Beckham, selon Triaud

0 1

Depuis 24 heures, il semblerait qu’on kiffe l’arrivée de David Beckham au Paris-Saint-Germain. Du côté de Bordeaux, en revanche, on s’en tape pas mal, ou presque. Et le premier à en parler, c’est Jean-Louis Triaud.

« Ce qui m’intrigue, c’est que depuis hier soir, ça fait cinq fois qu’on me pose cette question, et je m’en fous de Beckham à Paris, mais c’est tant mieux pour eux (P.S.G.) » , déclarait jeudi matin le président des Girondins, avant d’affiner une analyse pas complètement insensible.

« Je comprends que des gens puissent être choqués par l’offre et le salaire qu’il va percevoir, mais d’un autre côté je me dis que c’est de l’argent qui arrive du Qatar, et que les charges sociales qu’ils vont payer vont servir à renflouer la Sécurité Sociale en France, a-t-il ajouté. Je me dis aussi que l’État va réclamer un bon paquet, du moins s’il paie ses impôts en France. Et j’espère qu’il est dépensier, qu’il lâchera beaucoup d’argent dans les boutiques… comme ça, il fera vivre le commerce français !  » Pour ça, il y a toujours Posh…

Mais question foot, alors ? «  Un grand joueur, ça reste un grand joueur.  » Finalement, le Père Triaud, il ne s’en foutait pas tant que ça de Beckham ! Peut-être parce que son club cherche un milieu droit au mercato…
LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Très bonne réponse de Jean-Louis Triaud.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 1