1. //
  2. //
  3. // Interview pétanque

Bauthéac : « J'ai acheté ma maison pour le terrain de pétanque »

Lui aussi, pendant l'intersaison, il taquine l'acier pour garder la forme. Mais pas sous forme de développé couché, plutôt en multipliant les carreaux. Le milieu offensif de l'OGC Nice Éric Bauthéac est en effet un grand amateur de pétanque. Entretien avec un puriste.

Modififié
954 28
Cette passion pour la pétanque, ça remonte à quand ?
Depuis que je suis né. C'est un sport qui a toujours été très présent dans la famille. Je ne fais que prendre la relève de mes parents et grands-parents qui sont des vrais passionnés. Mon oncle, par exemple, il est licencié au Canet. Il n'est pas ultra connu, mais quand tu parles de lui sur la Côte, les gens savent qui c'est. Du coup, à Nice, j'essaye de jouer un maximum l'été. Je suis licencié à Cannes, mais je n'ai pas le temps de faire de compétition, malheureusement, puisque le week-end, on est souvent pris et au mois de juin, je suis en vacances. J'aimerais me faire un gros concours, genre l'Europétanque ou la Marseillaise, mais c'est pas très compatible avec mon métier. Mais en ce moment, comme j'habite sur les hauteurs de Nice, je descends un à deux soirs par semaine en ville pour jouer. Les gens me reconnaissent, on discute, c'est sympa. Ça joue de partout ici. Par contre, quand j'étais à Dijon, c'était très frustrant. Quand il faisait beau, c'était très dur. Je prenais mon mal en patience.

Qu'est-ce que tu réponds aux gens qui disent que c'est un sport de beaufs ?
C'est pas du tout le cas. Mais je comprends que les gens du Nord, ça ne leur parle pas. C'est surtout un truc de Sudistes, il faut être d'ici pour comprendre. Mais en plus des clichés autour de l'état d'esprit convivial, le pastis, tout ça, c'est un sport très agréable à regarder, en réalité.

Tu joues avec quel type de boules ?
Avec des Obut, exclusivement. Des ATX trois étoiles, 690 grammes, diamètre 75 mm. C'est la meilleure boule, la ATX. Quand tu les montes, elles bougent pas. Les pointeurs changent de boules selon la surface, mais nous, les tireurs, une fois qu'on a trouvé la bonne, on la garde. Donc quand elles sont usées, je rachète les mêmes.

T'attaches de l'importance au revêtement ?
Évidemment. J'aime les surfaces techniques. Tiens, une anecdote : quand je cherchais à acheter une maison ici, le terrain de pétanque au fond du jardin, c'était LE critère principal. Le jour où j'ai fait la visite, c'est le truc que j'ai été voir en premier. Bon, il était assez grand, il fait quatorze mètres sur quatre, mais il n'était pas entretenu. C'était de la « tapissette » , un truc de joueurs de camping. Donc je l'ai fait refaire, j'ai mis du gravier, pour rendre la surface un peu plus difficile. Maintenant, j'ai un beau petit terrain. Quand tu tires, faut pas tirer devant, hein, sinon la boule elle saute. D'ailleurs, les mecs qui tirent à la raspaille, ça me rend fou ( « contraire du tir au fer, la boule roule avant de toucher la ou les boules visées. Cette technique est généralement assez mal vue par les puristes » , définition Wikipédia, ndlr). C'est pas des joueurs de pétanque, ça. C'est comme un mec qui ne fait que des roulettes au baby-foot. Quand j'en vois, je rigole.

Tu dis « le but » , ou « le cochonnet » ?
Le but. Le cochonnet, c'est pour les mecs qui jouent deux fois par an.

T'as un joueur préféré ?
En ce moment, Dylan Rocher. Il va devenir un très très grand joueur. Sa précision, sa régularité au tir, c'est quelque chose d'hallucinant. Il a 22 ans, on est parti pour en entendre parler pendant trente ans. Je ne me suis jamais présenté à lui, mais je l'ai vu jouer, c'est très impressionnant. Après, dans l'absolu, Christian Fazzino, c'est très costaud.

Tu préfères jouer en individuel, en doublette ou en triplette ?
En triplette. Les vrais concours, c'est à trois. Et puis tu n'as que deux boules par personne, ça réduit le droit à l'erreur, faut être précis. Mais en concours, je ne me prends jamais la tête, même si je joue avec un mec qui joue mal. Je ne vais pas lui faire de réflexion. Au niveau triplette, on n'a jamais fait mieux que Quintais-Lacroix-Suchaud. Ce sont trois phénomènes. Ils ont été champions du monde je ne sais combien de fois. Ils sont très complémentaires. Quintais est un énorme pointeur, Suchaud un super tireur et Riton Lacroix est un milieu exceptionnel. C'est le poste le plus dur, milieu. Tu peux ne pas tirer pendant sept mènes et devoir faire un carreau sur la huitième. Faut être super fort.

Il y a des joueurs dans ton équipe ou ils trouvent ça ringard ?
Non, ça nous arrive de jouer quand on est en stage. Jordan Astier est pas mal, Jérémy Pied aussi. Et Mahamane Traoré, c'est un Malien, mais il adore ça. Je sais que le coach joue, mais je n'ai jamais eu l'occasion de faire une partie avec lui. Pourtant, j'arrête pas de le chauffer : « Coach, il faut qu'on joue l'un contre l'autre. »

As-tu déjà testé la pétanque molle ?
Oui, j'en ai acheté un jeu quand j'étais à Dijon. Je voulais tester, il paraît que tu peux jouer à l'intérieur… Ça dépanne, mais ça n'a rien à voir. Ce n'est pas le même plaisir. Il n'y a pas le bruit, tu ne peux pas faire de carreaux. Donc les boules molles sont dans le placard, je les laisserai à mon fils. Il a deux ans, et il a déjà envie de jouer quand il nous voit…

Propos recueillis par Marc Hervez
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Psychoberger Niveau : Loisir
Idée pour prochain article : rabessandratana et sa passion dévorante pour les origamis ...Ce sera tout aussi intéressant
On se dit mercredi soir Eric?!
Nom de Zeus, Marty ! Niveau : District
Interview assez sympa, qui prouve que tous les joueurs ne jouent pas exclusivement a leur PlayStation sur leur TV de 300cm après leurs entrainements.
Finalement tu vois Mark the Ugly, quand tu veux faire les choses biens, tu peux !!
Note : 3
J'aurais préféré une interview golf avec Tevez...
Un vrai passionné!
Et il n'a pas tort, la triplette Quintais-Lacroix-Suchaud, c'est comme si on avait réuni Pelé, Maradona et Cruyff, c'était juste monstrueux... Suchaud, c'est Mr 990/1000 au tir, une stat pas dégueu.
La pétanque est quand même répandu sur l'ensemble du pays et tout le monde a joué une fois dans sa vie.... Je suis sûr qu'il y a des milliers de partie qui se jouent tous les jours au nord d'Avignon, voire au nord de la Loire

Dans le Nord as de Calais, il y avait une grande tradition de Jeu de Boules (je vous vois venir: boules, Nord, Youporn, pédophiles... Nan! désolé!)et des centaines de milliers de pratiquants avant 1914 dans des cercles et des asso (donc c'était là aussi un sport convivial et on ne rechignait pas sur une bière ou un genièvre (Nord,alcoolique...) à la fin de la partie) mais c'est clair que c'est désormais un sport confidentiel.

Donc le passage sur la convivialité et le pastis est vraiment débile: il tente de dénoncer un cliché et il fait pire que mieux, surtout qu'il surenchérit dans l'article en dénigrant les joueurs amateurs alors que lui est un puriste

S'il faut être spécialiste et du Sud pour avoir le droit jouer à la pétanque, et bin cet été à Fort Mahon, je jouerai au Jokari
je me serais bien foutu de sa gueule mais...jouant régulièrement au billard, je me dis finalement que c'est pas si différent.
m'enfin meme si c'est nettement mieux hhahaa.
BardonEscudéMoi Niveau : District
En ce qui concerne Dylan Rocher je suis d'accord , ce mec est une machine.

Par contre la pétanque c'est bien mais ça ne vaut pas le palet breton (pas le gâteau non --") !
Rien que le fait d'évoquer Philippe Quintais me plonge dans la nostalgie de l'époque où, en lendemain de cuite, je comatais devant la Marseillaise à pétanque sur France 3 bercé par la douce voix de Daniel Lauclair...
ConnardLeBarbant Niveau : Ligue 1
Note : 1
Mes deux boules ne servent pas à pointer. Fort heureusement, cette pratique me répugne.
Je m'attendais à un article sur un jeu que je pensais être un peu beauf (pastis, gitans, prolos, ..)... et au final, ça me donne envie d'y jouer.
Suchaud doit avoir les boules rouillées.

(Désolé... c'est la chaleur...)
Note : 4
Article "fraîcheur" qui fait du bien! C'est pour ça qu'on aime So Foot ! Ça donne un côté plus "humain" aux joueurs aussi les interviews dans le vrai. Et c'est cool de voir ces joueurs qui ont une autre passion que leur job, et qui sortent du cliché stéréotypé du footeux bourrin en mode "boîte-putes-Ibiza-FIFA13-PS3-".
Dans le même style y'a Micka Pagis, gros fan de pêche!
Quand tu sors la phrase "Il a deux ans, et il a déjà envie de jouer quand il nous voit…" de son contexte...
Message posté par Stoichkov
Quand tu sors la phrase "Il a deux ans, et il a déjà envie de jouer quand il nous voit…" de son contexte...


T'es crade, mais tu m'as bien fait rire!
Note : 2
Ya Charles Devineau qui joue au palet laiton sur planche en plomb sinon...
Celui qui ne connaît pas la pétanque n'a jsamais fait de vrai apéro. Et inversement...
LE pastis pétanque c'est peut-être un cliché, mais ça se fait aussi bien à Marseille qu'à Paname ou à Bruxelles, et c'est juste une tuerie ce mélange!

signé : un mec du nord
claude ma queue Leuleu Niveau : Loisir
En tant que beauf amateur de foot je valide cette interview et attend avec impatience le sujet sur clement chantome au bowling du carré senart. Ou laurent kocielny aime la peche ...
C'est vrai que le palet breton c'est bien délire. Au moins tu peux encore fait des trucs pas trop mal à 4 grammes. La pétanque, ben ça roule, faut beacoup de place et le tout multiplié par 10 à la fin de la bouteille de rhum...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
954 28