En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options

Bastos souffre à l'entraînement

Modififié
Arrivé du côté de Schalke durant le mercato hivernal, Michel Bastos s'est très vite acclimaté au football allemand. Dans un pays adepte des grosses mines expédiées sous la barre, il ne pouvait en être autrement. Cependant, le Brésilien est moins en verve en ce moment du côté de la Rhur. Un constat qui ne le dérange pas outre mesure. « Ici, les séances d'entraînement sont plus intenses qu'à Lyon. Pour moi, il s'agit d'un grand changement » , explique-t-il simplement dans une interview de L’Équipe. Pourtant, Bastos avait connu les séances à la rigueur quasi militaire d'un Claude Puel obsédé par le travail physique de ses joueurs.

Quoi qu'il en soit, l'international auriverde est comme un poisson dans l'eau à la Veltins-Arena de Gelsenkirchen. « L'atmosphère est incroyable. Lorsque l'on pénètre sur la pelouse et qu'on regarde autour de soi, c'est extraordinaire de voir autant de fans avec le maillot. Je n'avais encore jamais vécu une telle ambiance » , se réjouit-il.


Rien que pour ça, ça vaut le coup de se sortir les doigts à l'entraînement ! ALG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



lundi 19 février BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Chelsea - Barcelone 1
Hier à 17:15 Lamine Sané signe à Orlando 8
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:47 Ronaldinho se lance dans la musique 12 lundi 19 février 414€ à gagner avec Barça & Bayern 1 lundi 19 février 160 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! lundi 19 février Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 19 lundi 19 février Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 11
À lire ensuite
La Croatie allume Lovren