En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 17 Résultats Classements Options

Been : « Vanden Borre avait froid »

Modififié
Anthony Vanden Borre, l’arrière droit du KRC Genk s'est encore fait remarquer, dans le mauvais sens du terme.

Cette fois, le Belgo-Congolais s’est arrangé pour s’embrouiller avec son entraineur, Mario Been. Hier face à Zulte Waregem, son laxisme a provoqué le but d’ouverture de Naessens. 5 minutes plus tard, Been a gentiment prié le lymphatique Vanden Borre de rejoindre le banc de touche. VDB s’est exécuté, en colère, sans un regard pour son entraineur mais avec une petite poignée de main pour Habib Habibou… son adversaire. "Je pense qu'il avait froid", a lancé Been, sarcastique, après la rencontre. "Il n'a pas transpiré outre mesure, parce qu'il n'a pas beaucoup couru. Je reviendrai certainement sur cet incident. Si tu t'en prends constamment à l'arbitre et à ce qu'il se passe autour de toi, tu ne peux pas te concentrer sur le match". Espérons que ces deux-là se rabibochent. Dans le cas contraire, VDB devrait dégoter un nouveau club et il s’agirait là du 6ème de sa jeune carrière. Rappelons qu'il n’a que 24 ans !

Des supporters ont même inventé l’expression « une Vanden Borre » pour qualifier certaines de ces actions. Par exemple, éliminer trois joueurs dans une action pleine de classe, puis se fendre d’une passe dégueulasse dans les pieds d’un opposant, qui part en contre attaque. Titulaire à seulement 16 ans à Anderlecht, il fut pourtant le 2ème plus jeune joueur de l’histoire a fouler les pelouses belges. Anthony Vanden Borre était promis à une grande destinée. Il semble encore un peu tôt pour écrire l’épitaphe de sa jeune carrière et pourtant… Tout semble montrer que le jeune homme préfère suivre les traces de Nii Lamptey, l’étoile filante, plutôt que de son pote, Vincent Kompany, deux talents révélés par le club bruxellois.


Pendant ce temps, Jonathan Legear piaffe d’impatience. Et si VDB le rejoignait au Terek Grozny ? AdM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 11 heures OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 4
il y a 11 heures BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur le Classico 1
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 18:30 Les retrouvailles entre Patrice Évra et les fans de Liverpool 30 Hier à 14:50 Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande 21 Hier à 13:52 Les lumières s'éteignent en Argentine 16