1. // Décès

Ben Bella ne dribble plus...

Modififié
26 4
Ahmed Ben Bella, premier président de l'Algérie indépendante, vient de décéder à 96 ans.

Vous l'aurez sûrement entendu en boucle, celui que ses ennemis au bled aime d'abord à présenter comme un « marocain » , a connu une brève carrière de footballeur pro dans les rangs de l'Olympique de Marseille. Nous sommes en 1939. L'originaire de Maghnia est un jeune sous-officier au 141e régiment d'infanterie alpine, qui pour tuer le temps pendant cette « drôle de guerre » , joue beaucoup au foot. Or le club phocéen, s'il peut compter sur quelques pros étrangers non concernés par la mobilisation générale (le grec Dimitri Contopanos , le suisse Ferdinand Bruhin , ...), doit remplumer ses rangs.

Ahmed Ben Bella endosse ainsi le maillot ciel et blanc, succédant dans le filon nord-africain à la « perle noire » Ben Barek. Il y retrouve Camille Malvy, pied-noir oranais et Emmanuel Aznar de Sidi Bel Abbès. Il ne rentre toutefois pas dès le départ dans l'équipe type, mais il est quand même titulaire face au FC Antibes ce 21 avril 1940, ou il score un des neuf buts des visiteurs. Le 10 mai, les panzers percent à Sedan. Il range les crampons, et sera un soldat exemplaire de la France Libre. Puis il rentre en Algérie et il sera donc un des neuf « chefs historiques » du Comité révolutionnaire d'unité et d'action (CRUA).

La suite est connue, comme son arrestation avec une délégation des principaux dirigeants du FLN après le détournement de leur avion le 22 octobre 1956 (il ne sera donc pas de la constitution de l'équipe du FLN). Il est ensuite renversé par le coup d'État de Boumedienne le 19 juin 1965, obsédé jusqu'à l'aveuglement selon la légende par la venue de la sélection brésilienne à Oran le 17 juin (il posa longuement en compagnie Pelé et Garrincha). Emprisonné jusqu'en 1979, il ne retournera en Algérie qu'en 1990.

A lire : Un seul but et puis l'indépendance Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Altaïr Ibn La'Ahad Niveau : DHR
Une pensée pour le grand homme qu'il était...
défenseur de la liberté et fondateur de l'état Algérien moderne.
Requiescat in pace presidente.
Un exemple pour tous les chefs de gouvernements africains.

RIP Ben Bella !

NB.

Altaïr ? Requiescat in pace ??

Te serais-tu évadé de la guilde des assassins amico ?!
Altaïr Ibn La'Ahad Niveau : DHR
il faut bien que quelqu'un fasse régner la justice sur ce site: que personne ne croit qu'il peut vomir des conneries sans en subir les conséquences.
car rien n'est vrai, tout est permis...
Gloire à toi Maître des assassins !

Nous attendions ton retour avec hâte. La guilde des voleurs, avec à leur tête Pepe Le Bref, a lancé une attaque sur le site.

Mais prend garde à toi, Ô égorgeur de madrilènes, il n'est pas venu seul cette fois-ci. Les Borgia Hanz Lambada & Slasher renforcent sa guilde.

A ta disposition,

Salute Maestro !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
26 4