqu'il peuvent deja signer des papiers comme des grands.

    Exemple : Dès que tu joue pour les U19 ou les Espoirs d'une nation, tu peut plus changer.

    C'est très logique, et ça simplifierai les choses

  • Message posté par Bboyshao le 17/11/2012 à 13:01
      

    La connerie elle appartient à la FFF de sanctionner aussi sévèrement des joueurs pour une incartade...

  • Message posté par yamine le 17/11/2012 à 13:30
      

    @karim : c'était la règle avant. Mais elle a été changée et c'est une très bonne chose pour éviter ce qui se produisait souvent : des jeunes excellents et très prometteurs, sélectionnés par un pays en "jeunes" mais qui n'arrivent pas à confirmer par la suite. Ils ne sont donc pas appelés en A, mais ne peuvent plus jouer avec le pays d'origine de leurs parents non plus, alors qu'ils auraient fait du bien à ces nations de football plus modestes. Il faut savoir que même une sélection en cadets nationaux et c'était grillé pour les autres pays.
    Je trouve le système actuel plus juste, évitant de gâcher des talents inutilement. Tu n'es pas assez bon pour t'imposer chez les A en France ou en Allemagne, mais peut-être que tu l'es pour la Tunisie, la Turquie ou le Togo. C'est pourquoi la fifa a changé la règle.....et je valide avec l'ohèmeuh !!!




  • Message posté par Zhenord le 17/11/2012 à 13:34
      

    La FFF, quelle bande de boulets tous plus inutiles les uns que les autres... Espérons qu'il reste en France, il est prometteur.

  • Message posté par Thierry III le 17/11/2012 à 13:54
      

    Tu as raison Yamine.

    Et au pire, si on n'est au niveau ni pour l'EDF, ni pour la Tunisie ou autre pays "d'origine" dans lequel on a même parfois jamais foutu les pieds, on peut toujours essayer de se négocier une petite naturalisation des familles. Ca serait quand même dommage de gâcher.

    En fait, ce qui serait une véritable avancée, ce serait de pouvoir organiser des transferts comme pour les clubs...

    Franchement, quand on voit l'Algérie se présenter à une coupe du monde avec 90% de joueurs qui sont nés et ont grandi dans un pays étranger (la France), on se demande quel sens cela a.

  • Message posté par Nes1 le 17/11/2012 à 14:35
      

    Ça s'appelle avoir deux nationalités Thierry. Si demain tu te mariais avec une Brésilienne et partais y vivre et que tu prenais la nationalité pour faciliter les choses, t'accepterais de renier la française ? Pourquoi les footballeurs devraient en renier une des deux ? Devoir choisir entre celle du pays où ils ont grandi ou celle d'où leur famille est originaire ? Devoir choisir entre une des deux cultures qui lui ont transmis ses valeurs ? Puis ton raccourci avec la naturalisation et les "transferts entre pays" est ridicule, ces mecs ont juste deux pays, ça n'a rien à voir.

  • Message posté par polfortini le 17/11/2012 à 15:08
      

    C'est pour ça que dès qu'un jeune talentueux commence à se démarquer, il faut lui donner une cape internationale comme ça si sa forme dure, on ne se fait pas enculer. Si sa forme n'est que passagère, c'est dommage pour lui, et pour une autre sélection susceptible de l'accueillir mais bon..

  • Message posté par Thierry III le 17/11/2012 à 15:24
      

    Ben voilà Nes1, c'est bien de cela que je parles :

    Tu me proposes de prendre la nationalité brésilienne, non pas par attachement ou identification au pays, mais pour "faciliter les choses" d'un point de vue administratif.

    C'est bien ce qui me m'interpelle...


  • Message posté par Nes1 le 17/11/2012 à 15:27
      

    En l'occurrence il est né ici et a fait les mêmes écoles que toi ou moi.

  • Message posté par Thierry III le 17/11/2012 à 15:30
      Note : 1 

    Enfin bref, se prendre pour un tunisien, un algérien, un polonais... alors qu'on n'y a jamais vécu, ça me fait quand même doucement rigoler.

    S'imaginer être d'ailleurs simplement parce que ses parents en viennent, c'est vraiment du bon vieux déterminisme à deux balles. Mais bon, c'est pourtant bien ce que vend la conjuration des imbéciles depuis quelques décennies : Front National et SOS Racisme.

  • Message posté par Karim- le 17/11/2012 à 15:35
      

    @ yamine et autres : je ne suis pas convaincu de tout ça moi.

    1 : Les selections maghrebines jouent rarement le mondial, parfois tout les 20/24 ans, donc le 'pari' de passer à coté de jouer la plu grande compet' de foot est aussi risqué qu'avec l'équipe de France.

    2 : L'édivent manque de motivation ; Hey oui, jouer pour un pays, son pays, ça demande de l'engagement, de l'amour, du respect, de la loyauté, l'envie de se dépasser. Pour beaucoup d'entre eux, ils ne savent meme pas parler l'arabe et ont été au bled que très peu de fois, voir jamais. Et ça se ressent dans l'engagement

    3 : Le manque de respect et de considération envers lequel on prends la selection non-française : elle passe pour une séléction de seconde zone, choisie à cause du manque de perspective en selection française, et cela engendre des comportements d'irrespect.
    Je regarde juste le comportement entre autre de Belhanda avec le Maroc lors du match de barrage il y a quelques semaines. Quand le nouvel entraineur le fait sortir il boude, fait un petit cinéma près du banc de touche etc. IMPOSSIBLE qu'il fasse cela en EDF ni dans son club. Egalement le comportement de Taraabt i ly a un an environ qui a quitté la selection marocaine subitement après avec appris qu'il ne serait pas titulaire du match. Et d'autres, surement encore à venir.

    4 : Le manque de respect envers la sélection française en profitant de ses installations, de ses staffs, de ses équipes de jeunes, nourris, logés, blanchis, payés, formés... Et chose qui me sidère encore plus, on porte le maillot français en match officiel, on écoute et on chante peut être la Marseillaise, pour ensuite choisir une autre nation ?!

    5 : Le climat difficile que cela peut installer dans
    les staffs d'équipe de jeunes. En effet, on va peut être avoir devant soit la moitié de l'équipe de jeune, qui est potentiellement bi-nationale, mais qu'il va falloir former en y mettant du coeur à l'ouvrage, mais avec cette perspective d'eventuelle fuite. Dur à gérer. D'ailleurs cette anomalie à eu pour effet de faire germer dans des têtes pas très malignes, l'idée folle, discriminatoire, et donc illégale des quotas.

    6 : On laisse le choix jusqu'à la première selection pour ces gens là au nom de la possibilité pour eux de bénéficier à une autre nation plutot qu'à la France uniquement et peut etre jamais ?
    Mais concrètement, quel binational à profité à son pays d'origine, vraiment ?
    Le maroc sous Gerets avec beaucoup de binationaux a fait de mauvais résultats, une fois repris par un local, ils ont gagné le match retour 4-0 avec beaucoup de marocain 'locaux'. Donc en vertu du point 3 que j'ai développé, je doute de leur utilité.

    7 : Alors que mettre en place pour être équitable ?
    Pour moi on peut trouver un compromis :
    - A la majorité, toute personne sélectionnée dans une équipe A ou de jeunes d'une nation, ne peut plus faire marche arrière. Point. Ceci en vertu de leur majorité et donc de leur capacité à être responsables dans leur choix, à une exception près :
    --> Si ils sont séléctionnés et répondent à une séléction quelquonque, à part la selection des A, et celà en ayant plus de 18 ans, alors ils ne pourront jouer qu'avec cette selection, SAUF si ils ne sont pas convoqués en A par cette selection avant leur 25 ans, à ce moment là en pourrait considérer qu'il gacherai la possibilité de jouer pour une autre nation, et il pourrait à cette exception près jouer pour une nation différente de celle jouée après ses 18 ans.
    - Enfin, tout nation sélectionnant en A, un joueur n'ayant jamais été convoqué chez les equipes espoirs de ce pays, devra payer une taxe de formation à la fédération nationale du joueur où il a passé ses equipes de jeunes.

    Avec tout ça je pense qu'on rééquilibrerai la balance et on reglerai quelques problèmes concrets, mais aussi éthiques et moraux.

  • Message posté par Thierry III le 17/11/2012 à 15:50
      

    @ Nes1 :

    Désolé, je faisais autre chose en même temps, je n'avais pas vu tu avais envoyé une réponse entre temps.

    Eh ben c'est exactement ce que je disais :

    La majorité des "double-nationaux" qui passent en sélection de jeunes puis se ré-orientent vers la sélection de leur pays "d'origine" sont nés en France, ont grandi en France, etc...

    Le lien avec ce pays « d'origine », la plupart du temps c'est vraiment peau de zob.

    Pour la bonne raison que ce fameux pays "d'origine", c'est le pays d'origine de leurs parents.
    Leurs pays d'origine, c'est la France.

    Tiens, par exemple, Si Obraniak se marie avec une brésilienne, s’installe là-bas, prends la nationalité, et y a des gamins…
    Si leurs amis leur demandent quel est le pays d'origine de leur père, il sont censé répondre que c’est la Pologne ?

    PS : Intéressant Karim.

  • Message posté par aureus le 17/11/2012 à 15:54
      

    Sans chercher obraniak fait du bien à la pologne.

    Et ta solution ferais juste disparaitre les binationaux hésitant des U19 et plus.

    Bref ça avancerait à 18 ans au lieu de 21, mais ca le résout pas.

  • Message posté par djab3333 le 17/11/2012 à 16:11
      

    Moi si j'étais tunisien, je me sentirai insulter par ce mec, genre il est suspendu avec la France, alors il prend la roue de secours (ici la Tunisie) pour jouer dans une sélection. En plus sa montre tout l’intérêt que ce mec à pour l'équipe de France... Si tu as vraiment envie de jouer pour la France, c'est pas une suspension d'un an qui va t’arrêter.

  • Message posté par Karim- le 17/11/2012 à 16:13
      

    @ Thierry III : merci, good contrib' aussi sur ce qu'est un pays d'origine.

    @ aureus : Bah oui Obraniak est un bon joueur, m'enfin c'est le pays de son grand pere quoi c'est abusé.

    Après je crois qu'il n'a pas été en équipe de France de jeunes ? Donc pour moi selon mes critères ça serait ok lol. Par contre la Pologne aurait dû payer une taxe selon mon modèle lol.

    On peut quand meme dire qu'il ne sont pas sortis d'une poule de phase finale de l'Euro qu'ils organisaient, drole de réussite.

  • Message posté par djab3333 le 17/11/2012 à 16:14
      

    En plus, c'est quoi cette drague, genre faut le supplier pour venir pour jouer avec la Tunisie? non mais c'est juste une blague, une grosse blague....

  • Message posté par Fifi-75 le 17/11/2012 à 18:08
      

    Tant mieux on en a pas besoin, le gars va faire une saison énorme, puis va redevenir un joueur moyen/bon de L1. Ca nous évitera de recommencer les conneries de sélectionner des merdes comme Amalfitano.

  • Message posté par Best le 17/11/2012 à 18:09
      

    Quelle idee pour une sortie 3 jours avant d'infliger une sanction pareille

  • Message posté par Childebert1 le 17/11/2012 à 19:47
      

    Donc on ne peut plus imposer aucun choix ni aucune discipline à un jeune bi-national, sinon il va nous balancer "je m'en fous* si vous m'faites trop iéch je joue pour [insérer un pays]".

    "Double nationalité", "bi-national" ça ne veut rien dire, ça n'a aucune signification. On a un pays, point. Si y a une guerre tu fais quoi ? Tu vas te battre un jour sur pour la France ? Évidemment ça n'est pas dans l'air du temps. C'est simple : soit on arrête toutes les compétitions nationales, soit on arrête ces délires de "choix" de pays.

  • Message posté par djab3333 le 17/11/2012 à 19:50
      

    L'équipe de France devrait être un choix avec conviction, la conviction de défendre les couleurs, si c'est une opportunité, je vois pas trop pourquoi il faut regretter ce genre de joueur

  • Message posté par D.Silva-el chino le 19/11/2012 à 13:39
      

    @Karim
    Si Obraniak a bel et bien joué pour les espoirs français contre l'espagne(entré pdt la seconde mi-temps)

  • Message posté par simz le 19/11/2012 à 14:06
      

    Toutes ces discussions sur la bi-nationalité sans jamais atteindre le point Godwin. Félicitation les mecs! Et c'est super intéressant à lire en tout cas!

    Moi je dirais juste qu'effectivement, si le mec part pour un autre pays, c'est qu'il ne méritait pas d'aller plus loin avec son pays.
    Mais bon, ce n'est qu'un appel du pied du sélectionneur, rien de plus.
    D'ailleurs je le trouve un peu ridicule car ça fait vraiment le mec qui fait de la lèche pour le ramener.

  • Message posté par Enicay le 19/11/2012 à 14:34
      

    Et voilà encore un abruti pour comparer football et guerre

  • Message posté par tittos78 le 19/11/2012 à 17:31
      

    Voilà voilà... Ça ne m'étonnerait même pas que les autres loustics utilisent le même moyen de devenir international... (je ne parle pas de M'Vila bien sûr qui lui, rongera son frein et point).


24 réactions :
Poster un commentaire