1. //
  2. // Le joueur de la 12e journée

Belghazouani douillet

Auteur d’un doublé important ce week-end lors de la victoire de l’AC Ajaccio face à Toulouse (2-3), Chahir Belghazouani croque la vie à pleines dents, et c’est normal. Après une expérience galère à Kiev qui en a amené beaucoup d’autres, le natif de Porto-Vecchio explose enfin. Mieux vaut tard que jamais.

Modififié
66 11
Si elle n’était pas un film touchant sur la réussite d’un self-made man à la sauce corse, la vie de Chahir Belghazouani serait un clip de rap. Du genre de ceux que la justice qualifie « d’outrageant à l’égard des policiers et de leurs conjointes » . Nous sommes le 21 octobre 2008, un peu moins d’un mois après la nomination de Chahir, alors joueur du RC Strasbourg, comme meilleur joueur du mois en Ligue 2. Coup sur coup, le Corse est placé en garde à vue pour une histoire de « violences volontaires qu’il aurait commises en août avec la complicité d’un homme de 29 ans » , avant d’être au centre d’une tourmente médiatico-judiciaire liée à la publication d’un clip de rap du collectif strasbourgeois « Cartel 67 » . Le joueur et sa voiture posent en effet dans cette vidéo où on ne chante pas vraiment à la gloire de la police. Rien de bien fou, sauf que dans la vidéo a été inscrustée la légende « Chahir Belghazouani, joueur du Racing Club de Strasbourg » . Sans ça, impossible de savoir que c’était lui. Meilleur joueur du RCS depuis le début de la saison, Chahir est mis à pied. Un coup dur. Pas vraiment le premier.

Vivre à l'Est

Pétri de talent, le joueur formé à Grenoble rêve d’Angleterre, mais va voir l’Ukraine. En 2007, on parle de Belghazouani, 21 ans, à Tottenham, mais Chahir atterrit à Kiev. C’est le début d’une belle période de galère, le genre de celle qui a mené plus d’un joueur de cet âge vers la fin du professionnalisme. Tenu bien loin de l’équipe première et d’un statut de titulaire, le Corse enchaîne les prêts. Strasbourg d’abord, puis Neuchâtel et enfin Tours, sa saison la plus active, même si pas toujours concluante en nombre de buts. Malgré de bonnes prestations avec le club de Ligue 2 et une option d’achat abordable, l’enfant de Porto-Vecchio retourne en Ukraine. Sans perspective d’avenir, il résilie finalement son contrat avant de rebondir en Belgique, à Zulta Waregem, où il passe six mois. Après des années passées à jouer un jeu de « je t’aime moi non plus » avec l’AC Ajaccio – le club suit le joueur de longue date, un contrat manque même d’être signé – le Corse revient sur les terres de sa jeunesse, à 26 ans. Le début de sa nouvelle vie.

Il live-tweete Danse avec les stars

Le retour à la maison fait du bien. On tweete sur le coaching de Didier Deschamps à la tête de l’équipe de France, sur les prestations d’Amel Bent à Danse avec les stars et on revoit les potes. Une joie de vivre retrouvée qui se ressent sur le terrain. Depuis le début de la saison, Chahir fait zizir. Son doublé ce week-end lors de la victoire importante de l’AC Ajaccio à Toulouse (2-3) n’est qu’une ultime illustration de son impact. Joueur important de l’effectif d’Alex Dupont, le natif de Porto-Vecchio percute, fait trembler les défenses grâce à sa vivacité et ne lâche jamais le morceau. À seulement 26 ans, il en a assez bavé pour savoir que rien n’est acquis et que même après quatre buts en six titularisations dans l’élite, il n’a rien prouvé. Si ce n’est son immense talent qui a tapé dans l’œil de Rachid Taouassi, sélectionneur du Maroc. Oui, Chahir a été convoqué avec les Lions de l’Atlas pour affronter le Togo ce mercredi. Sinon, le Racing Club de Strasbourg va bien. 1-1 lors du derby face à Mulhouse en CFA ce week-end.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"Swann Borselinno", c'est la dernière blague de l'article ?
nicococo67 Niveau : CFA2
Je suis vraiment très heureux pour lui, il a été viré n'importe comment du Racing, alors que c'était notre meilleur joueur, à cette époque il était vraiment techniquement au-dessus des autres, on aurait presque posé des cierges pour qu'il reste, mais le destin nous l'a enlevé. Alors, aujourd'hui c'est un grand bonheur de le revoir casser du rein et mettre de beaux buts sur l'île de beauté, même si cela nous fera toujours un petit pincement au cœur.
Franchement, j'étais au match ce week end, et il n'a absolument rien fait, si ce n'est profiter des énormes erreurs de la défense du TFC, 2 buts où il n'a plus qu'à la coller au fond (1 duel gagné avec Ahamada, puis un tir alors que le but est vide) , et une passe décisive sur une touche effectivement bien jouée, mais de là à en faire un génie... Il est sans doute bon mais quand je vois les notes dans l'équipe (8 pour Belghazouani) j'suis mort de rire, le gars n'a pas vu le match c'est impossible. C'était le festival des passes ratées et contrôles manqués, un match d'une pauvreté technique effarante à ce niveau.
loulou1931 Niveau : CFA2
Le jeu de mot du titre de l'article digne de Laurent Ruquier, c'est inadmissible.
WTF le tacle au RCS en fin d'article ? Chahir a été viré pour plusieurs cas : Vol dans les vestiaires de joueurs, plainte en cours pour violence sur une femme, et apparition dans un clip de rap avec des AK47 etc en portant le maillot du club.
A l'époque, il avait rien dans le crâne, tant mieux si il réussit aujourd'hui.

Seul la chute de l'article est pathétique, quand on est trop faible pour se battre on va frapper un mort.
@Nico(x8), Belgha notre meilleur joueur ? Faut il te rappeler la présence d'un Cohade par exemple dans l'équipe ? D'un Cassard ? Il était même pas titulaire.
Belghazouani, il a été licencié du racing club de Strasbourg seulement et uniquement à cause du clip de rap il n'y a jamais eu de soit disant affaires de violence comme j'ai pu le lire et concernant les vols dans les vestiaires c'était bel et bien Victor Correa qui a été pris la main dans le sac donc messieurs les moutons de panurge au lieu de répéter les bêtises des autres informé vous auprès des personnes du club il vous dirons que c'est simplement pour le clip qu'il a èté licencié. Et puis c'est vrai qu'on avait Cohade Gargorov et Paisley qui sortez du lot, après savoir si avec Belghazouani on serais montée ça c'est une autre histoire.
nicococo67 Niveau : CFA2
Bretzel, tu vois midi à ta porte, comme tout le monde tu me diras. En tout les cas, son départ n'était pas nécessaire, y'a des joueurs qui font bien pire que d'apparaître 2 secondes dans un clip de rap (pas très fin, on est d'accord) et qui ne se font pas virer pour autant. Moi, je suis persuadé qu'avec lui on montait, bien sûr on ne saura jamais, y'avait certes Cohade ou autre, mais lui était jeune et plein de fougue, et il foutait le bordel devant.
La hyène Niveau : DHR
aux stubistes et autres fans du RC Strasbourg: pitié ne refaisons pas ici le troll de racingstub!

@Swann: La dernière phrase, c'est vraiment immonde, mais immonde! Cela sous-entend que Strasbourg n'a que ce qu'il mérite pour avoir licencié Chahir. Chahir était bon balle au pied, mais en L2 il était inconstant. Là il est (enfin) régulier, tant mieux pour lui et son club. Alors je sais que votre ligne édiotoriale vous pousse à prendre le contre-pied des Téléfoot et autre Pierre Ménès, mais de là à faire de Chahir un apôtre de Stéphane Hessel, y a un pas que je ne ferai pas. Oui, il a galéré, mais cela vous a-t-il traverser l'esprit qu'il était aussi un peu pour quelque chose dans ses mois de galères?
Une petite frappe. Voilà la seule définition pour ce mec.

Un passage honteux à Neuchâtel, hors et sur le terrain.
Il n'a pas été réellement "licencié" du RC Strasbourg, puisqu'il avait été prêté par Kiev à ce moment là. IL est donc repartit dans son club d'origine. Ce retour, il l'avait plutôt chercher, qu'il ait été coupable ou pas, n'est pas la question, mais il commençait à faire pas mal parler de lui dans des histoires extra sportives. Sur le terrain, il était pas mauvais, mais irrégulier, et nul ne sait si le Racing serait remonté avec lui.
Tant mieux pour lui s'il réussis maintenant, et qu'il ait retenu les leçons de ses erreurs passées, mais le tacle sur le RCS à la fin est assez pathétique.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
66 11