1. //
  2. // 10 journée
  3. // Marseille/Lyon (1-4)

Baup n'a pas apprécié l'arbitrage

Modififié
0 12
Hier soir, l’OM a pris l’eau à domicile, en s’inclinant 4-1 sur sa pelouse, contre une équipe de Lyon très bien organisée.

L’entraîneur marseillais, Élie Baup, est revenu après la rencontre sur ce match au scénario catastrophe. S’il reconnaît la supériorité de son adversaire, l’ancien consultant de Canal + met toutefois en avant un arbitrage peu favorable à ses hommes, évidemment : « C'est une soirée très difficile par le résultat et l'exclusion de Rod Fanni. Nous avons pris très rapidement ce but sur un penalty contestable et derrière on n'est pas parvenu à égaliser. […] Il y a eu une belle campagne médiatique après le match face à Lille, ciblée sur l'arbitrage de ce match et notre situation au classement de la Ligue 1. J'ai vu et revu les images de l'action qui amène le penalty accordé par M. Turpin. Steve Mandanda ne touche pas Gomis. Il lève les mains. »

Malgré ces petite piques sur l’arbitrage, un grand classique dans la bouche d’un entraîneur, Baup a toutefois admis la qualité de cette équipe de Lyon : « L'adversaire ce soir nous a été aussi supérieur, c'est un ensemble de choses qu'il faut corriger. J'ai essayé à la mi-temps de changer des choses. Il n'y avait aucune raison par rapport au match précédent de changer des choses qui avaient marché. On a pris des coups sur la tête et c'était vraiment très dur, mais il faut aussi reconnaître la qualité de l'adversaire, sur cette soirée, Lyon a été supérieur. »

Déçu mais réaliste, finalement…
GM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Comment peut-il dire ça ???? et l'après midi, labrune qui dit que l'OM ne parle jamais des problèmes d'arbitrage... y'a t-il un pilote dans l'avion ?

ça commence à être un peu n'importe quoi, faut que qqu'un reprenne les choses en main là...
Optic 2000 a trouvé le remplaçant de Johnny: ce sera Elie Baup.
IL savait qu'il aurait à gérer ce genre de période délicate dans la saison, il a mangé son pain blanc sur les premiers matchs, et il ouvre le parapluie quand on commence à évoquer son coaching et le niveau de ses joueurs.. C'est pas plus compliqué ou scandaleux que ça, il crie pas au scandale non plus.

Et je pense que l'avantage qu'il présente (pour les dirigeants en tout cas) c'est que sa venue annonçait la couleur, peu de place aux surprises, et la pression est à mon avis partiellement atténuée par le fait qu'on savait à quoi s'en tenir avec son profil et l'effectif qu'on lui a fourgué.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 12