Bedimo « dégoûté » par Nicollin

Modififié
2 12
Nicollin tacle ses joueurs, épisode 2876. Henri Bedimo, le latéral gauche montpelliérain et grand artisan du titre de champion de France 2011-2012, n'a pas vraiment apprécié les propos de son président qui expliquait que son départ ne serait « pas une grosse perte » . Toujours sympa à entendre lorsque l'on pensait être une pièce importante de l'effectif de René Girard.

Comme chaque personne qui a le plaisir d'être au centre des délires accusatoires de Loulou, Bedimo s'est réservé un droit de réponse dans les colonnes de L'Équipe ce dimanche. « J'ai une famille quand même. Quand des proches lisent ces déclarations et qu'ils vous connaissent bien... » , souffle-t-il très déçu de l'attitude de son président, avec lequel il nourrissait de très bonnes relations auparavant. « On devait prendre du plaisir avec les retombées de la saison dernière et on est en train de se saborder avec toutes ces conneries… Je suis dégoûté  » , poursuit-il visiblement agacé par la tournure ridicule que prend la fin de saison du MHSC en championnat. Et sinon, Montpellier a perdu hier soir à Ajaccio (2-1), au bout du temps additionnel...

Personne n'a encore pensé à le bâillonner, le Loulou ? ALG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Pretextat tach Niveau : District
C'est compréhensible...C'est fou comme Loulou Nicollin semble penser que payer ses joueurs lui donne un passe-droit pour leur parler n'importe comment à travers les médias. Et il se limite pas à ses joueurs d'ailleurs.
Pour moi Nicollin et Girard sont les responsables du mauvais début de saison du MHSC. C'est normal que les joueurs champion débutent difficilement. Même des joueurs de grands clubs "préparer" a être champion galère au début, alors eux c'est normal. Ils gueulent a tous va. Comment veux tu que les joueurs fassent des efforts dans ses conditions ?
Louis Aragon Niveau : DHR
Bâillonner Nicollin ok, mais avec quoi ?

Il va se retrouver avec un procès aux prud'hommes un jour avec ses déclarations. J'imagine les pauvres éboueurs sous ses ordres
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2 12