1. //
  2. // 8es
  3. // Monaco-Man. City

Batelli : « Mbappé va faire partie de la race des très grands »

Dix-huit ans, dix buts en 21 matchs de Ligue 1, un autre à l'aller contre Manchester City, Kylian Mbappé est en avance sur son temps. Au point d'être courtisé de partout et d'incarner déjà le nouveau souffle chaud qui s'abat sur le football français. Analyse d'un phénomène avec Ludovic Batelli, champion d'Europe avec l'équipe de France U19 et le gosse de Bondy en juillet dernier.

Modififié

Quand avez-vous vu jouer Kylian Mbappé pour la première fois ?
C'est un garçon que j'ai rencontré lors de ma première année à la fédé en 2013. En avril-mai 2014, j'ai eu la sélection U16 Avenir, c'est-à-dire plutôt des garçons du second semestre dont faisait partie Kylian. Là, j'ai découvert ce garçon plein de fraîcheur, de spontanéité, avec une grosse vitesse de course et une capacité à éliminer dans la vitesse fantastique. C'est là que j'ai commencé à suivre son parcours. Il avait seize ans et jouait déjà en U17. Puis, il est passé directement en U19, rapidement en CFA et a commencé à s'entraîner avec le groupe pro. Même s'il n'était pas de ma génération, je le suivais et on voyait qu'il avançait vite quand on allait voir des matchs de Gambardella, de CFA. Ce n'était pas un joueur de ma sélection vu qu'il était de 1998 et en plus, j'avais déjà à ce poste-là un certain Ousmane Dembélé.

Et il y a eu ce pari.
Oui, Ousmane lui ressemblait beaucoup dans sa vitesse, sa gestuelle, sa capacité à utiliser le pied droit, le pied gauche. Le truc, c'est que l'ascension vertigineuse d'Ousmane Dembélé fait qu'à un moment, on s'est retrouvés à le laisser partir avec les Espoirs et les A. On avait un maillon manquant. Quand j'ai regardé dans ma génération, je n'avais aucun joueur de ce profil-là et en regardant en dessous, l'idée m'est venue tout de suite : le joueur qui va pouvoir suppléer Ousmane, c'est lui.


Vous n'avez jamais eu peur à cause de son âge ?
Je vais vous dire, ce n'est même pas entré en ligne de compte, même s'il est né en 1998 et qu'il est même du 20 décembre. Entre ceux qui étaient nés en janvier dans ma génération et lui, il y avait presque deux ans d'écart, mais je n'ai jamais eu peur. Sur le tour élite, qui était important pour se qualifier pour l'Euro, j'ai dit go, je prends Kylian et c'était une bonne pioche. Une bonne pioche pour deux raisons : il s'est tout de suite fondu dans le groupe, dans le projet de vie, dans l'état d'esprit et aussi dans notre plan de jeu. Je lui ai dit : « Kylian, je te fais venir, notre système c'est ça, donc aujourd'hui, tu vas jouer là et là. » Couloir droit ou couloir gauche dans notre 4-3-3. C'est un garçon qui est très à l'écoute, mais qui aime surtout bien savoir où on va l'emmener et là où on veut aller avec lui. Rapidement, il a eu le rendement attendu et à l'Euro, on a décidé de le fixer davantage côté gauche puisqu'on voulait jouer avec des pieds inversés avec Ludovic Blas à droite. Et là, il fait un très beau championnat d'Europe, comme s'il était dans le groupe depuis toujours. Ce qu'il aime, c'est avoir une vraie relation avec son coach et ses potes.

C'est ce qui impressionne surtout avec lui : cette précocité dans la maturité.
J'allais employer trois mots pour en parler : intelligent, mature et à l'écoute. Il sait qu'il est jeune, mais il est demandeur, et ce qui l'intéresse surtout, c'est rencontrer des gens qui peuvent l'aider dans sa progression.

« Il ne parle pas beaucoup, mais quand il dit un truc, il a l'art de vous balancer le bon truc au bon moment, au bon endroit. C'est un pince-sans-rire, quand il dit quelque chose, ça raisonne. »

Humainement, il est souvent décrit comme un gros passionné. Lui explique souvent vivre, manger et dormir football.
Je pense surtout que comme tous les joueurs de très haut niveau, c'est quelqu'un qui a le goût du travail et surtout savoir pourquoi il le fait. Je me rappelle très bien de notre préparation athlétique avant le championnat d'Europe. On avait secoué les garçons, il l'a fait sans rechigner, mais fallait toujours lui expliquer.

Comment est-il dans un vestiaire ?
Il ne parle pas beaucoup, mais quand il dit un truc, il a l'art de vous balancer le bon truc au bon moment, au bon endroit. C'est un pince-sans-rire, quand il dit quelque chose, ça raisonne.

Comment on gère un joueur de son âge qui a été visité les installations de Chelsea très jeune, qui a été invité par le Real alors qu'il n'était qu'un ado ? Est-ce difficile ?
Nous, on a mis tout en œuvre pour qu'il soit accueilli dans les meilleures conditions possibles, sur et en dehors du terrain. Il a eu cette grande force de s'approprier le groupe, les codes et donc, on l'a géré comme n'importe qui d'autre, car il a eu cette force de pouvoir et de vouloir s'intégrer très rapidement. C'était facile pour lui.


En septembre, vous nous aviez expliqué qu'il était très difficile d'arrêter un joueur comme lui ou Amine Harit. Pourquoi ?
Je pense qu'il va faire partie de la race des très grands. Tout simplement parce qu'il a trois choses pour lui : du talent, c'est l'indice numéro un, il a envie de travailler et surtout, il est sur un état émotionnel stable fait avant tout d'humilité. Dans un groupe, quand on ne sait pas que c'est Kylian Mbappé, il se comporte comme tous les autres. Il fait les choses pour les autres et pour l'équipe, c'est lui dans le groupe, donc c'est un bonheur à gérer.

« Pour connaître un petit peu Kylian, les comparatifs le flattent. Mais Kylian Mbappé n'a pas envie de faire du Thierry Henry, il veut faire du Kylian Mbappé. Les autres sont les autres, mais il va bientôt faire en sorte qu'on ne le compare plus à personne. »

Ce qui est assez unique aussi, c'est son entourage dans une génération souvent critiquée pour tout ce qui peut tourner autour d'un joueur de son âge. Lui, on sent un ensemble sain. C'est quelque chose que vous avez vu aussi ?
J'ai eu la chance de rencontrer sa famille pendant l'Euro. J'avais eu l'occasion d'échanger avec sa maman après la finale, pareil après la compétition pour me remercier. Voilà, on sent qu'il y a un état émotionnel stable parce que la cellule familiale est stable. Si Kylian est un mec bien, il n'y a pas de secret.

On parle aussi beaucoup de son utilisation sur le terrain. Vous l'avez utilisé sur un côté, là il joue davantage avec un autre attaquant. Tout seul devant, ça vous semble injouable ?
Nous, on avait Jean-Kévin Augustin en pointe qui est plus un attaquant d'axe, de rupture, capable de subir les impacts, les chocs. Kylian, lui, a davantage l'art de l'esquive. Là où il est intéressant, c'est qu'on peut lui mettre un ballon dans la profondeur, le défenseur ne le revoit pas. Dans notre système, il a sa place à droite ou à gauche. Il peut jouer en 4-2-3-1, 4-4-2, comme il est collectif, c'est adaptable.


Quand vous l'avez vu contre City lors du match aller, vous avez été surpris ?
Non, je ne suis pas surpris. Je sais que c'est quelqu'un qui a cette capacité mentale pour aborder les très grands rendez-vous. Comme il a la qualité, ça va vite, très vite, mais le talent n'a pas d'âge. Quand à son âge, vous avez déjà joué tant de matchs, votre progression va vite, c'est aussi là l'expérience.

Il est aujourd'hui souvent comparé à Thierry Henry, ce qui est un réflexe pesant avec les nouveaux espoirs.
Pour connaître un petit peu Kylian, les comparatifs le flattent. Mais Kylian Mbappé n'a pas envie de faire du Thierry Henry, il veut faire du Kylian Mbappé. Les autres sont les autres, mais il va bientôt faire en sorte qu'on ne le compare plus à personne.



Propos recueillis par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

cHris wAddle Niveau : CFA
Rarement un jeune joueur français m'aura autant impressionné! Si les petits cochons ne le mangent pas, il ira très loin. En tout cas, les bleus ont trouvé leur attaquant pour accompagner Griezman!
C'est vrai qu'il est très impressionnant, non seulement quand on le voit sur le terrain mais ses statistiques, pour un joueur qui débute, sont aussi hallucinantes...

J'espère vraiment que le tapage médiatique autour de lui ne va pas le faire se foirer... Je me rassure en me disant qu'il a l'air de vivre dans une famille qui a les pieds sur terre, travailleuse, rigoureuse... L'histoire de la maman qui vient remercier le coach après la finale, je ne suis pas sûr que ce soit si anodin !

J'ai hâte de voir où sa carrière va le mener !
Doug Wilson Niveau : CFA2
Je suis supporter monégasque, et bien sûr ébloui par ses performances et surtout sa régularité à son âge.

Mais la machine médiatique (dédicace à mon ami Serge) s'emballe un peu vite je trouve.
Laissons-le progresser et surtout confirmer avant d'en faire un titulaire en Bleus !

A priori il a l'air d'avoir la tête sur les épaules, espérons que ça suffise pour supporter tout ce déferlement, à 18 ans...
zinczinc78 Niveau : CFA
"tout le monde aime bien ce jeune noir qui possède la nonchalance des gens de sa race"

J'imagine mal Margotton sortir ça aujourd'hui..
sergio_ramas Niveau : District
ça avait été dit dans quel contexte ???
Hors Mbappé, ton pseudo fait vraiment plaisir haha. L'un des personnages les plus drôles dans une série qui reste assez moyenne (Weeds pour les curieux)

J'achève mon plongeon avec cette scène d'ANTHOLOGIE :

https://www.youtube.com/watch?v=7sHKIcddo_M

Qu'est-ce que j'ai ri..
Doug Wilson Niveau : CFA2
Il est tout simplement génial.
Comme tu dis, série assez moyenne, mais j'ai poursuivi mes efforts uniquement pour lui.

Un peu comme Saul dans Breaking Bad.
zinczinc78 Niveau : CFA
C'était du Thirry Roland dans le texte, mais je sais plus de quel joueur il parlait..
Tu es sur de ça? T'as des liens ou articles?

Si ca avait etait vraiment le cas, on aurait eu Carole Bouquet, Balasko, Harlem Desir et tout SOS traversés le champs de mars jusqu'à la bastille.
zinczinc78 Niveau : CFA
Je crois que c'est là (je peux pas tester le lien, chuis au taff)
Ce commentaire a été modifié.
10 réponses à ce commentaire.
karamba120
:) <iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x5enic5_tir-na-drodze_auto?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
On a déjà eu autant de jeunes joueurs Français aussi prometteurs en même temps ?
Lamine Turgut Niveau : Ligue 2
La génération qui avait 1 an lorsque Marco nettoya la lucarne de Rinat ?
Thierry Henry peut-être ?
Enfin bref, c'est le plus dur qui l'attend maintenant. Éclore est une chose, mûrir en est une autre.
Mais ce qui m'épate, bien au-delà du footballeur hors-pair qu'il est déjà avec des statistiques plus qu'intéressantes, c'est son aplomb lorsqu'il parle en conf de presse ou à un "homme de terrain" pour une interview.
Il à l'air d'avoir la tête sur les épaules et d'être plutôt bien entouré pour une des plus grosses valeurs actuelles en Europe.

En espérant qu'il continue, qu'il aspire au top niveau et qu'il fasse les efforts et les sacrifices pour y arriver car il en a le niveau, très clairement.

Faites-lui signer une petite prolongation, qu'il reste ne serait-ce que la saison prochaine ! La moyenne d'âge des Bleus va prendre une douille dans peu de temps !
 //  11:30  //  Supporter de Lyon
La fameuse génération 87 : Benzema, Ben Arfa, Diaby, Menez, Nasri ...
Brice m'a devancé.

Calmos sur les "on a une génération exceptionnelle".

Les vraies générations exceptionnelles, on les constate à posteriori de ce qu'elles ont réalisé, et pas l'inverse.
d'ou le "jeunes joueurs prometteurs" dans mon propos.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  17:43  //  Aficionado de l'Argentine
Henry, Trézéguet, Anelka, dans les années 97-98-99...
6 réponses à ce commentaire.
The Chosen One Niveau : CFA2
J'espère que la pression ne va pas l'écraser parce qu'on en a connu des mecs qui éclatent tout à son âge et qui finisse remplaçants

CF : Davide santon qui à 18 ans était exceptionnel, il avait bouffé CR7 en champion's league, on appelait le nouveau Maldini, "il predestinato" et il s'est pété le ménisque et aujourd'hui à 25 ans il cire le banc à l'inter
 //  11:24  //  Supporter de Lyon
Note : 4
So Foot, dépêchez vous de suite de faire un article sur Man City, sur Gabriel Jesus, sur Agüero, sur... putain je m'en bat les couilles sur qui, mais vous avez bien trop l'oeil pour porter la poisse.

Un article sur Naingollan la veille du 1/8, et Lyon gagne 4-2. Article du NZonzi hier, Seville se fait sortir. Là, un article sur MBappé, ça pue l'échec. Dépêchez vous de rétablir l'équilibre, voire d'inverser les forces.

ET je compte sur vous pour ne parler que des joueurs d ela Roma demain. Tiens, un petit papier sur Salah que je trouve très bon, un autre sur Dzeko par peur du réveil, et un article sur SPalleti aussi. ET pourquoi pas sur De Rossi.
Comme ça vous nous mettez bien.
 //  11:28  //  Supporter de Lyon
Note : 3
PS : Bon, Gabriel Jesus est blessé, faites nous du Fernandinho, on en parle jamais de Fernandinho.
sergio_ramas Niveau : District
Ils l'ont fait !!!! AMEN
Allah Babar Niveau : Loisir
Ouais mais je sais pas si t'as remarqué: ça ne marche pas avec les clubs etrangers juste avec les français.

Sont tellement chauvins a soofot que meme ça ils le reservent aux francais!
3 réponses à ce commentaire.
loukasfvr Niveau : DHR
Ca va être un sacré casse-tête les listes en attaque d'ici deux-trois ans. Entre les valeurs sures qui ont encore quelques années à donner, les "vieux" espoirs (Martial, Coman etc) et les nouveaux qui tapent à la porte (Dembelé, Mbappé), on a le choix.
so-lyonnais Niveau : CFA2
Dembélé, Coman, Martial, Mbappé : entre 18 et 22 ans, 4 des ailiers les plus prometteurs d'Europe. Ça laisse rêveur.

On oublie un peu Coman parce qu'il est blessé, Martial parce qu'il est soumis à une énorme concurrence à Manchester, mais ils sont bien devant les deux autres dans la hiérarchie je pense. Mais d'ici 2018, avec un an de plus dans les jambes, Mbappé et Dembélé pourraient passer devant.

Il ne faut pas oublier non plus Lemar, qui pour moi doit être absolument intégré au groupe France dans la durée, tant son profil est unique. Il est hyper polyvalent, peut jouer axial ou sur une aile, a une grosse activité qui plait à Deschamps. C'est peut-être la solution la plus intéressante pour un poste d'ailier gauche (même rôle qu'à Monaco) dans notre nouveau 4-4-2. Vous en pensez quoi ?

Une ligne d'attaque Lemar - Lacazette (ou Benzema...) - Griezmann - Dembélé, soutenue par la paire Kanté-Pogba, avec comme joker à faire rentrer Martial, Mbappé et Gameiro. À nous Moscou, j'en salive d'avance..
marchisio del grillo Niveau : CFA2
Tout à fait d'accord pour au moins essayer Lemar, notamment en association avec Mendy. C'est un peu frais mais ils se connaissent bien.
Ca me rappelle l'aile gauche Abidal-Malouda de 2006... (Même si Abidal avait été super décevant en poule)
so-lyonnais Niveau : CFA2
Mendy je pense qu'il est d'une ou deux classe inférieure à Lemar, mais vu la forme de Digne et Kurzawa ce serait une bonne idée de le lancer. 15 mois avant la Cdm, ça leur permettra de prendre leurs marques tranquille et d'arriver en Russie avec une expérience du niveau international.
Tu ne peux pas comparer Lemar et Mendy, qui jouent à deux postes très distincts. Mais Mendy est en train de prendre de l'épaisseur. A l'époque de Bielsa, il envoyait des centres veloutés à tours de bras avant de se casser un peu la gueule. La discipline dans le replacement, c'était pas trop son délire. Il manquait clairement de concentration sur le terrain. Mais j'ai l'impression que Jardim est en train d'en faire un joueur concentré qui se donne, qui trouve les intervalles, etc..C'est un joueur à cadrer mais qui porte l'étiquette "A ce petit quelque chose en plus" que connaissent les amateurs de jeux vidéo.
so-lyonnais Niveau : CFA2
D'accord avec toi, c'est un joueur qui doit être cadré et il l'est avec Jardim. Deschamps saura aussi le faire progresser. Je pense d'ailleurs que c'est un joueur qui a des qualités et qui s'adapte au niveau auquel il est confronté, avec Bielsa et Jardim il a su être un très bon latéral dans de très bonnes équipes, comme il a pu être mauvais dans une équipe marseillaise des plus tristes.
5 réponses à ce commentaire.
so-lyonnais Niveau : CFA2
Sa précocité est détonnante et il a une maturité impressionnante, on dirait qu'il a déjà quelques années pros dans les jambes.

Mais il est encore jeune, c'est encore trop tôt pour l'EDF, laissons lui au moins une saison pro complète dans les jambes. Et encore 1 ou 2 saisons de plus à Monaco. Je pense que lorsqu'il sera le meilleur joueur de Ligue 1, il pourra partir pour un très très gros club. Un peu comme Benzema, qui a passé 3 ou 4 saisons à Lyon, devenu meilleur buteur et meilleur joueur du championnat, lui aussi marchait sur la Ligue 1.

En tout cas je le vois bien comme le joker pour 2018, mais son profil ressemble à celui de Dembélé, je le vois pas jouer en pointe (trop de joueurs plus compatibles que lui avec Griezmann).
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Je trouve Mbapé très impressionnant pour son âge, mais, sans vouloir faire le rabat joie, j'ai l'impression que c'est vrai une spécialité française que de placer à des hauteurs vertigineuses des mecs qui ont pas 6 mois dans les jambes.

Ca a été par exemple le cas pour Martial qui passe quand même une année hyper compliquée après une première saison intéressante mais très irrégulière du coté du MU (même si je sais que je suis dur à son égard).
Et je parle pas de la génération 87.

Je veux dire par là que chaque année, t'as l'impression que la L1 déniche des cracks non pas mondiaux mais historiques, des mecs qui doivent ringardiser Henry et Platini, alors que finalement quand tu regardes les tauliers de l'EDF, c'est pour beaucoup soit des mecs qui ont achevé leur formation à l'étranger (Pogba, Griezman), soit des mecs sur qui personne ne misait (Kanté, Matuidi, Sissoko etc).

Bref, calmez vous.
Je suis d'accord avec toi. Il est excellent, mais il faut aussi prendre en compte qu'il est dans un contexte hyper favorable. Il joue dans une équipe en feu cette année (qui jouait très bien bien avant qu'il ne devienne titulaire), dans un style qui lui convient avec beaucoup d'espace et Falcao en vrai neuf ce qui lui laisse de la liberté.

Imaginons que l'année prochaine, à Monaco ou ailleurs, il joue seul en pointe contre une équipe qui joue un peu moins vertical, avec en plus beaucoup plus d'attentes par rapport à son niveau. Ce n'est pas évident que dans ce contexte il joue aussi bien
so-lyonnais Niveau : CFA2
Parfaitement d'accord avec toi, personne ne retient les leçons du passé et ceux qui l'encensent aujourd'hui (je pense surtout à la presse) seront les mêmes qui le tueront plus tard en disant qu'il ne répond pas aux attentes.

Laissons le progresser, car c'est un crack sans aucun doute, mais l'objectif est qu'il devienne un joueur de classe mondiale, et ça ça prend pas 6 mois mais plusieurs années.

Ça me parait hallucinant que les médias ne font qu'évoquer un possible sélection pour un mec qui a 6 mois de haut niveau dans les jambes, alors que le vivier offensif de l'EDF n'a jamais été aussi garnis depuis des années. Un mec comme Lacazette n'a toujours pas eu réellement sa chance, donc pour Mbappé c'est bien trop tôt.

D'ailleurs je pense que Deschamps le sait et ne l'appellera pas avant l'année prochaine.
Autant je suis d'accord sur Martial, tout le cirque autour de son transfert n'était pas justifié et il n'avait pas le CV ou l'expérience expliquant l'emballement et le prix.

Pour Mbappe, et Dembele également, on est dans une autre situation. Les types sont bien en club et enchaînent les stats et la régularité. Y a quand même de quoi s'enflammer.

Quand tu vois que Dembele arrive à 18 ans, sur la pointe des pieds à Dortmund et qu'il devient un joueur majeur de l'effectif quasiment instantanément.

Du coup, je ne crois pas que ce soit une spécialité française d'encenser les jeunes, c'est juste qu'on est face à des phénomènes, à des joueurs au dessus du lot.

La génération 87, on peut retenir les ratés de Menez (quoique) et de Ben Arfa sur leurs carrières, mais Nasri et Benzema font des carrières exceptionnelles.
so-lyonnais Niveau : CFA2
Évidemment que ce sont des cracks exceptionnels mais ils sont encore jeunes et doivent être considérés comme tels, il ne sont pas mur pour le niveau international, normal vu leur âge. Donc laissons les travailler et laissons Deschamps les intégrer tranquillement, ce qui est déjà fait pour Dembélé.

Ce que j'ai peur en fait, c'est que si un des deux est décevant en EDF, on lui tombe dessus. Un peu comme Martial ou Coman, qui ont brillé en club mais qui ont connus des matchs moyens en EDF après de bonnes prestations. Alors qu'ils n'ont que 20 piges..

Hormis Ronaldo et Rooney à l'Euro 2004, j'ai jamais vu des mecs de moins de 20 ans être des joueurs majeurs de leur sélection.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Alors attention, j'ai peut être pas été clair, mais ce que je reproche c'est pas les louanges dont ils font l'objet, mais les hyperboles qu'on utilise pour les décrire.
Je te prends l'exemple de sofoot, à vue de nez c'est la deuxième ou troisième fois qu'ils publient un article (pas une brève, un article) portant sur l'interview d'un type qui nous explique que Mbappé est l'élu. Pas seulement un bon espoir, pas seulement un top espoir, mais un élu.
C'est très excessif.
Et d'ailleurs, je trouve que le traitement médiatique de Dembélé est, pour le coup, justifié. Dithyrambique, mais pas excessif.

Et pardon mais je pense pas que les très bon jeunes soient l'apanage exclusif de la France, justifiant que ce soit le seul pays à s'enflammer de la sorte. J'ai pas vu l'Angleterre s'enflammer à ce point là pour Delle Alli ou Rashford.
Ni l'Italie pour Romagnoli, Rugani ou autres (Donnarumma étant un cas à part).


Dernière chose: Benzema ok, rien à dire, mais Nasri, carrière exceptionnelle ? On a pas les mêmes exigences alors. Parce qu'un mec qui a passé des années remplaçants à City ne peut pas avoir une carrière exceptionnelle, excuse moi.
Cafu crème Niveau : Ligue 2
C est assez particulier la France comme contexte mediatique. Un seul journal sportif qui fait le beau temps et surtout la pluie.

Lemar a un potentiel énorme, Bernardo aussi mais la c'est l'année MBappe donc matraquage dans le journal, la chaine télé etc.

Enfin le championnat vit des droits tele artificiels et des jeunes revendus. J'imagine que ça arrange tout le monde de faire cette pub la puisque le championnat est pas franchement bandant hormis cette saison.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Oui, il est pas impossible que cette insistance vient du fait que les jeunes sont LE point fort de la L1.
C'est une question d'occasion, en effet.
Dans un autre domaine, Monaco, qui est une bonne équipe cette année, est limite présentée comme un prétendant à la LDC, et c'est surement du au fait que ça fait quelques temps qu'il n'y a pas eu une telle équipe en L1 hors PSG.
Non c'est pareil dans les autres pays , ca n'est pas l'apanage du système médiatique francais . L'autoflagellation ca par contre c'est bien de chez nous..
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Tiens, c'est marrant, je pense l'inverse.
J'ai toujours trouvé au contraire les médias français très chauvins, et que ce fameux concept de l'auto-flagellation spécialité française s'assimilait un peu à de la fausse modestie, une façon de dire:
"Attendez Hervé, on est les rois de l'auto flagellation, mais profitons de ce qu'on a un peu ! Oui, on a le droit de s'enflammer ! Le PSG et Monaco peuvent prétendre à la victoire finale en LDC, et Lyon n'a rien à envier aux équipes en lice pour l'EL ! Mais oui, il faut le dire, le foot français produit de superbes équipes et de supers joueurs !"

Question de perception, sans doute.
Oui il y a quelque chose d'assez paradoxal dans cet esprit francais . D'un coté on peut etre crassement chauvins et arrogants et de l'autre les rois de l'autoflagellation . Ton explication doit etre la bonne .L'autoflagellation domine tout alors de temps en temps on se permet de faire le coq pour se lacher.
Reste que la starification des jeunes n'est pas l'apanage des médias francais . C'est pareil en Italie , Angleterre ,Espagne..Les allemands échappent un peu a ce phénomène . Desesperemment chiants nos amis teutons :)
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Oui il y a un peu de ça.
Mais je maintiens ma position, si tous les pays s'enflamment sur les jeunes, ça prend des proportions particulières en France. Mais c'est mon opinion.
Doug Wilson Niveau : CFA2
C'est parce que tu es Français Georges.
Tous les pays s'enflamment sur leurs jeunes cracks, tous sports confondus.
Tu as pris les mauvaise exemples concernant l'Italie car elle connait un creux générationnel (Hormis le gardien du Milan AC qui est encensé outre mesure). J'ai souvenir de Riccardo Ricco qui était le nouveau Pantani en cyclisme, le mec n'avait rien gagné qu'il était déjà considéré comme le numéro 1.
Prend l'exemple de la NBA, Brandon ROY (pas sûr à 100%) était considéré comme le nouveau Michael Jordan aux US, enflammé de toute part avant même qu'il ne soit drafté. Aujourd'hui plus personne ne souvient de lui.

Bref, tous les pays s'enflamment comme tu le dis, mais ce n'est pas spécifique à la France.
Il faut prendre en compte, la popularité du sport, l'argent qu'il dégage etc...
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Creux générationnel en Italie ?
Tu confondrais pas de pays par hasard ?

Et, je le répète, tous les pays s'enflamment effectivement, mais en France ça prend des proportions ahurissantes.
Et encore une fois, c'est mon impression. Mais je ne dis pas que la France est le seule pays à s'enflammer.
Doug Wilson Niveau : CFA2
C'est parce que tu vis en France que ça prend des proportions "ahurissantes". Et c'est aussi le rôle des médias quelque part. Donc il faut aussi prendre un peu de recul.
D'autre part, si on parle uniquement foot, la France a connu une crise sans précédent. Aujourd'hui, tout ce qui apporter un peu de bonheur et d'espoir prend une plus d'importance qu'auparavant.

Sinon pour le creux générationnel, non je ne me trompe pas.
Par contre je pourrais l’atténuer car ce n'est pas non plus le désert de Gobi. Mais comparé aux autres grands pays européens oui il y a une réelle différence.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Je vis peut-être en France mais je lis plus la presse sportive italienne que française, donc je vois pas le rapport.
Pour le deuxième point de ton premier paragraphe, oui, c'est une explication plausible. Je suis d'accord avec ça. Et je le comprends, même, bien que je pense que c'est une erreur.

Pour le creux générationnel, je suis pas du tout d'accord.
Je vais même plus loin; je ne dis pas que l'Italie a les meilleurs jeunes d'Europe, mais je pense que c'est le pays qui est le mieux fourni sur l'ensemble des secteurs (gardien, défense, milieu, attaque).
J'ai un peu la flemme de te faire une liste des espoirs italiens par poste, mais j'ai du mal ne serait ce qu'à concevoir qu'on puisse avoir ton postulat.
Mais je t'en prie, développe, je suis curieux d'entendre tes arguments (ceci dit sans ironie ni condescendance aucune, je suis vraiment curieux).
Ce commentaire a été modifié.
Doug Wilson Niveau : CFA2
Pour te répondre : avoir de bons jeunes c'est bien, avoir de bons jeunes dans les grands clubs c'est mieux.
Hormis Donnarumma, Romagnoli et Rugani, je ne vois pas d'autres jeunes italiens jouer dans les grands clubs (preuve de leurs talents : technique, mental, physique etc...). Je pourrais atténuer mon propos en disant que le Milan AC n'est plus le grand club d'antan et que Rugani n'est que le 5e choix d'Allegri.
Des mecs comme Belloti qui sortent un peu de nulle part (un peu comme Ribery en France par exemple), ça existe mais ça reste un phénomène rare.
NB : Je n'ai pas mis Verratti et Insigne car ils ne sont plus aussi "jeunes".

Quand tu compares aux autres pays européens, tu vois malgré tout une différence non ? Il me semble que Conte (époque sélectionneur) ou Ventura, avait lui même avancé l'idée d'un creux générationnel.

Mais ça ne remet pas en cause les qualités des joueurs actuels de l'Italie, qui est très décriée, à tord surtout quand on regarde leur parcours à l'Euro.
Doug Wilson Niveau : CFA2
NB : Je n'ai pas mis Verratti et Insigne car ils ne sont plus aussi "jeunes".
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Déjà, on évalue pas un jeune au fait qu'il est dans un grand club ou pas.
Certes, en France, ils sont dans des "grands" clubs, mais c'est bien le seul pays dans lequel c'est le cas.
Si tu regardes les jeunes anglais, espagnols, et autres, il ne le sont pas plus que les italiens.
Puis traditionnellement, il a toujours été plutôt rare, en Italie, que les grands clubs fassent confiance à des jeunes. Et on peut pas dire que ça fait 50 ans que l'Italie est dans un creux générationnel.
A contrario, historiquement, les jeunes français ont toujours rejoint très tôt les gros du championnat.
Parce que c'est un peu simple d'occulter les Bernardischi, Belotti et autres, au motif qu'ils ne sont pas dans un gros clubs, pour expliquer qu'il y a un creux générationnel en Italie. Car non, ce n'est pas un phénomène rare que celui des jeunes italiens jouant dans des clubs de province, et ils ne sortent pas de nulle part (je vois pas ce que ça vient faire là; ils sortent d'un centre de formation, si c'est la question que tu poses ici, comme tout le monde).

Ensuite, Verratti et Insigne sont encore jeunes. 25 ans, c'est encore jeune.
Mais soit, tu sembles parler des très jeunes. Je t'opposerais à cela que, d'une part, il y a plein de jeunes italiens, qui ne jouent certes pas dans des tops clubs, mais qui sont bien là. Et, d'autre part, comme dit par ailleurs sur cet article, les jeunes français ont un avantage sur les autres: ils sont avant toute chose plus fort physiquement, donc prêts plus tôt. Ce qui ne veut pas pour autant dire qu'à leur apogée, ils seront meilleurs que les espagnols, les anglais, les italiens, les allemands etc.
Car ça aussi, ça a toujours été le cas.
Doug Wilson Niveau : CFA2
Bien sûr que c'est un critère de jouer dans un grand club. Et pour n'importe quel joueur quel que soit son âge (à partir du moment ou tu joues hein), ça prouve justement que c'est pas qu'une simple promesse.
Perfer avec un club de seconde zone, c'est bien, mais pas suffisant pour que tu soit considéré comme un crack.

Je note ta pointe d'ironie dans les "grands clubs" en France, mais je voulais plutôt indiquer le fait de jouer dans les clubs majeurs du pays actuellement; c'est à dire ceux qui jouent les coupes européennes. Et surtout être performant dans celles-ci.

Bizarrement, les grands clubs italiens achètent de jeunes joueurs étrangers, mais rarement des joueurs italiens. Tu ne vois pas un pb ? Ceci aurait pu s'expliquer dans les années 90/2000 lorsque la série A était à son apogée, mais depuis ?

Mais tu t'écartes du débat, ou plutôt de ce que je voulais aborder. Je parle uniquement des jeunes "cracks", pas des jeunes et de la formation en général. Heureusement que certains jeunes jouent en Italie, sinon ce serait très grave.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Pour ton premier paragraphe, d'accord, mais, déjà, ça n'est pas le seul critère, et, aussi, la France est un peu le seul pays dont les jeunes jouent autant dans de gros clubs.

Ensuite, concernant le fait que les clubs italiens préfèrent acheter des étrangers plutôt que des jeunes, d'une, c'était déjà le cas dans les 90's; l'Italie était-elle alors dans un creux générationnel ? Et de deux, c'est un peu plus complexe que ce que tu sembles décrire. Les jeunes italien sont bien plus chers que les jeunes étrangers. Belotti vaut actuellement plus de 60M (c'est pas moi qui le dit, c'est un fait), là où Dybala a couté 40M à la Juve. A titre d'exemple.
Tout simplement parce que les jeunes italiens appartiennent à des clubs italiens, et que, pour un club italien, acheter un joueur à un autre italien revient à payer le joueur pour le double de sa valeur.

Et je m'écarte absolument pas du débat. C'est même l'inverse.
Pour rappel, ton postulat de base, c'était: l'Italie est dans un creux générationnel.
C'est faux, tout simplement.

Et je te répète que si tu compares l'état des jeunes français avec celui des italiens, ok, la France est au dessus, mais ça a toujours été comme ça, sans pour autant que la France ait un meilleur palmarès que l'Italie, et ça s'explique par le fait que les français sont prêt physiquement tout de suite.
Puis encore une fois, c'est assez facile de fixer la limite d'âge qui t'arrange.
Parce que démarrer sur "l'Italie connait actuellement un creux générationnel" pour ensuite basculer sur les jeunes cracks, c'est pas tout à fait honnête.
Doug Wilson Niveau : CFA2
Mon postulat de base était : peu importe les pays, tout le monde s'enflamme pour ses jeunes et quel que soit le sport.
Après on a quelque peu dérivé certes.

Mais tu ne peux pas comparer deux époques qui n'ont
absolument plus rien à voir aujourd'hui si ?
A l'époque (années 90 et 2000) l'Italie était régulièrement dans les 5 ou 6e meilleures équipes de chaque tournoi international et la Série A était le meilleur championnat européen. Aujourd'hui non, mis à part une finale en 2012 avec l'équipe Nationale, et la Série A est devenue le 4e championnat.

L'histoire du creux générationnel, je ne l'ai pas inventé ça sort de la bouche de l'ex sélectionneur. Chaque nation connait des creux générationnels, en France il a duré 10 ans, et encore on est optimiste aujourd'hui mais ça demande confirmation. Ca ne veut pas dire que l'Italie est devenue le 56e nation au classement Fifa.
Simplement qu'à l'époque tu avais 11 (parfois 5 pour 2 postes) top players à chaque poste et des jeunes crack qui poussait à la porte. Aujourd'hui tu as 5 ou 6 top players et 2 ou 3 cracks derrière. D'ou le fameux creux génrationnel

Sinon je n'avais pas vu, mais en effet l'Italie se rapproche de l'Angleterre au niveau de ses jeunes joueurs et de leurs valeurs marchandes dans leurs pays respectifs.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Et mon postulat de base était: certes, mais en France ça prend des proportions grandissimes.

Déjà, tu sais, l'Italie à l'époque n'avait pas beaucoup plus de résultats que l'actuelle (cf euros 92 et 96, et CDM 98).
Ceci dit, je comprends ce que tu veux dire, il est indéniable que l'Italie faisait plus peur à l'époque.
Mais je ne le nie pas.

Ensuite, il y a une différence entre une génération qui n'est historiquement pas incroyable (parce que l'Italie actuelle a quand même des tops joueurs, n'en déplaise à d'aucuns, la meilleure charnière au monde, l'un des meilleurs milieux...), et un creux générationnel.
Et accessoirement, et ça tout le monde te le dira, on est actuellement à une époque où il y a énormément de jeunes en italie, historiquement parlant. Il y a très rarement eu, dans l'histoire de la Série A, une telle affluence de jeunes, qui jouent les premiers rôles en championnat.
Il y en a même qui balancent des prestations qui sont du quasi jamais vu en série A, je pense notamment à Berardi qui a quand même planté plus de 15 buts en série a pour sa première saison, à 19 ans.
Donc non, ce n'est pas un creux générationnel, dans la mesure où la squadra actuelle est très bien fournie, et où la relève est bien là, et accueille de nouveaux prétendants chaque mois quasiment.

Pour ce qui est de ton histoire de cracks, je suis navré mais je refuse absolument cette qualification.
Ca rejoins un peu ce que je dis par rapport à l'emballement médiatique en France: tu ne peux pas cataloguer les jeunes, leur coller des étiquettes dès le début de leur carrière. C'est débile, et c'est ce qui a d'ailleurs conduit à de grandes désillusions en France, notamment concernant la génération 87 (Nasri, ben Arfa, Menez étaient décrits, à juste titre vu leur talent, comme des cracks, aujourd'hui je pense qu'on peut dire que c'est amusant; on peut dire la même chose pour certains italiens, les Aquilani, D'agostino etc).
Ce que je veux dire c'est que ton critère pour qualifier un joueur de crack, à savoir la présence dans des compétitions européennes, ne doit en aucun cas être exclusif des autres critères.
Un exemple: Donnarumma, qui n'a jamais joué la moindre minute de tournoi international; pourtant, qui aujourd'hui oserait nier le fait qu'il est l'espoir mondial N°1 au poste de gardien ?

Tout ça pour te dire qu'on ne peut aucunement dire aujourd'hui que l'Italie (ou la France, ou quelle que nation que ce soit) a X nombre de cracks.
On ne peut à l'heure actuelle aucunement prédire la trajectoire de ces joueurs.
Regarde l'EDF actuelle: sur les titulaires actuels, combien étaient décrits comme des cracks au début de leur carrière ? Pogba, et c'est tout. Même Umtiti est longtemps passé pour un gros bourrin qui finira à Lille. Même Griezman a du faire sa formation en Espagne, et commencer en pro en tant que quidam.

Il y a un nombre incroyable de "jeunes cracks", comme tu dis, qui se sont viandés.
Deux exemples récents, aux PB: Bakkali, qui plante un triplé à 17 ans, ou encore Adam Maher, qui fait un deuxième trou de balle à l'ACM en LDC à 20 ans seulement. Eux, pour le coup, emballaient tout le monde, y compris les plus sceptiques, regarde où ils en sont aujourd'hui.
Pour te dire à quel point tout ça est pertinent.

Je comprends ton point de vue, on est pas loin d'être d'accord, mais je peux pas te laisser dire que l'Italie est en retard niveau jeunes en Europe. C'est juste complètement faux.
22 réponses à ce commentaire.
sylvester.stalin Niveau : District
Je suis pas trop les equipes de jeunes francaise, mais est ce qu'elles sortent pas un ratio impressionnant de black/métis? C'est pas du tout un problème, mais j'ai vraiment l'impression que la part physique est très mise en avant chez vous et que ca peut être une raison.
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Sans parler de la couleur des jeunes formés en France, oui, je te rejoins sur le fait que la formation française misant beaucoup sur le physique fait que des joueurs sont prêts très jeunes pour le "haut" niveau (la L1).
De la même manière que dans les compétitions de jeunes, les équipes qui gagnent le plus sont celles dont les jeunes sont les plus physiques, les joueurs français sont souvent bons très vite parce qu'ils sont aussi physiques que des pro expérimentés, là où les joueurs italiens ou espagnols par exemple éclosent plus tard car ils sont plus techniques que physiques, et que ces qualités sont utiles dès lors qu'elles sont agrémentées d'un minimum de qualités physiques.

(avatar très mignon).
Les clubs veulent des jeunes tout de suite prets aux combats de la L1 donc formés physiquement .Par ailleurs les centres de formation se battent pour etre les meilleurs dans un classement débile , et a cet age le physique est prépondérant , la ou les espagnols ne recherchent pas la compétitivité des jeunes mais leur maturation , leur projet de formation pour en faire de futurs joueurs intelligents dans le jeu .
Maintenant il y a quand meme eu une inflexion dans la doctrine francaise depuis le fiasco de Knysna , on voit revenir les petits gabarits (Lemar,Callegari,Aouar,Harit...et meme Mbappé ,qui n'a rien d'un colosse)
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
+1, commentaire nickel.
sylvester.stalin Niveau : District
j'avoue.
Je me disais que griezmann ou des gens comme Pastore auraient pas pu éclore en France. Mais c'est vrais qu'avec les noms que t'as cité, Koziello me viens à l'esprit aussi. On voit un changement. Tant mieux.
En Belgique depuis quelques années maintenant, il y a une serie de critere pour selectionner les U17 nationaux et le physique en fait expressement pas parti. En 2015 on a fait une demi-finale de CDM U17. ON verra dans quelques années si c'est vraiment effectif
4 réponses à ce commentaire.
En tout cas le mome nous reconcilie avec le foot (francais) .Il est sympa,intelligent et a une bonne bouille .
Footballistiquement c'est au dessus de tout ce qu'on a pu voir depuis bien longtemps. Tu le vois tout de suite au toucher de balle. Et puis cette intelligence de jeu et cet esprit tueur c'est assez détonant dans notre foot actuel.
Maintenant c'est pas le Messie de Monaco pour ce soir, il doit rester sous tutelle des plus anciens .Faut le protéger.
On loue beaucoup l'entourage sain de ce jeune joueur, mais j'ai souvenir de son papa qui en début de saison mettait joliment la pression sur Monaco pour le faire jouer. Ça ressemblait quand même pas mal à du chantage (s'il ne joue pas à monaco, on se casse ailleurs). J'avais trouvé cela plutôt maladroit de la part du paternel.
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Le discours du père est cohérent il me semble. Il demandait simplement à ce que le gamin entre dans la rotation et ne soit pas la que pour garnir le banc. Si pour faire comme Coman à la Juve ça passe mieux dans un grand club en effet.
Tu as raison, ça paraissait plus outrancier en début de saison car on parlait la d'un gamin que personne (grand public j'entends) ne connaissait.

Aujourd'hui, la réaction paternelle apparaît si ce n'est visionnaire, au moins légitime.
2 réponses à ce commentaire.
Olivier "Ollekebolleke" Deschacht Niveau : Loisir
Oh encore un incroyable jeune talent français! Continuez de voir en lui le prochain dieu du foot et on aura droit au syndrome habituel Nasri, Ben Harfa....

Enjaillons-nous avant la désillusion!
Larissa
Tu veux trouver une fille pour la nuit? Bienvenue sur le meilleur site de rencontres http://goo.gl/FBpIwX
putain la mode va vite en France :
Si on remonte à 2008 il y a eu...
Gomis
Briand
Piquionne
Loic Remy
Maintenant :
Dembele
Mbappe
Coman
Augustin
... Pas un n'arrive poir l'instant à la cheville de Thierry Henry....
Il y a eu bcp de one shot quand même... On disait tois que ça allait devenir des nouveaux Henry...
Coman il devient quoi d'ailleurs...
C'est comme les nouveaux Zidane:Meriem, Marvin Martin, Ben Arfa...
D'ailleurs que devient Coman...
Coman?
Cest vrai que MBappe impressionne... mais ne disait on pas pareil des chevres Briand ou Piquionne à l'époque... j'aimerais bien revoir les commentaires d'époque...
So wait and see pour MBappe....
j ai oublié Lemar dans la liste....
Hier à 17:12 Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 Hier à 12:55 La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) Hier à 12:04 Une remontée historique des Seattle Sounders 18
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4
mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26 vendredi 30 juin Bientôt un plafond de salaire pour les clubs ? 41