Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 35 Résultats Classements Options
  1. // MLS
  2. // Finale
  3. // Los Angeles/Houston (1-0)

Beckham : Hollywood night

David Beckham a beaucoup gagné aux Etats-Unis. De l'argent surtout, et finalement, un titre, dimanche soir face au Houston Dynamo. Vraisemblablement, juste avant de faire ses adieux au soccer, et de retrouver ce bon vieux football.

Modififié
Los Angeles Galaxy - Houston Dynamo: 1-0
But: Landon Donovan (72e) pour L.A.

Happy end pour David Beckham. Engagé en 2007 comme homme-sandwich de luxe de la MLS, le Spice Boy a fini par accrocher un titre en terre US à un mois du terme de son engagement avec les LA Galaxy. Au-delà du contrat multi-millionnaire qui fit grimper Beck's à la quinzième place du classement Forbes des grandes fortunes il y a quatre ans, il en existait un autre, non-écrit, qui voulait que les Galaxy reçoivent une contrepartie en titre sportif de leur investissement massif. Après un premier échec en finale en 2009, cette fois l'Anglais a fini par soulever le trophée célébrant le meilleur club de soccer.

Pour Beckham, ce sacre n'est pas le fruit du hasard. Non pas car une bonne habitude de l'Anglais le conduit à faire ses adieux à ses employeurs un trophée sous le bras : Premier League 2003 avec MU, Liga 2007 avec le Real Madrid. Non, plutôt, car Beckham, pour la première fois depuis son installation en Californie, a réalisé une saison pleine. Quinze passes décisives et une place au sein de l'équipe-type de la MLS. Dimanche soir, l'Anglais, qui n'a toujours rien lâché sur sa future destination (Paris ?), a encore exposé la richesse de sa panoplie de services sur mesure. Bon pied, bon œil, l'ex-icône de MU a été à l'origine de la quasi-totalité des situations favorables aux Galaxy, mais c'est bien Landon Donovan, l'autre star du soir, qui a donné la victoire aux siens. Troisième titre MLS pour Captain America et titre de MVP de la saison à la clé.

Face aux stars de LA, Houston, à part son impact physique, disposait de ressources trop faibles pour rivaliser. La référence texane se nomme Brad Davis, auteur de seize passes décisives cette saison (une de plus que Beckham), seul élu de la franchise dans l'équipe-type de la MLS, mais forfait. En face, outre Donovan et Beckham, les défenseurs Todd Dunivant et Omar Gonzalez appartiennent au onze de l'année. Pour ne rien arranger, les Galaxy jouaient à domicile, au Home Depot Center, désigné comme lieu de la finale en début de saison.

Avant Donovan, Robbie Keane avait fait trembler les filets à la 58e minute. Tout juste revenu d'une qualification pour l'Euro avec l'Eire, l'ex de Tottenham s'était parfaitement orienté une ouverture magistrale de Beckham avant d'ajuster le portier adverse. Hors-jeu. Quatorze minutes plus tard, le Spice Boy lançait à nouveau l'Irlandais, qui fixait et envoyait Donovan au duel. Un duel remporté par le meilleur joueur américain d'un fatal extérieur piqué. Le Home Depot explosait, envoyait du papelito jaune et bleu. Pour peu, on se croyait à la Bombonera. Beckham, entouré de ses enfants au coup de sifflet final, saluait le public, comme s'il faisait ses adieux. Hollywoodiens.

Vidéo


Par Thomas Goubin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 18:15 Quand les écrans de Bristol Rovers diffusent le téléphone rose 6 Hier à 17:45 Mathias Pogba recalé par un club de D3 allemande 11 Hier à 17:00 La finale de la Copa Libertadores en un seul match à partir de 2019 9 Hier à 16:40 Iniesta plante déjà son deuxième but au Japon 18 Hier à 15:15 Il chambre les fans adverses, mais son but est hors jeu 18 Hier à 14:35 À l'Ajax, on maîtrise l'art de la roulette 5
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE
mardi 14 août La moitié des clubs anglais n'a plus besoin des spectateurs pour engendrer des profits 99 mardi 14 août La Liga gratuitement en direct sur Facebook en Asie du Sud 8 mardi 14 août River Plate devrait quitter El Monumental 14
À lire ensuite
Malgré Nenê