1. // Affaire Ben Arfa/Abd al Malik

Ben Arfa: Abd al-Malik porte plainte

Modififié
10 6
Dans un entretien paru dans L'Équipe hier, Hatem Ben Arfa s'est longuement livré sur sa carrière et notamment sur l'année 2007, où il était particulièrement « vulnérable » . Ben Arfa y dévoile une période sombre, et accuse le chanteur Abd al-Malik de l'avoir « endoctriné » , et de l'avoir fait rentrer dans une « sorte de secte » .

« A cette époque, j’étais mal, j’étais à la recherche de bien-être. Je lisais beaucoup d’ouvrages sur le soufisme, de belles choses qui m’attiraient. Et comme Abd al-Malik s’y intéressait, je l’avais contacté  » , raconte le footballeur. Et de continuer: « Ils m'ont endoctriné à une époque où j'étais très vulnérable. Ils me répétaient que tous ceux qui allaient contre le soufisme étaient des ennemis. Au bout d'un moment, j'avais envie de les suivre, surtout qu'à l'époque, j'avais une image idéaliste de la religion. Je pensais qu'on ne pouvait pas tricher avec ça, mais en fait l'être humain peut tricher avec tout. Ils m'ont presque coupé de tout le monde. Heureusement, ils ne m'ont pas pris d'argent. Je me suis réveillé à temps » .

Abd al-Malik et son manager Fabien Coste, clairement accusé par le joueur de Newcastle, a réagi hier, via un communiqué : « Ces affirmations sont mensongères et portent gravement atteinte à l'honneur et à la considération d'Abd al-Malik et de Fabien Coste. L'artiste et son manager ont décidé de porter plainte devant les tribunaux » .

Me Isabelle Wekstein, l'avocate du chanteur, qui a qualifié les attaques du joueur de « fausses et diffamatoires » , explique dans le communiqué le contexte de la rencontre des deux hommes : « Début 2008, Hatem Ben Arfa a tenté à plusieurs reprises d’entrer en contact avec le chanteur. C’est sur son insistance et après plusieurs mois qu’Abd al-Malik a accepté de rencontrer le joueur, se présentant en quête de conseils spirituels. Hatem Ben Arfa était alors en conflit ouvert avec sa famille et son club de l’époque. Il demandait de l’aide à l’artiste et son manager […] Abd al-Malik et Fabien Coste ont œuvré pendant plusieurs mois pour permettre une réconciliation entre Ben Arfa et sa famille. Ils l’ont par ailleurs aidé dans son transfert à l’OM sans percevoir la moindre rémunération comme cela est d’ailleurs reconnu par le footballeur » .

Une drôle d'affaire, désormais entre les mains de la justice. AS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"On m a coupé de mes proches , mais heureusement on ma pas pris d' argent" LOL...l essentiel est préservé Ouf !
bien relevé Nosta...

on voit les priorités, et pourtant Dieu sait que je le kiffe comme joueur Hatem...
Nosta il est ecrit qu'on l'a coupé presque de tout, il a pas dit ses proches...
On l'a coupé de presque tout le monde, c'est ce qui est dit. Donc ça doit inclure des proches. Mais effectivement l'essentiel avait l'air d'être ailleurs.
Pauvre Ben Harfa,il fait vraiment de la peine,incapable de gérer sa vie privée,à cause d'une surmédiatisation précoce, certes,mais quand même,pas très futé le bonhomme.et puis dire que les soufis sont une secte..."moyen"...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Les excuses de Titi
10 6