1. //
  2. // 1/2
  3. // Bayern Munich/Real Madrid

Bayern, la demie de la dernière chance

Largué en championnat, se foutant presque de la Coupe d’Allemagne, il ne reste plus qu’un objectif au Bayern Munich cette saison: la finale de la Ligue des Champions. Dernière étape, et pas des moindres: le Real Madrid. Le match retour en Espagne va être chaud, alors il va falloir faire la différence au match aller. C’est ce que doit se dire Jupp Heynckes, et ce que doit vouloir Uli Hoeness.

Modififié
0 15
Bayern Munich contre le Real Madrid, c’est avant tout une rencontre bien spéciale pour Jupp Heynckes. Le technicien allemand a passé une saison à la tête du club merengue, le temps de remporter une Ligue des Champions, en 1998. Malheureusement pour lui, une élimination précoce en huitièmes de finale de Copa del Rey (contre Alavés) ainsi qu’une troisième place indigne du Real scelleront le sort de l’ancienne gloire de Gladbach. Pas de saleté dans la Maison Blanche. Quatorze ans ont passé depuis, et la rancœur de Jupp Heynckes ne s’est peut-être jamais dissipée. Voici qu’il a l’occasion de prendre sa revanche, une affaire personnelle.

Le rêve d’Uli Hoeness

Josef Heynckes a beau être né le lendemain de l’armistice de la Seconde Guerre mondiale, il n’est pourtant pas en paix avec lui-même. La Bundesliga ? C’est quasiment fini, Dortmund a huit points d’avance à trois journées de la fin. La DFB-Pokal ? Ouais, y a bien une finale le 12 mai prochain à Berlin face au BVB, mais bon, y en a déjà quinze qui s’entassent à la Säbener Strasse. Non, le véritable objectif, c’est le 19 mai. La finale de la Ligue des Champions « Zu Hause » , à l’Allianz Arena. Le Graal pour Uli Hoeness, qui en rêve depuis que Platoche et sa clique ont désigné son stade pour accueillir la finale de la « Königsklasse » (surnom de la C1 outre-Rhin), fin janvier 2009. Il ne dort plus, le bon Uli, il en parle dans toutes les interviews possibles et imaginables, et, comme pour l’accompagner dans son délire, la chaîne Sat 1 s’est même fendue de toute une campagne, sobrement nommée « Finale Dahoam 2012 » (finale à la maison) avec le logo du Bayern et le nombre de jours restants avant le Grand Soir. C’est un peu en ce sens que Heynckes a été choisi pour prendre la succession de Louis van Gaal. Un entraîneur qui sait avant tout être humain avec ses joueurs, et qui semble être capable de les emmener jusqu’au bout.

Philipp Lahm pour contrer Cristiano Ronaldo

Et il a intérêt, Herr Jupp, car Uli Hoeness et lui ont beau être amis, le boss du Bayern n’hésitera pas à le virer s’il se foire, comme c’est déjà arrivé par le passé. Alors le coach du Bayern a pris ses précautions ce week-end. Face à Mayence, quatre joueurs majeurs étaient sur le banc. Résultat : un pauvre 0-0 face à l’ancienne équipe de… Jürgen Klopp. Le championnat a été clairement sacrifié sur l’autel de la Ligue des Champions ; Ribéry, Kroos, Gomez et Lahm ont commencé sur le banc afin d’être économisés au maximum avant d’affronter le Real. D’ailleurs, le capitaine du Bayern a été ménagé car il constitue l’arme défensive Nummer Eins pour stopper Cristiano Ronaldo. Heynckes espère surtout que l’histoire sera de son côté : en effet, jamais le Bayern n’a perdu à domicile face au Real Madrid (8 victoires, 1 nul). Clairement, son pote Hoeness en a ras le bol de cette saison. Ce ne serait pas étonnant qu’il regrette d’avoir lâché des jetons (à hauteur de 2 millions d’euros) quand il était plein aux as et que le Borussia Dortmund était short stack. Eh oui, le Bayern compte Bwin dans ses sponsors principaux, tout comme le Real, d’ailleurs. Et à l’Allianz Arena, nul doute que les Bavarois vont y aller en mode all-in.

Par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

tokouille Niveau : DHR
l'armistice en 1945 ?? On parle plutôt de capitulation cette année-là. L'armistice était en 1918.
@ Tokouille

Il y a eu aussi une armistice en 1945, comme en 1918.
A la fin de chaque guerre, il y a une armistice, ce qui signifie l'arrêt des combats. La capitulation est donc une chose bien différente; cela signifie qu'un pays rend les armes et reconnaît sa défaite...
Franchement, je crois pas une seconde à la qualif du Bayern. Le Real et vraiment trop complet cette année.

Petite anecdote, y'a 14 ans, l'entraîneur du Bayern, Jupp Heynckes, remportait la Ligue des Champions avec...le Real Madrid ! http://goo.gl/dktz2
l'article est bien beau.
sauf que je vois toujours pas comment le bayern pourrait sortir le real aux porte de la finale d'une probable 10eme CL.
ils pourraient meme laisser la liga au barca pour cette 10eme CL qui leur permettra de dire "oui le Barca est en mode turbo depuis 3 ans mais madrid c'est le meilleur club de tout les temps"
et ce bayern là n'a pas les armes pour les arreter. soit ils s'arrete tout sseul en merdant* leur match soit ils filent presque tranquilou en finale
Note : 1
Enfin un vrai match pour le Real !
car c'est bien beau de fanfaronner et de mettre des taules dans une liga à deux vitesses mais cette année en champions league ils ont joué l'ajax, lyon, zagreb, cska moscou et apoel nicosie ! c'est à dire des équipes de seconde zone européenne donc mis à part le classico aller (perdu contre le barça), le real joue en réalité son "premier" gros match de la saison ! j'éxagère un peu mais je suis pas loin du compte au final...
Je ne pense pas que le Real va se qualifier aussi facilement que certains le prétendent. C'est le premier gros test pour le Real en C1 cette année. On ne peut pas dire que Zagreb, Ajax, Lyon, Moscou et Nicosie soient des gros calibres. Attention à l'excès de confiance et au fait qu'en face, il y aura 11 guerriers prêts à défendre leur terre...
Imbécile heureux Niveau : District
+1 ajde59
grand match en vue
qui fanfaronne depuis quelques jours?
les barons du Bayern. Pas ceux du Real. Quant a la presse, vu les antécédents, il n' y a pas de quoi fanfaronner.
je vois le Real passer sur 2 matchs. Mais ce sera une vraie confrontation, digne d'une demi-finale de CL.
Tout le reste qui se dit, n'est que garniture et vente de papier.
@VIERI j'ai vu pas mal de matchs du Bayern cette saison, peu de Madrid (a part les matchs de CL). Le Bayern a sorti Naples, Manchester City (du début de saison) et à l'ADN des grands RDV. Real Bayern c'est 18 matchs Européens et une grosse rivalité que les allemands dominent. Alors oui, le Real est à priori plus complet, mais avec une finale a Munich, et pas mal de choses à prouver, ce match risque d'etre épique.

Bon sinon Don Jupp garde de très bons souvenir du real; contrairement à ce que l'article laisse penser. Il le souligne très souvent.

Disons que ce soir, le Bayern l'emporte et que le real perde aussi le classico... bon je reve un peu, hein, mais ca ferait un match retour de malade...
Le vrai gros handicap du Bayern sur ce match c'est 6 joueurs sous le coup d'une suspension pour le retour (dont quelqu'uns pour des cartons très léger...) , et on n'a pas la profondeur de banc pour les remplacer qualitativement...

Sinon ce match peut aussi bien faire 2-0 que 1-4... je ne sais pas quoi penser... on verra bien...
ReynaldPedros Niveau : DHR
Comment tu veux garder un mauvais souvenir d'un club dans lequel t'as gagné une C1...?

Alors OK tu te fais dégager l'année d'après tout ça m'enfin c'est pour tout le monde pareil : si le Mou ne gagne ni C1 ni Liga par exemple, c'est siège éjectable assuré (son charisme -ou grande gueule, comme vous voulez- lui permettant peut-être un peu plus de répit que pour les autres). Faudrait pas prendre tous les entraîneurs pour des cons...

Les grands clubs, il en connaît les dessous la Jupp. Et il y en a qui voudrait bien être à sa place parce que c'est joli là-dessous.
Le Bayern ne doit pas être au top mentalement, après avoir subi une défaite contre son adversaire direct et un nul qui fait tache en championnat, et avoir vu du même coup le titre s'envoler...
feodalorer Niveau : DHR
Je la sens mal pour le Bayern
Ribery n'a pas réussi un dribble depuis le match contre l'OM, Robben n'a pas cadré une frappe depuis ses ratés contre Dortmund, Muller est nullissime depuis 2 ana et Schweiny revient de blessure.
La merde quoi!
Gros, très gros match en perspective ce soir.

Le premier vrai test du Real Madrid version mourinho selon moi, hors Barça évidemment. Je serais à fond derrière le Bayern Munich enfin... surtout contre le Real. Équipe vraiment surcoté à mes yeux, mit au même niveau que le Barça alors qu'à chaque clasico (ou presque), ce sont des gifles "tactico-technique" que l’équipe du Mou reçoit. Pour faire mouiller les médias en Europe, c'est bien beau de faire les beau-goss en Liga, maintenant on va voir réellement si cette équipe est entre le Barça et les autres ou si elle est au même niveau que les autres (car oui, même si elle remporte la partie contre le Bayern, elle restera en-dessous du Barça pour moi).

Sinon il va y avoir de gros duel ce soir, Lahm/Ronaldo, Ronaldo-Benzema/Neuer, Gomez/Ramos, Robben/Arbeloa. (LOL)
Enfin une demi-finale digne de ce nom, l'histoire est avec vous les Bavarois, 9 matchs entre le Real Madrid et le Bayern, 8 victoire pour les Allemands et un nul. Impatient d'être ce soir !
En tout cas une belle affiche! sinon un "vrai" test pour le Real? certes, mais aussi pour le Bayern qu'on on voit la performance de l'équipe adverse en quart...ceci dit pour moi ça reste du 50/50, le Real commet beaucoup d'erreurs et je vois bien Gomez en profiter.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
La semaine Twitter
0 15