Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // Mondial des clubs 2014
  2. // Finale
  3. // Real Madrid/San Lorenzo

Bauza ne croit pas en l'aide du pape

Samedi soir, San Lorenzo jouera un match historique. Vainqueur d'Auckland en demi-finale du Mondial des clubs (2-1 ap), le Cyclone se retrouve en finale contre l'armada du Real Madrid.

Si la confrontation semble assez déséquilibrée au premier abord, Edgardo Bauza croit à l'exploit des siens. Interrogé en conférence de presse, le coach des Corbeaux se veut optimiste : « C'est tellement facile de motiver mes joueurs pour ce genre de match… Je leur ai simplement rappelé comment ils sont parvenus jusque-là. Ce fût très difficile… Demain, nous disputerons notre soixante-cinquième match de l'année civile. Mes joueurs ont dû faire beaucoup de sacrifices. Alors quand vous avez en face de vous le Real Madrid, votre motivation est encore plus forte. »

Prêts au combat, les Matadores ne compteront toutefois pas sur l'aide divine : « Je crois que le pape est beaucoup trop occupé pour penser à un simple match de football. »


Priez pour eux.
AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.