1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe F

Bazdarevic : « Je ne pense pas que la Bosnie puisse de nouveau manquer un Ibrahimovic »

Vieille connaissance du championnat de France et premier capitaine de la Bosnie en match officiel, Mécha Baždarević est à fond derrière sa sélection nationale. Et c'est avec passion qu'il en parle pour So Foot.

Modififié
« J'ai eu quelques contacts sans plus, plutôt des clubs de Ligue 2, mais j'espère avoir quelque chose. J'ai refusé des propositions à l'étranger parce que je pensais pouvoir rebondir dans des clubs comme Reims ou Bastia. J'attends la bonne proposition, ça va venir. Un club de Ligue 2, où on peut construire quelque chose, cela m'intéresserait. » Quand on lui demande des nouvelles et le branche sur son futur job, Mécha Baždarević se révèle toujours amoureux de la France. Pour pouvoir revenir poser ses fesses sur un banc de Ligue 1 ou de Ligue 2, il aurait notamment refusé le poste de directeur sportif à l'Hajduk Split. Mais avant de reprendre éventuellement du service, l'ancien meneur de jeu de Sochaux se ressource tranquillement dans la maison familiale en Bosnie. Dans les semaines qui viennent, il va suivre le parcours des Bosniens en Coupe du monde. Pour lui, la présence des Dragons au Brésil est la nouvelle étape d'un travail aux fondations duquel il a participé dans les années 90.

Récupérer ces joueurs issus de la diaspora, c'est vital pour le football bosnien ?
C'est obligé, on a commencé à bâtir cette sélection il y a 20 ans. À cette époque, on était tous expatriés, jeunes et moins jeunes. Avec la guerre, impossible de jouer au football en Bosnie, le niveau est donc encore très faible aujourd'hui, même si certains bons joueurs, à l'image de Džeko, ont commencé au pays. Depuis quelques années, la formation a repris, quelques joueurs commencent à sortir, il y a un vrai travail qui a été mis en place. D'autres bons joueurs vont arriver, mais il y a énormément de joueurs bosniens qui ont été formés à l'étranger à cause de cette période douloureuse, on est obligés de penser à eux.

Un joueur comme Zlatan Ibrahimović a choisi la Suède, vous comprenez ce positionnement ? Seuls les succès sportifs peuvent permettre à la Bosnie de récupérer ce type de joueurs ?
Concernant Zlatan Ibrahimović, quand il a dû choisir, le football bosnien n'était absolument pas organisé. C'est donc difficile d'évoquer son cas, c'est un joueur exceptionnel. Aujourd'hui, la sélection existe réellement, elle a un nom, de l'expérience, de la qualité pour faire des résultats. Je ne pense pas que l'on puisse de nouveau manquer un Zlatan Ibrahimović. L'équipe de Bosnie attire aujourd'hui tous les Bosniens qui ont un intérêt pour le football.

L'histoire personnelle de ces joueurs, confrontés à la guerre et expatriés pour beaucoup, est-ce un handicap en termes de sentiment d'appartenance ou un supplément d'âme pour la sélection ?
La guerre est passée, cela fait un moment... Je pense que cela peut être un petit plus, une fierté de penser au passé, à ce qu'il s'est passé, et de constater qu'aujourd'hui on a une sélection capable d'aller en Coupe du monde, d'être respectée. Cela doit être une fierté et quelque chose qui les rend plus forts. Quand on dispute une Coupe du monde, on pense avant tout au sportif, mais c'est vrai que les joueurs penseront peut-être un peu au passé de leur pays.

« Je ne pense pas que nous soyons des outsiders »

Cette sélection bosnienne, elle n'a rien à perdre au Mondial ?
Je ne pense pas que l'équipe n'ait rien à perdre : comme tout le monde, elle doit gagner des matchs. C'est sûr, la Bosnie ne doit pas être présentée comme un outsider, il faut être réaliste. Il y a un bon entraîneur, de très bons joueurs, mais pas d'expérience de la Coupe du monde, même dans l'encadrement. Nous allons être respectueux envers toutes les autres équipes, mais il faut qu'elles nous respectent aussi. Je ne pense pas que nous soyons des outsiders, mais il faut jouer avec ses qualités avec une obligation : montrer qu'on est là et qu'il faut compter sur nous.

Le plus important, c'est de prôner un jeu offensif ou d'obtenir des résultats ?
Si on peut allier les deux, ce serait magnifique, mais aujourd'hui, l'essentiel c'est d'oser, de jouer. Je préfère que l'on fasse de bons matchs, quitte à être éliminés rapidement, mais que les gens disent « quelle belle équipe » , plutôt que de jouer petit bras et se qualifier en arrachant des matchs nuls. Je préfère que l'on joue, que l'on ose, car de toute façon cette équipe ne sait pas faire autrement. Il ne faut pas trop calculer, jouer à fond, et il arrivera ce qu'il arrivera. Il faut jouer pour montrer au monde que l'équipe n'est pas venue pour calculer, il faut y aller...

En quelques mots, le style de jeu bosnien ressemble à quoi ?
Je ne vais pas trop rentrer dans les détails, mais c'est justement un jeu offensif. Un 4-4-2 porté sur l'attaque car on a beaucoup de joueurs créatifs devant comme Džeko, Ibišević, Misimović ou Pjanić. Je ne vois pas cette équipe rester derrière et défendre. Aujourd'hui, notre style est offensif car on a des joueurs offensifs, on s'adapte aux qualités de nos joueurs. Il faut calculer un peu parfois, mais je ne pense pas que cette équipe va le faire, ils vont jouer pour la gagne.

« Sortir du groupe, ce serait déjà une très belle performance »

Quelles sont les faiblesses de la sélection bosnienne ? La défense ?
Je ne dirais pas la défense, plutôt la profondeur de banc. Dans une compétition comme ça, il faut des remplaçants de niveau équivalent pour compenser les blessures. Aujourd'hui, il manque encore un ou deux joueurs capables de remplacer les titulaires. J'aimerais bien aussi que cette équipe ait un vrai milieu défensif parce qu'il n'y a pas dans ce milieu de terrain un profil purement défensif. Quand on a certains manques, il faut les compenser par ses qualités, heureusement la Bosnie a des joueurs de qualité.

Vous les voyez aller jusqu'où ?
Une place en huitièmes de finale, ce serait très bon. Après, sur un match vous savez, tout est possible. Il faut bien jouer ce mini-championnat, on a des qualités... Sortir du groupe, ce serait déjà une très belle performance.

Cette équipe de Bosnie 2014, c'est l'enfant de Sušić ?
Quand on est entraîneur et que cela se passe bien, on est responsable. Quand cela se passe mal, on l'est encore plus (rires). Il a amené son calme, ses qualités de grand joueur et de grand technicien. Il a su transmettre aux joueurs sa sérénité dans les grands rendez-vous, parce qu'il a un gros vécu, une grosse carrière. Je pense aussi que les joueurs ont atteint une certaine maturité. Plusieurs choses sont réunies, le calme de Sušić a permis en plus d'avoir une solidité mentale et une bonne ambiance dans le groupe. Il a amené ce qu'il manquait auparavant.

La capacité à jouer les grands matchs sans le frein à main ?
Tout à fait. Ne pas avoir peur d'une part, et appuyer sur les qualités offensives d'autre part. Il savait que c'était le point fort, donc il a insisté pour miser dessus. Et son discours : « Rassembler, rassembler, rassembler » ... Il a créé une excellente ambiance, ce qui lui a permis de bien voyager avec cette équipe.

« La qualification a fait beaucoup de bien pour la réunification du pays »

Il profite d'une génération exceptionnelle : Pjanić, Džeko, Misimović...
Eh vous savez, c'est aussi ça qui fait un entraîneur. Vous pouvez être très bon, mais si vous n'avez pas les joueurs... Il a donné quelque chose, les joueurs ont donné le reste.

Prendre en main cette sélection dans le futur, cela vous plairait ?
J'ai refusé trois fois, parce que ce n'était pas le bon moment. J'ai failli postuler en même temps que Safet Sušić, mais c'est mon ami, donc je me suis abstenu quand j'ai su qu'il était candidat. Après, bien sûr, cela me plairait de travailler avec cette équipe, cela peut être un grand bonheur.

On dit que les exploits des Dragons ont permis à la société bosnienne de se réunifier autour du ballon rond. La réalité des faits à vos yeux, quelle est-elle ?
Oui et non. Il y a en effet des Serbes et des Croates de Bosnie qui supportent l'équipe, mais pas tous. Ce qui est certain, c'est que l'on a gagné beaucoup de terrain. S'il y a trois ans, 60% de la population supportait l'équipe, aujourd'hui on est au moins à 80%. Il y a encore du travail : l'équipe est née, a donné des résultats, mais il faudrait un beau parcours au Mondial. La qualification a fait beaucoup de bien pour la réunification du pays. La réunification de la Bosnie va d'abord passer par le sport.


Propos recueillis par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


DoucementAvecLaCristaline Niveau : National
"La qualification a fait beaucoup de bien pour la réunification du pays. La réunification de la Bosnie va d'abord passer par le sport."

Je trouve ça dingue de devoir espérer un exploit sportif pour atteindre enfin un sorte d'unité nationale et croire enfin en l'avenir.

Comme chez nous, l'été 98 était plutôt sympa, les clivages entre français étaient effacés, tout le monde était copain (même les flics et les arabes!) et bien qu'ayant 10 ans à l'époque, ça reste dans ma mémoire comme la meilleure France que j'ai connu.

Ce qui prouve bien qu'on a tous les ingrédients pour vivre mieux tous ensemble qu'à l'heure actuelle;
Mais bon apparemment on ne peut compter que sur le football pour donner de la cohésion à une nation qui en aurait bien besoin.

Votez DoucementAvecLaCristaline aux présidentielles 2022 !!
Mark Renton Niveau : CFA2
Il connait le classement de Reims et Bastia?
Au-dessus de 15ème, c'est pas pour toi Mécha
jean pierre adams Niveau : DHR
Interview simpa mais qui le voudrai comme entraineur???

Je pense sincèrement que la Bosnie a largement les moyens de sortir de son groupe. Elle est à mon avis supérieure à l'Iran et au Nigéria, donc elle peut prendre la 2nde place derrière l'Argentine. Un match nul entre Iran et Nigéria pourrait l'aider... Maintenant il ne faut pas se rater, surtout que cette équipe n'a aucune expérience de la Coupe du Monde...
Message posté par jean pierre adams
Interview simpa mais qui le voudrai comme entraineur???



Moins de 15% de victoires avec trois clubs différents, c'est assez dur comme statistiques....

Après, il a par contre réussi à faire monter en L1 deux équipes pas trop programmées pour (enfin surtout une!), et il a quand même eu à gérer des effectifs sacrément nazes, même s'il a aussi ses torts (avec Feghouli par ex).

Enfin bon dans tous les cas c'est clair que ça n'inspire pas une grande confiance, je pense qu'il aurait plus de chances de se refaire une réputation en L2
Message posté par DoucementAvecLaCristaline
"La qualification a fait beaucoup de bien pour la réunification du pays. La réunification de la Bosnie va d'abord passer par le sport."

Je trouve ça dingue de devoir espérer un exploit sportif pour atteindre enfin un sorte d'unité nationale et croire enfin en l'avenir.



Euh non, c'est logique, la Bosnie étant un pays très jeune et aux frontières assez artificielles, englobant différentes ethnies qui ne souhaitaient pas forcément vivre ensemble...
Mécha Baždarević, l'homme qui avait plus de lettre dans son nom que de points acquis en L1...
DoucementAvecLaCristaline Niveau : National
Message posté par sissa


Euh non, c'est logique, la Bosnie étant un pays très jeune et aux frontières assez artificielles, englobant différentes ethnies qui ne souhaitaient pas forcément vivre ensemble...


Tu as bien raison pour la Bosnie, mais n'empêche que si les gens sont capables d'oublier leur différences lorsque leur équipe nationale fait quelque chose (comme partout, surtout en France), pourquoi attendre ?

C'est ce qui rend le foot si puissant, mais perso je vois ça comme un énorme gâchis.
Pour être français (ton avatar Letchkov met le doute sur ta nationalité), je sais de quoi je parle, j'ai connu l'utopie dont on rêve en France l'espace d'un été, et c'est rageant qu'il faille une victoire en coupe du monde pour l'atteindre!

Pour revenir à la Bosnie, pays que je ne connais pas, dans le film "les rebelles du foot" avec Cantona, Predrag Pasic évoque le Sarajevo d'avant guerre comme une ville multi-culturelle (4 grandes religions, beaucoup d'origines différentes, toussa toussa...) où ses habitants vivaient en harmonie.
Un Milosevic passant par là et toute cette fragile paix n'est plus qu'un souvenir. Foutue guerre !
Message posté par sissa


Euh non, c'est logique, la Bosnie étant un pays très jeune et aux frontières assez artificielles, englobant différentes ethnies qui ne souhaitaient pas forcément vivre ensemble...


En fait la Bosnie est le pays des Balkans dont les frontières sont restées les plus stables au cours des siècles.

Ce n'est pas un pays jeune, la Yougoslavie étant un État fédéral, elle a même continué à exister sous Tito. Et les communautés s'y côtoyaient très bien jusqu'à ce qu'on y exalte les nationalismes, les mariages inter-communautaires étant très courants. C'est même le seul État issu de l'éclatement de la Yougoslavie à avoir voulu continuer à affirmer son caractère multiethnique au moment même où Serbie et Croatie étaient déjà entrés en guerre.
Note : 3
Un peu hors-sujet mais comme disait Tito : "La Yougoslavie a six Républiques, cinq nations, quatre langues, trois religions, deux alphabets et un seul parti."
Il a l'air sympa Mécha.

Mais lorsque je me remémore le jeu pratiqué par ses clubs le samedi soir, je préfère largement Michou et ses "belles soirées".
Ca me surprends toujours qu'on s'étonne qu'Ibrahimovic ait choisi la Suède. Le mec y est nê, y a passé toute son enfane/adolescence, y a débuté sa carrière. De plus, ses parents ne sont pas tous les deux bosniens, l'un est croate l'autre bosnien.
Message posté par Coalition


En fait la Bosnie est le pays des Balkans dont les frontières sont restées les plus stables au cours des siècles.

Ce n'est pas un pays jeune, la Yougoslavie étant un État fédéral, elle a même continué à exister sous Tito. Et les communautés s'y côtoyaient très bien jusqu'à ce qu'on y exalte les nationalismes, les mariages inter-communautaires étant très courants. C'est même le seul État issu de l'éclatement de la Yougoslavie à avoir voulu continuer à affirmer son caractère multiethnique au moment même où Serbie et Croatie étaient déjà entrés en guerre.


Je suis pas vraiment d'accord. La province de Bosnie a certes eu des frontières relativement stables au cours du 20eme siècle, elle a certes été inclue dans un état fédéral, ça n'empêche pas qu'elle n'a jamais obtenue d'indépendance réelle jusqu'à la guerre qu'on connait tous. C'est pour ça que je dis que c'est un pays jeune.

La partie serbe (republique serbe) continue d'ailleurs à trainer des pieds, il me semble.
Jack Morris Niveau : DHR
Message posté par sissa


Euh non, c'est logique, la Bosnie étant un pays très jeune et aux frontières assez artificielles, englobant différentes ethnies qui ne souhaitaient pas forcément vivre ensemble...


Les frontières des pays de l'ex-Yougoslavie datent de l'Empire Austro-Hongrois...

Quant au niveau ethnique, c'est le même peuple. Les différences sont religieuses
Message posté par sissa


Je suis pas vraiment d'accord. La province de Bosnie a certes eu des frontières relativement stables au cours du 20eme siècle, elle a certes été inclue dans un état fédéral, ça n'empêche pas qu'elle n'a jamais obtenue d'indépendance réelle jusqu'à la guerre qu'on connait tous. C'est pour ça que je dis que c'est un pays jeune.

La partie serbe (republique serbe) continue d'ailleurs à trainer des pieds, il me semble.


Bonjour Sissa,
Je me présente : Je suis d'origine Bosnienne (arrivé en France dans les années 80)
Tu as tout à fait le droit de ne pas être d'accord tout comme moi avec toi.
Mais, informe-toi avent de dire des bêtises.
La Bosnie et Herzégovine n'as jamais été une province. C'est l'une des 6 républiques fédérales constituant la Yougoslavie (Comme te l'explique Coalition avec qui je suis d'accord à 100%)
La Bosnie d'aujourd'hui, à exactement les mêmes frontières qu'avent l'arrivée des ottomans.
La différance, avec les républiques comme la Serbie, c'est que lorsque la Serbie obtiens son indépendance (Coté des vainqueurs) après les Guerres balkaniques 1878 alors que la Bosnie est mise sous tutelle hosto-hongroise.
Les deux, Bosnie et Serbie, se retrouveront dans un état commun en 1918 (1er Yougoslavie)
Et enfin, la Petrie Serbe qui se trouve en Bosnie est effectivement appelé République Serbe mais n'as pas le statu d'un république.
il y a 5 heures Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 3 il y a 6 heures Neymar claque un doublé contre la Juve 22 Hier à 19:38 Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 24
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 16:06 Le fils de Pelé retourne en prison 7 Hier à 15:15 La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 Hier à 14:32 Le beau geste de Boateng pour Nouri 9 Hier à 10:17 Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 13
vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 9 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15
À lire ensuite
Hélène 1 - PSG 0