1. // Euro 2016
  2. // Demies
  3. // Itw Littbarski

« Beaucoup ont trop de respect pour l'Allemagne »

Avant l'Euro, depuis son bureau au VfL Wolfsburg, Pierre Littbarski nous a raconté les liens ténus qu'entretiennent la France et l'Allemagne au football, tant dans les confrontations directes que dans les visites chez l'adversaire. Sans oublier son passage mitigé par la France, sous les couleurs du Matra Racing au milieu des années 80.

Modififié
Pourquoi l'Allemagne bat toujours la France ?
Pas à chaque fois ! Pour les matchs des années 80, on a eu souvent de la chance. Mais je crois que si une équipe gagne quelques fois, en particulier dans les matchs au sommet, alors l'adversaire commence parfois à avoir un peu trop de respect. Il n'est plus à 100 % dans son match quand il affronte encore une fois la même équipe. C'est un avantage pour l'Allemagne dans ce genre de compétitions : beaucoup ont du respect pour cette équipe.

Par exemple, la demi-finale de 1986, c'est une question de trop-plein de respect de la part des Français donc ?
Oui, je le crois, parce qu'ils auraient dû gagner ce match. Ils étaient meilleurs que nous. On a marqué sur un coup franc de Brehme, je crois, et c'est à peu près tout dans ce match (il y a un deuxième but de Völler en fin de match, ndlr). On a eu de la chance de gagner, encore et encore, et la meilleure équipe a été éliminée.

« Au final, il n'y a pas beaucoup de clubs en France qui peuvent offrir les mêmes possibilités que celles de la Bundesliga. »

En 1982, quand l'Allemagne revient du 3-1 au 3-3, ce n'est pas le même scénario en revanche. Comment est-ce possible que la France ne se qualifie pas pour la finale ?
Je crois qu'ils ont pensé avoir gagné trop vite, quand ils avaient deux buts d'avance. Pour eux, le match était déjà fini. C'était peut-être leur erreur. Le reste, c'est une nouvelle fois une question de chance. On a voulu y croire alors que tout semblait perdu. On s'est battus jusqu'au bout. Mais surtout, on a eu de la réussite que cela fonctionne.


Paradoxalement, pour l'équipe nationale, venir en France n'est pas forcément un très bon souvenir... Par exemple, en 1998, c'est la dernière fois que la Nationalmannschaft ne parvient pas dans le dernier carré d'une Coupe du monde. Il y a une raison à cela ?
Je ne crois pas que cela ait quelque chose à voir avec la France, en fait (rires). Si on avait joué contre la France à l'époque, oui, peut-être que le contexte aurait pu jouer et expliquer une contre-performance. Mais sinon... Et puis les conditions sont bonnes, les stades sont beaux, l'atmosphère dans les stades est de qualité. Je n'ai pas le sentiment que ça puisse être un problème pour nous.

Pourtant, pour vous aussi, sur un plan personnel, la France n'est pas un souvenir idéal. En 1986, vous signez au Matra Racing, qui développe de grosses ambitions sur le championnat de France. Les résultats ne suivent pas et vous partez dès la fin de la saison. Pourquoi n'avoir joué qu'un an à Paris au final ?
Cela ressemble à la fin de ma carrière en Nationalmannschaft (suite à la victoire à Rome, en 1990), je ne pouvais plus apporter vraiment quelque chose à cette équipe et j'ai préféré m'arrêter. Je voulais mieux jouer et avec le Racing Paris, l'équipe n'était pas trop en réussite, même si nous avions beaucoup de bons joueurs. Et pour moi, je n'avais évidemment que très peu de plaisir dans cette équipe, en partie à cause des résultats. Je n'étais pas heureux, le club n'était pas heureux. On a donc choisi de se séparer.


C'est dur pour un Allemand de jouer en France ? Est-ce que l'acclimatation est compliquée ?
Je ne crois pas. À mon époque, il y avait déjà Klaus Allofs, Karl-Heinz Förster et quelques autres qui ont fait leur carrière en passant par la France... Ceci dit, pour nous, je ne sais pas si c'est très intéressant de venir. On peut jouer en Allemagne à un haut niveau, alors pourquoi partir ? Kevin Trapp est allé au PSG parce que c'est une équipe qui fonctionne bien. Il y a Monaco, Lyon... Au final, il n'y a pas beaucoup de clubs en France qui peuvent offrir les mêmes possibilités que celles de la Bundesliga.

Propos recueillis par Côme Tessier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Un peu limite l'explication d'une série de résultats sur plusieurs années par "on a eu de chance".

En revanche, le travail psychologique est essentiel pour que les joueurs rentrent à fond dans le match dès la première minute. Dommage que l'interview ne développe pas plus sur la préparation mentale. C'est pas comme si l'Allemagne n'avait pas son épouvantail avec l'Italie.
Faut dire que depuis quelques temps c'est plutôt top.

Le respect, ils le gagnent en jouant un super football. Ils proposent quelque chose de différent.

Quand on voit ce que produit le Portugal, finaliste et la France, leur adversaire du soir, quelque soit le résultat, ce n'est pas la même planète football.

Entre l'Espagne quelques années auparavant et cette Allemagne, on a eu un héritage football de la part des champions réellement positif.

La France et encore plus le Portugal n'apportent rien de spécial. C'est presque une régression qualitative.

L'Espagne et l'Allemagne ont allié la qualité et les titres. Ils ont dominé.
Surtout que l'Allemagne elle fait carrément moins peur ce soir https://lesyeuxdansleuro.com/2016/07/07 … annschaft/
capitaine barbe Niveau : DHR
@sox : trop de respect? Autodevaluation? ;)

Pour ma part, je lui trouve une part de vrai a cette these de Littbarski. On en fait peut etre un peu trop autour de cette Allemagne. Beaucoup de confrontation se sont jouees a peu de chose, et on y voit une "maitrise" allemande. Exemple le plus recent, cette seance de penalty : Schweini, joueur emblematique de la mannschaft (a mon sens autant bourreau que Hummels de notre equipe en 2014) echoue. Joueur intelligent, complet avec un enorme mental. Mais il rate. Et cela se joue a rien, mais on retiendra encore seulement leur victoire. En 2104, ils passent l epreuve du feu avec l algerie, et je ne les vois pas si dominants contre nous....

Et puis niveau heritage, l allemagne de 2014 laisse t elle plus que notre France 98, avec ses centres de formation, ces milieux si puissants... 1998/2002 on roule sur le monde avant de s ecrouler au mondial. Avec des failles monumentales en terme d animation offensive...

Bref. Pour ce soir, j y crois. Mais vraiment. Et pour le coup, je pense que Littbarski nous donne la clef. :)
Message posté par capitaine barbe
Et puis niveau heritage, l allemagne de 2014 laisse t elle plus que notre France 98, avec ses centres de formation, ces milieux si puissants... 1998/2002 on roule sur le monde avant de s ecrouler au mondial. Avec des failles monumentales en terme d animation offensive

Je réagissais par rapport à un passé proche.

Les deux dernières équipes qui ont marqué le football et sont devenus des références sont l'Espagne et l'Allemagne.

Avec des caractéristiques différentes des autres et une philosophie de jeu marquante.

Je crois que l'Allemagne, ou l'Espagne il n'y a pas longtemps, produisent un jeu qui met le résultat en arrière plan.

Ce sont des équipes qui redonnent un sens au football, au jeu.

Si la France l'emporte, ce ne sera pas une finalité en soi car il lui reste encore à améliorer et avoir conscience de ce qu'elle peut donner.

Peut-être l'Allemagne est en fin de cycle mais nous on en est au milieu.
Message posté par sox75
Faut dire que depuis quelques temps c'est plutôt top.

Le respect, ils le gagnent en jouant un super football. Ils proposent quelque chose de différent.

Quand on voit ce que produit le Portugal, finaliste et la France, leur adversaire du soir, quelque soit le résultat, ce n'est pas la même planète football.

Entre l'Espagne quelques années auparavant et cette Allemagne, on a eu un héritage football de la part des champions réellement positif.

La France et encore plus le Portugal n'apportent rien de spécial. C'est presque une régression qualitative.

L'Espagne et l'Allemagne ont allié la qualité et les titres. Ils ont dominé.


C'est pas juste plutôt bon. C'est clairement l'excellence qui a été atteinte par l'Espagne et l'Allemagne en terme de qualité de formation, de jeu et de titres. Rien que pour l'Allemagne, c'est 6 demies finales de rang et une victoire dans un match à élimination directe dans un tournoi officiel face à l'Italie. Du jamais vu.

Mais c'est justement pour ça qu'il ne faut pas les respecter (ou en tous cas pas trop).

Parce qu'au plus haut niveau, la différence se fait surtout dans la tête, au mental. Si l'adversaire est déjà favori et qu'en plus on y va avec un sentiment d'infériorité, on se tire une balle dans le pied.

Il faudra y aller le couteau entre les dents, justement parce qu'ils sont plus forts et mieux préparés et parce que c'est l'Allemagne, un épouvantail historique pour notre équipe nationale.

Dans l'idée, c'était un peu l'approche de Mourinho après les défaites 5-0 et 2-6 face au Barça de Guardiola : toujours refuser de voir l'adversaire comme un supérieur, surtout quand sa supériorité ne fait aucun doute.
Message posté par SG9
C'est pas juste plutôt bon. C'est clairement l'excellence qui a été atteinte par l'Espagne et l'Allemagne en terme de qualité de formation, de jeu et de titres. Rien que pour l'Allemagne, c'est 6 demies finales de rang et une victoire dans un match à élimination directe dans un tournoi officiel face à l'Italie. Du jamais vu.

Mais c'est justement pour ça qu'il ne faut pas les respecter (ou en tous cas pas trop).

Parce qu'au plus haut niveau, la différence se fait surtout dans la tête, au mental. Si l'adversaire est déjà favori et qu'en plus on y va avec un sentiment d'infériorité, on se tire une balle dans le pied.

Il faudra y aller le couteau entre les dents, justement parce qu'ils sont plus forts et mieux préparés et parce que c'est l'Allemagne, un épouvantail historique pour notre équipe nationale.

Dans l'idée, c'était un peu l'approche de Mourinho après les défaites 5-0 et 2-6 face au Barça de Guardiola : toujours refuser de voir l'adversaire comme un supérieur, surtout quand sa supériorité ne fait aucun doute.


Une victoire contre l'Italie, non. Une qualif, si.
Note : 1
Merci pour cet article SF, un de mes joueurs favoris.
Qui aurait mérité de faire trois finales de CM d'affilée...
Message posté par djadjo
Une victoire contre l'Italie, non. Une qualif, si.


?
Excellent comme toujours, Littbarski..

Trop de respect pour l'Allemagne? C'est certain, cette nation de football suscite toujours plus de craintes qu'il n'est sur pelouse raisonnable de lui en témoigner ; elle a le chic pour inspirer certaine forme de phobie..

Par contre ce n'était certainement pas le cas de Rizzoli hier soir ; en d'autres circonstances et face à d'autres adversaires, l'Allemagne eût sans conteste bénéficier de deux penalties, et je doute même que la main de Schweinsteiger fût sifflée..
il y a 5 heures Des clubs de Ligue 1 punis pour des tribunes vides ? 55
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 16:29 Will Ferrell veut Chicharito au Los Angeles FC 17 Hier à 14:21 Lampard entraîneur d'Oxford United ? 2 Hier à 10:32 Le superbe but d'Independiente 4 Hier à 08:40 Malouda va jouer la Gold Cup avec la Guyane 24
Hier à 08:35 Des matchs de C1 sur Facebook 11 mardi 27 juin Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 15 mardi 27 juin Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 20 mardi 27 juin Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 43 mardi 27 juin Stéphane Paille est décédé 37 mardi 27 juin La Ligue des champions reprend ce soir ! 27 mardi 27 juin Lugano prolonge à São Paulo 5 mardi 27 juin Falcao s'essaye au baseball 3 mardi 27 juin Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 12 lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 67 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 60 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 7 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20