1. //
  2. // 8e journée
  3. // Saint-Étienne/Nice (1-4)

Ben Arfa croque les Verts

D'un côté une équipe qui n'avait plus enchaîné cinq victoires de suite depuis des lustres, de l'autre la meilleure attaque de la Ligue 1. Ce Sainté-Nice sentait bon le spectacle et il n'a pas déçu. Et on le doit en (très) grande partie à Ben Arfa.

Modififié
10 81

ASSE - Nice
(1-4)

L. Perrin (18') pour Saint-Étienne , V. Koziello (4'), H. Ben Arfa (40'), H. Ben Arfa (45'), J. Seri (53') pour Nice.


Six, c'est le chiffre de ce bon vieux Hatem en ce début de saison. Il a déjà placé six pions dans les cages de Ligue 1, Nice est sa sixième équipe (si on compte l'EDF), et puis c'est à la quarante-sixième minute qu'il a ridiculisé six Stéphanois comme ça, l'air de rien. Auteur du 1-3 au terme d'un solo parfait, Ben Arfa s'est vraiment mué en chef d'orchestre de son équipe – au point parfois de vouloir jouer la musique tout seul – et continue de se diriger vers son tout meilleur niveau, comme à chaque fois qu'il débarque dans un nouveau club en fait.

Les bijoux d'Hatem


Après le coup d'envoi donné par un exter' de Kees Rijvers, ancienne gloire de l'ASSE, c'est un chouette match qui débute à Geoffroy-Guichard : les deux équipes vont au charbon et montrent un visage offensif. Saint-Étienne a le premier mot, mais Nice a le décisif. Sur un centre de Pereira, Germain joue à saute-mouton sur le dos de Polomat, mais passe à côté du ballon que Koziello ne loupe pas. Il y a de l'intensité et les interventions, récurrentes, se font autant à la suite de mauvaises passes que grâce au placement et à l'implication des récupérateurs. Saint-Étienne construit très joliment au sol, mais c'est sur phase arrêtée que les hommes de Galtier recollent au score. Au rebond après un corner, le grisonnant Lemoine tape sur la barre aux 30 mètres, le non plus coloré Perrin suit et place dans le but vide. On ne s'emmerde pas, mais Beric n'a pas trop trop envie de marquer : il rate un face-à-face, s'envole dans les airs avant même la ligne du rectangle et place une tête à côté en étant aux six mètres. Les ailiers Hamouma et Pereira se relaient pour mettre de l'ambiance sur le couloir qui longe le banc. En revanche, sur l'autre flanc, les centres que balance Jérémy Pied sont dignes d'une phase arrêtée à la Robert Earnshaw. Heureusement pour lui, une déviation stéphanoise va parvenir à Ben Arfa dont l'enchaînement contrôle-reprise de volée est grandiose. Libéré, l'ancien Marseillais poursuit six minutes plus tard avec son solo avant d'envoyer tout le monde aux vestiaires.

À 9 contre 10… puis 11 contre 9


C'est Pajot qui fait le début de la seconde période à lui tout seul : une entrée au jeu, un carton jaune – donné avec un énorme sourire par Varela – et une réduction du score complètement loupée alors qu'il est au petit rectangle. Ben Arfa n'est pas du genre à s'apitoyer : il relance subtilement Germain qui trouve Seri, Ruffier ne s'est pas encore emparé du ballon en main qu'il a déjà pris quatre buts. Comme si la tâche n'était pas assez facile pour Nice, Saint-Étienne se retrouve quelques minutes à… huit joueurs de champ suite aux sorties sur blessure de Clément et Pogba, que leurs suppléants prennent une plombe à remplacer. M. Varela se dit donc qu'il faut équilibrer tout ça et il fout Mendy dehors pour un excès de virulence. Une fois ses substituts échauffés, Galtier veut frapper fort en plaçant un deuxième attaquant – Bahebeck – aux avant-postes. Mais c'est encore Ben Arfa qui se débrouille entre 3-4 gars, semblant avoir deux secondes d'avance sur tout le monde, mais cette fois-ci Ruffier fait son premier vrai arrêt du match. Dans la foulée, Varela exclut sévèrement Le Marchand pour sa faute sur Lemoine dans la surface. Peut-être s'est-il dit que Nice méritait sa victoire et que Ben Arfa devait rester le héros du match, en tout cas Jean-Christophe Bahebeck a balancé son penalty hors cadre comme s'il le rendait par fair-play. De toute façon, 1-4 ou 2-4, hein...

Par Émilien Hofman
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Le Bayern de MuNice.
Analyse définitive:
- Nice, c'est sur le podium
- Ben Arfa, ballon d'or
- Varela est une s*****

Merci, bonsoir!
Je suis un peu déçu du titre de l'article, je m'attendais à un "Ben Arfa et Varela font un carton" mais trop obvious x)
monclubcettebaltringue Niveau : CFA2
Vive le Ben Arfisme. Beauté, rédemption comme disait l'autre.
Note : 23
En L1, les vrais stars, ce sont les arbitres. Au grand dam du petit Hatem, qui, jeune inconscient qu'il est, essaye de jouer au football.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Comment on peut avoir autant de cartons dans un match avec aussi peu d'animosité ?

M. Varela, magicien, bientôt dans votre stade.
Sagnol "C'est ce qui arrive quand on respecte pas le football" : il avait raison, fallait laisser le péno à Roux non mais!
read my mind Niveau : National
Note : 27
Je voulais parler en priorité d'un HBA oufissime, d'un germain au qi footballistique tré supérieux à la moyenne.

Au trés bon taf de puel , au public stéphanois qui continue de chanter à 1-4.

Mais putain cette baltringue de varela a tout gaché . Pour une fois que t'as un match super funky faut se ramasser pour la éniéme fois un arbitrage de district.

Ce con de garibian plutot que de faire de la politique en blacklistant des bons arbitres ferait mieux de se concentrer sur les pantins qu'il coopte.

Bien dommage ça a clairement gaché la fete.
Lors de la saison 2010-2011, Lemoine a été emputé du rein droit après une rencontre face à Nancy, cette fois le chirurgien Hatem la opéré du rein gauche directement sur le terrain.
Une homme de sang froid cet Hatem.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Message posté par Spaggiari
Le Bayern de MuNice.


Pas Mal.




Pas marrant.
M.Manatane Niveau : CFA
Note : 18
Bravo aux supporters des Verts, qui continuaient de chanter à la fin malgré la pilule.
Maintenant, la question qui m'interroge, c'est "Nice et Angers seront-ils tous les deux dans le chapeau 4 du tirage au sort de la C1 2016/2017 ?"
Message posté par M.Manatane
Bravo aux supporters des Verts, qui continuaient de chanter à la fin malgré la pilule.
Maintenant, la question qui m'interroge, c'est "Nice et Angers seront-ils tous les deux dans le chapeau 4 du tirage au sort de la C1 2016/2017 ?"


Niet, Nice sera dans le chapeau 1. Si si, tu verras.
Le taureau de Goias Niveau : District
Énorme match de Hatem , il doit revenir en EDF .

Match énorme du petit seri .

Bahebeck qui confirme sa nullité . Le mec c'était cramé d'avance que son péno allait s'envole . Mains sur les hanches , regarde derrière lui , a aucun moment il mate le ballon ni le gardien bref du grand n'importe quoi et saints qui confirme n'avoir aucune ambitions d'un point de vue offensif et dans le jeu .
O_breizhilien Niveau : DHR
2 autres choses :

- Lemoine est une sal****
- comment on peut laisser Bahebeck tirer un péno? Faute professionnelle!
Coach Mouzone Niveau : CFA
Note : 15
Hatem Ben Arfa m'énerve ! Quand il joue de cette manière, t'as envie de le soutenir, t'as envie de kidnapper Deschamps, le séquestrer et lui enlever toutes ses dents de lait afin qu'il le sélectionne, lui colle le n°10 et lui donne les clés du jeu des bleus. Mais après tu te dis que c'est énième début de saison canon qui sera suivit de matchs médiocres et de frasques dont seul Ben Arfa en a le secret... Sois régulier Hatem ! S'il te plait !

Mais bon, pour le moment, profitons de l'instant présent et savourons les récitals d'Hatem. Qu'est-ce que c'est beau football quand des mecs comme Ben Arfa sont au diapason.
Ce soir c'était cirque Pinder du côté de Geoffroy-Guichard ! Quel match de merde de nos ptits verts.
Tous à l'abordage en 1ère mi temps où Nice a été ultra efficace contrairement à nous !
On a été à contre temps tout le match, dans notre manière de défendre, de presser, d'attaquer… on a jamais joué juste !

Dommage car après notre égalisation j'ai cru que ça allait le faire mais non… Nice ce soir était beaucoup plus fort mais surtout beaucoup plus collectif que nous ! ça joue bien ensemble ! On voit aussi les limites de notre turn-over où on change 6 joueurs par match…

Quand je vois l'interview du capitaine à la fin, j'ai l'impression que ça lui fait ni chaud ni froid d'avoir pris une branlée à domicile…. Triste.
Du côté des prestations : Eyseric n'apporte absolument rien au collectif, hormis peut-être sur coups de pied arrêtés ! Hamouma toujours intermittent et Beric décevant (j'espère que ce n'était pas un feu de paille).
Je parle même pas du péno loupé par Bahebeck, quand on voit les conditions du match, ça ne pouvait pas rentrer! J'espère que ce match va nous faire redescendre sur terre, car visiblement on s'est vu beaucoup trop beau!

Respect au public, qui malgré cette triste prestation à chanté jusqu'au bout!
Arbitrage scandaleux avec 2 rouges complètement immérités ! Lemoine qui l'a joué à l'expérience en voyant que le navire était en train de couler… je lui en veux pas.
Par contre derrière, Sainté n'a montré aucune réaction, aucune volonté de renverser le match et ça ça fait bien chier! Comme d'hab on loupe le coche dès que l'occasion se présente…

Sinon quel joueur ce Ben Arfa!!
Johanromabatimessi Niveau : Loisir
Merci Nice, longtemps que je n'avais pas vu du foot en ligue 1. Un très beau collectif ! A paris c'est pas mal mais c'est plus des individualités.

Quant a St Etienne, tous comme Lyon, je kiffe les voir a la rue. Meme avec un arbitre pour eux ils sont incapable. Mange galtier !
Ce slalom Benarfesque... 5 défenseurs dans le vent. J'Hatem !
Señor Gifle Niveau : CFA
A un moment Deschamps il va falloir penser à selectionner Lass, Payet et Ben Arfa en vue de l'Euro, on a que des matchs amicaux putain, si t'essayes pas c'est que l'Euro tu t'en branles en fait ...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
10 81