Ben Khalfallah vs Gourcuff

0 0
Fahid Ben Khalfallah aime bien Gourcuff, mais Fahid Ben Khalfallah n'est pas Gourcuff ! Et dans sa tête, c'est très clair : il n'est pas venu à Bordeaux pour remplacer le meneur de jeu tricolore. Preuves (matérielles) à l'appui.


« Le numéro 8 ? C'est moi qui l'ai choisi, a-t-il indiqué à la presse. Mon numéro fétiche c'est le 10, mais j'ai vu qu'il était pris. Il restait le 9, mais comme je ne suis pas un buteur... Il y avait aussi le 13, ou des numéros que je n'aime pas, donc j'ai pris le 8 ! » . Voilà, c'est dit. Mais est-ce bien vrai, tout ça ? « Franchement, c'était vraiment un hasard... et pour moi, le 8, ce n'est qu'un numéro. C'est un peu comme quand j'ai pris sa place dans le vestiaire, à côté de Michael Ciani, que je connaissais » .


Un héritage visiblement pas si simple à assumer pour l'international tunisien. « Il a marqué le club, fait de superbes choses, mais on n'a pas du tout le même style de jeu, ni le même positionnement (...), a-t-il fait observer. Ce n'est pas du tout comparable. Je ne viens pas pour le remplacer, et ceux qui pensent ça vont se tromper. Après, c'est à moi d'être performant, parce que je sais que si je ne fais pas une passe décisive, on va me fracasser, ce qui est normal. Si je ne le suis pas, on va alors comparer... » .


LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0