Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Tennis
  3. // Wimbledon
  4. // Story

Bastiana Schweinivanovic

Depuis près d'un an, Bastian Schweinsteiger s'est transformé en ramasseur de balles et fait le tour du monde pour suivre sa nouvelle WAG, une certaine Ana Ivanović. Et depuis près d'un an, tout le monde se demande comment ces deux-là se sont retrouvés ensemble. Retour sur la love story la plus inattendue et la plus suivie de l'année.

Modififié
Costard trois pièces Hugo Boss et cheveux grisonnants bien peignés pour l'un. Robe bleue Calvin Klein et chevelure de rêve pour l'autre. C'est peu dire que pour fêter leur première sortie officielle en tant que couple, lors de la Pre-Wimbledon WTA Party, Bastian Schweinsteiger et Ana Ivanović ont mis le paquet. Après neuf mois de romance en pseudo-catimini, le couple le plus en vue du sport mondial ne se cache plus. Fini les bisous à l'ombre des parasols et les vitres teintées des taxis serbes. Bonjour les pauses langoureuses sur le tapis rouge et les câlins sur les bancs des courts feutrés du All England Lawn Tennis and Croquet Club. Et si les deux stars ne se cachent plus, c'est avant tout parce qu'entre les deux, c'est du sérieux. La presse people britannique n'a pas manqué de repérer la semaine passée la nouvelle bague présente à l'annulaire de la belle Serbe, allant jusqu'à supposer des fiançailles imminentes entre les deux sportifs. Blic, un quotidien de format tabloïd serbe, assure même que le mariage est pour cet été. Il va donc falloir s'y faire : Bastian Schweinsteiger et Ana Ivanović, ce n'est pas un canular. Ils sont bel et bien ensemble, sans doute pour un bon moment, et ce, malgré l'étonnement permanent qui règne autour d'eux. Car après neuf mois de relation, la même question semble revenir sur toutes les lèvres : « Comment Bastian Schweinsteiger est-il devenu un des hommes les plus jalousés au monde ? »

Bastian Schweinsteiger, bourreau des cœurs


12 juillet 2014. Bastian Schweinsteiger soulève la Coupe du monde. À ses côtés pour fêter l'événement, sa compagne de longue date, le mannequin allemand Sarah Brandner. Une bonne partie des photographes n'a d'yeux que pour eux. Pour cause, ces deux-là forment l'un des couples les populaires d'Allemagne. Il est sympa, drôle et bosseur. Elle est grande, blonde et discrète. À ce moment-là, tout semble aller pour le mieux pour ceux qui partagent déjà sept ans de vie commune. Mais en septembre, alors que Schweini, blessé, ne passe pas beaucoup de temps avec ses collègues du Bayern Munich, Bild balance une bombe : Basti aurait une relation avec une autre femme que la sienne, et pas des moindres. Il s'agit d'Ana Ivanović, l'ex-numéro un mondial de tennis, accessoirement considérée comme une des plus belles femmes du monde de la balle jaune. Au moins. Photos volées à l'appui, le tabloïd allemand évoque une relation vieille de quelques semaines entre le nouveau capitaine de la Nationalmannschaft et la joueuse serbe. Le hic, évidemment, c'est que ce bon Basti est censé être toujours en couple avec la belle Sarah. Les magazines people s'en donnent alors à cœur joie. Bastian Schweinsteiger, bourreau des cœurs, en voilà un épisode inattendu... Surtout que l'histoire se complique de jour en jour et que le milieu de terrain jonglerait entre les deux filles pendant quelque temps.


En octobre, après des mois d'hésitation, Schweini et Sarah se séparent et il se rend à Belgrade pour rencontrer la famille d'Ana et ses amis. Il range ses crampons monogrammés « Sarah » et s'en fait faire de nouveaux avec un petit drapeau serbe dessus. Et en janvier, lors de la trêve hivernale, il s'envole au pays des kangourous pour accompagner sa belle à l'Australian Open. Pendant ce temps, les journalistes people serbes et allemands se régalent et suivent à la trace le nouveau couple. Et puisque les amoureux refusent de s'étendre sur leur relation, les journalistes spéculent sur les premières heures de leur love story. La théorie la plus probable - et celle relayée par les médias traditionnels - veut qu'ils se soient rencontrés par le biais d'amis. Andrea Petković, tenniswoman allemande d'origine bosnienne, est régulièrement citée parmi les possibles entremetteuses. Et c'est grâce à son humour et à sa gentillesse que le footballeur aurait conquis le cœur de la belle Serbe. Elle qui avait la fâcheuse habitude - de son propre aveu - « de ne pas tomber sur les bons garçons » a donc décidé de se ranger avec un mec sympa, à qui personne n'a grand-chose à reprocher. Et contrairement à sa dernière relation avec le golfeur Adam Scott, elle peut compter sur le soutien permanent de son nouveau Jules. En effet, Bastian Schweinsteiger n'hésite pas à porter son sac de raquettes aux quatre coins du monde, laissant un peu de côté sa propre carrière et ses propres intérêts.

Bastiana is the new Brangelina


Depuis Roland Garros et la présence du Bavarois dans le box officiel de la Serbe, l'attention autour du couple est encore montée d'un cran. Les photographes ne perdant pas une miette des aventures des deux tourtereaux, que ce soit dans la capitale française, sur les plages espagnoles ou les pelouses anglaises. Myrtille Rambion, journaliste tennis indépendante, présente à Wimbledon depuis quelques jours, a comme tous ses confrères remarqué l'effervescence autour du nouveau power couple du sport mondial : « Quand on les voit évoluer en public, les deux font très stars. Schweini attire l'attention, beaucoup de spectateurs l'interpellent et lui demandent des autographes. » Des propos qui se confirment lorsqu'on voit le nombre de photographes, mais aussi de supporters présents pour les entraînements d'Ivanović.


Et si cette histoire d'amour très glamour peut gêner certains conservateurs du milieu tennistique, Myrtille Rambion assure « que le tennis est habitué depuis des années à voir défiler les stars » , mais surtout que le buzz autour de ce nouveau couple « ne peut qu'être positif pour les instances dirigeantes » d'un tennis féminin de moins en moins suivi. Car, au-delà de la belle histoire d'amour plutôt improbable, mais somme toute véridique entre une des filles les plus belles du monde et un des footballeurs les plus célèbres, il ne faut pas oublier l'enjeu économique. À eux deux, Basti et Ana pèsent plus de 60 millions d'euros. Ils sont connus dans le monde entier et sont liés à de nombreux sponsors. À deux, ils sont encore plus forts et encore plus visibles. Leur relation permet aussi de passer sous silence certains aspects de leurs carrières respectives. Par exemple, depuis octobre 2014, Bild a publié plus de papiers sur la vie sentimentale de Schweinsteiger que sur son niveau de jeu pas franchement folichon. Lorsque, récemment, un journaliste allemand demande en conférence de presse à Thomas Müller où se trouve son comparse et pourquoi il ne joue plus au golf avec lui, il répond avec humour : « Oh, vous savez, je ne sais pas trop où les filles du circuit WTA jouent en ce moment… » Au final, un peu comme avec certains couples de cinéma, on ne parle plus de Bastian sans parler d'Ana.

Par Sophie Serbini
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 37 dimanche 15 juillet Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68 Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge dimanche 15 juillet Rooney inspire DC United 3