1. //
  2. // France U20
  3. // Interview

Batelli : « J’ai conscience du produit qu’on m’a confié »

Champion d’Europe des moins de dix-neuf ans avec l’équipe de France en juillet dernier, Ludovic Batelli a depuis pris les commandes des U20 avec qui il s’apprête à affronter deux fois les Pays-Bas en quatre jours. La Coupe du monde 2017 dans la tête et une certaine idée de l’ordre sur fond d’humanisme. Leçon de coaching.

Modififié
1k 2
Comment on se sent quelques semaines après un titre de champion d’Europe?
On se sent plutôt pas mal, avec la satisfaction du travail et du devoir accompli. Je n’aime pas trop me mettre en avant, car je pars du principe que le football est un sport collectif. Ce titre est le fruit d’un très gros travail collectif entre le staff, l’entraîneur et les joueurs.

D’où vient cette volonté permanente de refuser la lumière?
Sans doute de mon éducation déjà. Môme, à la maison, on n’avait pas trop l’habitude de se mettre en avant ou de parler de soi.
« J’aime bien que les êtres, les hommes, les joueurs se réunissent autour d’un double projet : le projet de jeu et le bien-vivre ensemble »
Je pense aussi que ça vient de ma construction de footballeur au niveau du poste. Gardien de but, même si c’est vrai qu’on est un petit peu tout seul, on a le temps de regarder le mécanisme collectif, donc on est plus dans l’analyse, la pondération. Toute cette histoire fait ce que je suis devenu aujourd’hui. J’aime bien que les êtres, les hommes, les joueurs se réunissent autour d’un double projet : d’abord celui du projet de jeu parce que c’est important, les stars c’est bien sûr les joueurs, mais avant tout c’est l’équipe, et bien vivre ensemble, accepter le mécanisme de vie en collectivité, faire l’effort pour les autres. C’est des choses qui font que je suis très attaché à ces valeurs.

Qu’est-ce qu'il reste aujourd’hui du Batelli joueur ?
Je dirais qu’il reste, sur les fondements, cette volonté de vivre les choses collectivement de la même manière. Il reste aussi mon envie, beaucoup de générosité, ce besoin d’être toujours tourné vers les autres... Je pense que si on devait me caractériser, on reviendrait au rôle de capitaine que j’ai souvent assumé dans les équipes où j’étais. Pourquoi ? Parce que je parlais toujours au nom de la collectivité, pour le bien des autres, et ensuite défendre ma propre parole qui était avant tout celle de l’équipe et des potes. Même si je suis un peu taiseux, même si je ne parle pas beaucoup quand je ne connais pas trop, que je préfère prendre de la hauteur pour écouter et analyser, quand je suis dans un environnement où je m’épanouis et que je prends du plaisir à travailler et à vivre, j’ai envie que les gens qui bossent avec moi aient leur part de réussite du projet. Je pense que c’est le plus important quand on manage une équipe : c’est d’abord la réussite de ceux qui nous entourent qui font qu’on réussira. J’ai pris ce parti.


C’est ce caractère qu’on avait notamment retrouvé lors de votre causerie avant le troisième match de poules en Allemagne cet été. Vous aviez demandé à vos joueurs de se tourner vers les membres du staff. Vous estimez que ces personnes ne sont, parfois, pas assez regardées?
Oui, et je pense que ces gens-là méritent aussi d’avoir aussi une récompense. Ils sont importants dans n’importe quel moment : une causerie, la préparation d’un match, dans une compétition. Parfois, je pense qu’il faut remettre l’église au centre du village. Il faut savoir pourquoi on fait les choses et pour qui. Comme je dis toujours, on le fait d’abord pour soi parce qu’il y a de la fierté, de l’ambition, mais on le fait aussi pour les gens qui vous donnent beaucoup, qui vous aident dans ce parcours. En Allemagne, le staff, technique, médical, dans l’organisation, a été d’une grande importance dans la conquête de ce titre.


Votre histoire en équipe de France est assez liée à celle d’Olivier Meurillon. Comment on développe cette relation coach-adjoint ?
D’abord, je pense qu’il faut apprendre à se connaître, à connaître l’homme, puis ensuite connaître le technicien.
« Moi, j’ai une confiance totale quand je mets quelque chose en place pour l’équipe et Olivier (Meurillon) est le relais parfait pour m’aider à obtenir ce que je veux obtenir. »
Sur le plan technique, on s’est vite rendu compte qu’on partageait les mêmes choses, que ce soit au niveau du projet de jeu ou du projet de vie. Après, il y a la compétence. Olivier est un éducateur reconnu, il a fait ses preuves en club et ailleurs. Ensuite, il faut laisser travailler les gens. Moi, j’ai une confiance totale quand je mets quelque chose en place pour l’équipe, et Olivier est le relais parfait pour m’aider à obtenir ce que je veux obtenir. Il s’éclate avec ce groupe, et moi, je m’épanouis avec, jusque dans cette transmission de témoin. Lui organise une grande partie des séances et me permet d’avoir ce recul, ce détachement pour pouvoir lire davantage le comportement des joueurs et leurs attitudes, en tant que joueur et en tant qu’homme. Au-delà de ça, on se dit les choses, la mise en place ne passe que par là, comme ça il n’y a jamais de sous-entendu, de faux-fuyant.

Quand on parle avec des personnes qui ont travaillé avec vous, c’est toujours ce qui ressort : cette franchise. En équipe de France, vous convoquez souvent des rendez-vous individuels. Comment on appréhende ce type de rencontres avec de jeunes adultes ?
Il ne faut pas leur raconter de conneries. Ce sont des joueurs de bon niveau, donc il faut leur dire les choses vraies. Le plus important est aussi de savoir leur dire quand ils sont dans le droit chemin et qu’ils font les choses bien. Pour l’avoir vécu avec certains coachs, il n’y a parfois que les aspects négatifs qui sont présents lorsque l’entraîneur reçoit un joueur. Je pense qu’à un moment, le joueur a besoin de repères et le repère, ce n’est pas simplement quand ça ne va pas bien et qu’il n’a pas fait les choses comme on aurait voulu qu’il les fasse, c’est aussi faire entrer des aspects positifs, avec, par exemple, le visuel lié à la vidéo. Il faut manifester de l’intérêt et de la confiance à ces jeunes. Le positif développe à l’intérieur du joueur un sentiment d’appartenance, un capital confiance. J’ai été élevé comme ça, en me recadrant aussi quand je sortais du droit chemin, mes parents utilisaient souvent la carotte et le bâton. C’est un état d’esprit où tu mêles le sentiment d’être satisfait par moments, insatisfait dans d’autres, mais quand tu ne caches pas tes émotions, le joueur ne peut pas tricher. C’est une question d’honnêteté.


Avez-vous conscience d’avoir aujourd’hui entre les mains une génération dorée ?
J’ai conscience du produit qu’on m’a confié. Après, comme toujours, ce n’est pas parce que vous avez de très très bons joueurs que vous réussirez à faire une très bonne équipe. Parfois, on fait une très grande équipe avec des joueurs de talent moindre, à condition que l’état d’esprit et la volonté de bien vivre ensemble est là. Quand vous pouvez mêler tout ça, ça donne ce qu’on a vécu cet été avec un groupe qui s’est comporté de manière fantastique. On produit du jeu et ce qui nous poursuit d’abord, c’est l'efficacité, la qualité des matchs, la qualité des résultats sportifs, car on n'est jugés que là-dessus. Là, l’osmose était parfaite entre les joueurs et avec le staff, donc c’est que du bonheur. Dans ces moments-là, on a envie de donner encore plus. Mais tout ça, c’est parce qu’on a toujours été honnêtes dans nos rapports. C’est facile de dire à quelqu’un qu’il n’a pas été bon. Le plus dur est de lui montrer comment il doit s’améliorer et comment il doit bosser pour. Et là, le staff est essentiel.


Justement, vous êtes passé par cette étape d’observation lorsque vous étiez analyste vidéo avec Patrick Gonfalone lors de l’Euro U19 2015 en Grèce. Qu’est-ce que cela vous a apporté ?
Je ne remercierai jamais assez Pat’ de m’avoir permis d’évoluer dans son staff.
« Je suis tout nouveau à la Fédé, c’est ma quatrième saison. Avant l’année dernière, je n’avais jamais été baigné dans une telle compétition. »
Je suis tout nouveau à la Fédé, c’est ma quatrième saison. Avant l’année dernière, je n’avais jamais été baigné dans une telle compétition. Le fait d’avoir pu vivre ça avec Patrick pendant trois semaines m’a fait gagner du temps sur la façon d’appréhender les choses, quel niveau d’exigence il faut pour ce niveau. J’ai un niveau d’exigence élevé par rapport à moi, donc ça m’a aussi permis de pouvoir apprendre à gérer ça. Il m’a fait prendre connaissance et conscience de certaines choses. J’étudiais les adversaires, mais j’étais aussi, sans pression, dans le staff, donc j’ai apporté certains éléments à Pat’ et lui m’a apporté beaucoup sur l’appréhension d’un championnat d’Europe U19.

C’est aussi là que vous avez terminé de dessiner votre projet de jeu ?
Plus le projet de vie. Le projet de jeu appartient à chaque entraîneur. Je ne suis jamais intervenu dans ses choix, ses entraînements, mais je lui donnais simplement des sentiments, un ressenti. C’est important de vivre une telle compétition de l’intérieur avant.

À quel moment avez-vous pris conscience cet été que cette équipe pouvait aller au bout ?
Après le match des Pays-Bas [victoire 5-1, ndlr]. À la mi-temps, je sais qu’on peut faire un gros truc, même si on s’est un peu écartés dans notre jeu et il a fallu remonter quelques bretelles. C’est à cet instant qu’on a réinstallé les croyances comme on les avait installées lors du tour qualificatif en Serbie. Je me suis dit que si on avait pas trop de bobos, si la ligne de conduite est conservée... Je ne me disais pas forcément qu’on allait gagner l’Euro, mais le Portugal était un adversaire à notre portée. Cette victoire contre les Pays-Bas offrait la possibilité d’être en demi-finale, mais aussi assurait notre qualification pour la Coupe du monde. La façon dont on a géré ce match nous a permis de continuer notre route, et les garçons ont surfé sur un capital confiance énorme. Comme on s’était préparés très fort physiquement, on pouvait faire basculer une rencontre jusque dans les vingt dernières minutes. C’est aussi la victoire de notre Euro : cette préparation de dix jours, exigeante, où les garçons ont accepté de bosser fort. Le titre est la rançon.

Youtube

Vous assumez votre côté un peu militaire ?
Je ne sais pas si c’est la coupe de cheveux ou quoi. J’aime bien les règles, qu’elles soient établies, reconnues et respectées.
« Quand tu t’écartes de la ligne, si t’es pas vu ça passe, sinon, t’es sanctionné. Un groupe fonctionne comme ça. »
Après, si mettre de la discipline et des règles dans un groupe, c’est être militaire, pas de problème pour cet adjectif. Je pense que c’est surtout s’accaparer des codes et un mode de fonctionnement. Sans ça, rien ne peut fonctionner. Ces règles ont été discutées avec les joueurs. Il n’y a jamais eu de système d’amende, simplement la prise de conscience que quand on s’écarte du chemin, on peut être sanctionné. Quand tu t’écartes de la ligne, si t’es pas vu ça passe, sinon, t’es sanctionné. Un groupe fonctionne comme ça. J’ai de l’autorité, mais je ne fais pas preuve d’autoritarisme, il y a une grande marge de manœuvre, de la liberté dans mon cadre.


Vous avez l’impression, lorsque vous êtes sur un banc, d’être habité. On pense forcément à ce match contre le Portugal où le sélectionneur adverse vient vous chambrer après l’ouverture du score [Emilio Peixe avait tiré la langue en direction du staff français, ndlr]...
Je pense que quel que soit l’événement, il faut respecter l’adversaire. Je pense qu’il a un peu débordé au début, je suis capable aussi de ça dans ces moments-là. Une fois le match passé, victoire ou défaite, il faut savoir l’accepter. On doit avoir une tenue, un état d’esprit. Après le match, il s’est excusé. Par exemple, j’ai beaucoup aimé l’attitude du sélectionneur italien qui, même après une lourde défaite en finale (4-0), a été exemplaire. Je pense que si j’avais été à sa place, j’aurais été aussi déçu, mais c’est là qu’on voit les grands mecs : dans la défaite.

Youtube

Pourquoi avoir décidé de rester à la Fédé plutôt que de retourner sur un banc de club ?
Je pense que si, à un moment, j’avais eu des meilleurs résultats en club... Puis, il y a eu cette opportunité de la Fédé, et en cela, je remercie tous ceux qui m’ont permis d’y accéder, que ce soit Willy Sagnol, François Blaquart ou Noël Le Graët. Aujourd’hui, je m’éclate pleinement dans ce boulot de sélectionneur.
« Si à un moment, à la Fédé, on pense que je suis l’homme d’une situation, pourquoi pas. Je suis un homme qui a parfois des coups de cœur, qui peut aussi tout arrêter sur un coup de tête quand ça ne me convient pas. »
Ce sont des contrats à durée déterminée, je serai à la fin de mon contrat après la Coupe du monde. Pour moi, il y a un truc fondamental, c’est la reconnaissance. La reconnaissance du travail, la reconnaissance de ce que vous êtes. Si, à un moment, il y a des opportunités qui se présentent, on les étudiera. Si, à un moment, à la Fédé, on pense que je suis l’homme d’une situation, pourquoi pas. Je suis un homme qui a parfois des coups de cœur, qui peut aussi tout arrêter sur un coup de tête quand ça ne me convient pas. Je suis un mec entier et j’ai appris aussi qu’il y a des moments où il faut s’arrêter plutôt que de vivre dans la douleur. J’ai une Coupe du monde qui se profile, c’est un événement majeur et important. On ne vit parfois qu’une Coupe du monde dans sa vie. J’ai surtout envie de profiter de l’instant présent. Je prends le maximum de plaisir avec les résultats qu’on a et j’ai toujours voulu fédérer les gens qui bossent autour de moi. C’est ce qui suffit à mon bonheur. Après, je suis aussi un homme de challenge et j’aime me lancer des défis. C’est ce qui nous fait avancer et nous fait vivre. Je suis toujours dans cette quête.


Vous pensez ce groupe capable de viser plus haut?
Je pense déjà qu’il faudra y aller avec le groupe dans sa totalité, c’est-à-dire tous les joueurs que l’on a emmené au championnat d’Europe par exemple où on a créé une mentalité. Ce groupe a écrit quelque chose, mais qui n’est pas forcément acquis. Il faut qu’il ait envie d’aller chercher autre chose. Si on pense que parce qu’on a été champion d’Europe, on peut faire une performance au Mondial, on ne fera qu’un aller-retour. Il faudra s’arracher encore un peu plus et que les joueurs et le staff se mettent à la hauteur de l’événement qu’est une Coupe du monde.

Propos recueillis par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Super interview..Un mec sûr de lui, sans être arrogant, droit avec les autres et avec lui-même... j'avais totalement zappé que les U19 avait été champion d'Europe y'a à peine 4 mois.. Content que les talents se renouvellent.
J'avais beaucoup aime le documentaire de leur parcours a l'Euro, je le conseille vivement.
Hier à 16:19 Pronostic France Espagne : jusqu'à 460€ à gagner sur le match amical des Bleus ! il y a 4 heures Il quitte le terrain pour aller visiter une maison 8
il y a 5 heures Envahissement de terrain à Côte d'Ivoire-Sénégal 7 il y a 6 heures Sheffield United sauvé par la bière 12 il y a 6 heures Neymar veut jouer avec Coutinho 19 Hier à 20:00 Une maison close comme sponsor 28 Hier à 17:48 Knockaert joueur de l'année ? 14
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 16:54 Le Real s'intéresse à un nouveau prodige brésilien 23 Hier à 15:39 La nouvelle folie capillaire de PEA 17 Hier à 14:51 Une merguez de gardien en D2 algérienne 5 Hier à 13:45 Justin Kluivert régale en U19 5 Hier à 11:54 Sauvetage héroïque en D3 anglaise 6 Hier à 11:52 Hatem intime, épisode 2 81 Hier à 11:43 Luís Fabiano exclu pour un coup de boule imaginaire 12
Hier à 10:36 En Allemagne, une mascotte attaque un arbitre 9 Hier à 09:38 La belle enroulée au Costa Rica 5 Hier à 09:24 Superbe arrêt contre quatre attaquants 4 Hier à 09:02 Barzagli pris la main dans la discothèque 24 Hier à 08:33 Hazard accepte de négocier avec le Real 58 dimanche 26 mars Hatem Ben Arfa fait le point sur sa situation au PSG 63 dimanche 26 mars Fatma Samoura dément les rumeurs de dissolution du comité d'éthique de la FIFA 5 dimanche 26 mars Medel demande sa femme en mariage avec un avion 17 dimanche 26 mars Zubizarreta veut San Iker à l'OM 29 dimanche 26 mars Verratti veut rester à Paris 46 dimanche 26 mars Thiago Silva souffre du genou 24 samedi 25 mars Toni Kroos regarde plus son frère que le Bayern 25 samedi 25 mars La panenka syrienne à la dernière seconde 14 samedi 25 mars 50 heures de match pour les 50 ans de l'ASNL 4 samedi 25 mars La Chine veut Gameiro 14 samedi 25 mars Pronostic Luxembourg France : Analyse, prono et cotes du match des Bleus 2 samedi 25 mars Le golazo de Zaha 5 samedi 25 mars Des fans de San Diego veulent appeler une équipe Footy McFooty Face 7 samedi 25 mars Passe magique et inutile de Bale 7 samedi 25 mars Gros tacle et jambe cassée pour Seamus Coleman 6 vendredi 24 mars Kevin Kurányi prend sa retraite 20 vendredi 24 mars Shaqiri s'amuse à l'entraînement vendredi 24 mars Une pièce à l'effigie de Pavel Nedvěd 14 vendredi 24 mars Rosario tient-il son nouveau Messi ? 25 vendredi 24 mars Beckenbauer interrogé dans l'enquête pour corruption 6 vendredi 24 mars Quand Griezmann tremble devant Mbappé 35 vendredi 24 mars Vers une réforme de la Ligue des champions dès 2021 ? 67 vendredi 24 mars Superbe lob de Neymar 18 vendredi 24 mars Le raté d'Otamendi jeudi 23 mars 317€ à gagner avec Italie & Serbie 2 jeudi 23 mars Huntelaar de retour à l'Ajax ? 29 jeudi 23 mars Un match suspendu à la suite de l'agression d'un juge de ligne 8 jeudi 23 mars Arda vers Arsenal ? 39 jeudi 23 mars De la cocaïne Messi découverte au Pérou 14 mercredi 22 mars Le missile en lucarne de Podolski 19 mercredi 22 mars Quand Kylian Mbappé va aux cages 19 mercredi 22 mars Une réforme de la réglementation des transferts ? 21 mercredi 22 mars SO FOOT CLUB - Spécial Coupe de France mercredi 22 mars Deniz Aytekin ne sera pas suspendu 20 mercredi 22 mars Monaco aurait refusé 110 millions pour Mbappé 110 mercredi 22 mars L'agent de Lacazette nie avoir rendu visite à l'Atlético 50 mercredi 22 mars Une vidéo anti-Wenger embarrassante 39 mercredi 22 mars Un lob soyeux au Chili 2 mercredi 22 mars Rooney de plus en plus proche d'Everton 43 mardi 21 mars Baston entre parents pendant un match de jeunes à Majorque 20 mardi 21 mars La praline de Novick 5 mardi 21 mars En cas de montée en L2, Chambly jouerait au Mans 11 mardi 21 mars David James voit Joe Hart à la Juve 34 mardi 21 mars Bizutage en règle pour les néo-Bleus 17 mardi 21 mars Courtois n'ira pas au Real 30 mardi 21 mars Sven Kums expose ses photos Instagram 15 mardi 21 mars La boulette du gardien de San José 5 mardi 21 mars Schweinsteiger à Chicago 26 lundi 20 mars Un arbitre ghanéen suspendu à vie 21 lundi 20 mars Une équipe de D2 agressée à son hôtel 9 lundi 20 mars Jallet en renfort 41 lundi 20 mars Gago écrase son adversaire 11 lundi 20 mars Florentin et Mathias Pogba font le show à la télé 26 lundi 20 mars Le capitaine de Derry City retrouvé mort 12 lundi 20 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 30e journée 5 dimanche 19 mars Rabiot relève le PSG 1 dimanche 19 mars Draxler donne l'avantage au PSG 2 dimanche 19 mars Lacazette ouvre le score au Parc 1 dimanche 19 mars Le caramel de Griezmann 8 dimanche 19 mars Quand le match Chambly-Marseille Consolat dégénère 20 dimanche 19 mars Le coup franc magistral de Mertens 10 dimanche 19 mars Pronostic PSG Lyon : jusqu'à 600€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 dimanche 19 mars Puni, il doit nettoyer les sièges du stade 14 dimanche 19 mars Un joueur ghanéen se trahit en interview 6 samedi 18 mars Les Ultramarines rendent hommage à Triaud, qui craque un fumigène 9 samedi 18 mars La bataille du ciel pour Wenger 15 samedi 18 mars La femme de Michael Essien rachète un club de D3 italienne 6 samedi 18 mars Un gardien complètement fou en Angleterre 8 samedi 18 mars Yaya Touré à United ? 15 samedi 18 mars Fernandão se fracture le bras vendredi 17 mars Une statue parodique de Peter Lim aux Fallas de Valence 3 vendredi 17 mars Golazo en Copa Libertadores 4 vendredi 17 mars Crystal Palace veut garder Sakho 12 vendredi 17 mars Le musée de la FIFA se sépare de la moitié de ses collaborateurs 10 vendredi 17 mars 211€ à gagner avec Monaco & Naples jeudi 16 mars Les buts de Roma - Lyon 1 jeudi 16 mars Les Aigles noirs à la fête 2 jeudi 16 mars La Ligue 1 aura bientôt son naming 51 jeudi 16 mars Pendant ce temps-là, Benzema se la coule douce au soleil 56 jeudi 16 mars À table avec Carlo Ancelotti 38 jeudi 16 mars Le triple arrêt d'Oblak contre Leverkusen 12 mercredi 15 mars Le coup de boule de Bakayoko mercredi 15 mars Leroy Sané sonne Monaco mercredi 15 mars Fabinho double la mise pour l'ASM mercredi 15 mars Le but de Mbappé mercredi 15 mars L'UJSF demande d'arrêter de filmer en tribune de presse 11 mercredi 15 mars Golazo en Uruguay 7 mercredi 15 mars Un club de D2 suédoise veut sanctionner ses joueurs qui simulent 15 mercredi 15 mars Des photos de mariage au stade d'Anderlecht 2 mercredi 15 mars Lukaku a refusé une prolongation à 140 000 livres par semaine 25 mercredi 15 mars 7000 km pour un match de D2 russe 15 mercredi 15 mars Une émission espagnole dévoile un maillot parodique du Barça 13 mercredi 15 mars Pronostic Monaco Manchester City : jusqu'à 735€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions mardi 14 mars Deux joueurs suspendus un an pour agression sur un arbitre 5 mardi 14 mars Pirlo : « Pour rivaliser, la MLS doit supprimer les restrictions de transferts » 27 mardi 14 mars Un ultra de D3 argentine tire sur des supporters adverses 24 mardi 14 mars Les candidats de l'UEFA au Conseil de la FIFA sont connus 1 mardi 14 mars Des nouvelles de Michael Essien 8 mardi 14 mars Au Brésil, un match vire au chaos total 18 mardi 14 mars Wylan Cyprien sera opéré ce mardi 14 mardi 14 mars Le bourreau d'Axel Witsel lourdement sanctionné 37 mardi 14 mars Everton veut blinder la clause de Lukaku 11 lundi 13 mars Après son carton rouge, il est rétrogradé en équipe réserve 9 lundi 13 mars Ils s'embrouillent pour tirer un péno... et le ratent 9 lundi 13 mars Wayne Shaw vend des tourtes 5 lundi 13 mars Il se balade sur le terrain avec une barre de fer 26 lundi 13 mars Yuya Kubo se balade dans la défense adverse 4 lundi 13 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 29e journée 17 lundi 13 mars Reprise de folie au Kosovo 5 lundi 13 mars 299€ à gagner avec Monaco - City & Leicester - FC Sévillle lundi 13 mars Bale investit dans un pub au pays de Galles 9 lundi 13 mars Un Sénégalais tente de jeter un sort dans le but zambien 8 dimanche 12 mars La belle boulette de Navas 9 dimanche 12 mars Le but dingue de Depay 13 dimanche 12 mars Mats Hummels s'offre le tacle de l'année 15 dimanche 12 mars Wylan Cyprien revient sur sa blessure 12 dimanche 12 mars Un fan de Tottenham remercie la Croix rouge flamande 1 dimanche 12 mars L'œil de faucon d'un arbitre américain 7 dimanche 12 mars King Kazu devient le plus vieux buteur de l'histoire 8 dimanche 12 mars Un but « bumper » en Ukraine samedi 11 mars Pedro Caixinha nouveau coach des Rangers 3 samedi 11 mars Infantino appuie Čeferin contre Trump 6 samedi 11 mars Grève des arbitres au Mexique 1 samedi 11 mars Un csc ridicule au Danemark 4 samedi 11 mars Une mine en championnat tunisien 2 vendredi 10 mars Kaboré plaît en Chine 9 vendredi 10 mars En prison depuis 2010, Bruno pourrait reprendre le foot 29 vendredi 10 mars Hitzlsperger : « On ne fait pas son coming-out pour énerver les hétéros » 22 vendredi 10 mars 321€ à gagner avec PSG, Spartak & Chievo - Empoli vendredi 10 mars Zaza définitivement à Valence dès ce week-end 3 vendredi 10 mars Le stade fumi-friendly d'Orlando 9 vendredi 10 mars Un cavalier allemand trolle le BvB 3 vendredi 10 mars Le tifo fumeux de Copenhague 2 vendredi 10 mars Joe Hart ne veut pas retourner à City 16 vendredi 10 mars Gerrard bientôt dans le staff de la sélection ? 5 vendredi 10 mars La séance de tirs au but remise en question 13 jeudi 9 mars Les buts de Lyon - Roma 7 jeudi 9 mars Cruzeiro sort un maillot spécial 7 jeudi 9 mars Anthony Vanden Borre accueilli en héros en RDC 16 jeudi 9 mars L'Asie monte à son tour au créneau pour le Mondial à 48 24 jeudi 9 mars Arsenal casse sa tirelire pour prolonger Özil 26 jeudi 9 mars Xabi Alonso raccrochera en fin de saison 4 jeudi 9 mars André-Pierre Gignac enfonce Paris 38 jeudi 9 mars Neymar chambre le PSG 17 mercredi 8 mars Jérémy Mathieu se lâche dans les vestiaires 27 mercredi 8 mars Sergi Roberto abat le PSG 8 mercredi 8 mars Neymar relance tout ! 3 mercredi 8 mars Le penalty de Messi ! 2 mercredi 8 mars Kurzawa se troue pour Barcelone mercredi 8 mars Le but de Suárez d'entrée 1 mercredi 8 mars Eric Thomas détruit la FFF 2 mercredi 8 mars Everton veut retenir Lukaku à tout prix 2 mercredi 8 mars La Juventus bouillante sur Tolisso 47 mercredi 8 mars Mourinho aime Mbappé 49 mercredi 8 mars Christopher Aurier en garde à vue 35 mercredi 8 mars Un match caritatif entre des légendes françaises et italiennes 11 mercredi 8 mars BT fait monter les droits TV de la Premier League 17 mercredi 8 mars Les Parisiens discutent du match retour avec des pizzas 25 mercredi 8 mars Le président de Palerme se fait tatouer le blason du club 6 mercredi 8 mars Isco intéresse Paris 28 mercredi 8 mars Chapecoense gagne en Copa Libertadores 9 mercredi 8 mars Le Bayern trolle encore Arsenal 75 mercredi 8 mars Les Bleues remportent la She Believes Cup 13 mercredi 8 mars Pronostic FC Barcelone PSG : jusqu'à 1100€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions 8 mardi 7 mars Dortmund se positionne sur Lacazette 45 mardi 7 mars Deux rescapés de Chapecoense retenus en Copa Libertadores 3
1k 2