1. //
  2. // 8e finales
  3. // Bastia/Caen (3-2)

Bastia verra les quarts

Modififié
3 18
Relégable en Ligue 1, le SC Bastia est allé chercher sa qualification pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue en venant à bout du Stade Malherbe de Caen (3-2). Sur une pelouse de Furiani détrempée, les Corses ont longtemps buté sur la lanterne rouge de Ligue 1, mais ils ont fini par triompher au cœur de la prolongation.

Après l'ouverture du score de Sloan Privat sur corner pour les Caennais, les Bastiais, globalement dominateurs, ont recollé au tableau d'affichage grâce à une superbe frappe de Guillaume Gillet en pleine lucarne. De nouveau en tête en seconde période après une frappe déviée de José Saez qui a trompé Jean-Louis Leca sur sa gauche, les Malherbistes pensaient tenir leur qualification. C'était sans compter sur un éclair de génie de Famoussa Koné, auteur d'une frappe brossée limpide à la 89e minute, qui a offert trente minutes de rab' aux vingt-deux acteurs. Dominateurs au cours de la prolongation, les Corses ont composté leur billet grâce à une partie de billard bien conclue par les cannes de Benjamin Mokulu.

Peu à la fête ces derniers temps, le Stade Malherbe aura l'occasion de prendre sa revanche dès samedi prochain avec la réception des Bastiais pour le compte de la 19e journée (20h). Pour les Corses, l'aventure en Coupe de la Ligue se poursuit.
AR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

GhjuvanFilippu Niveau : CFA2
Sinon, match moyen, Ongenda est un putain d'escroc, même quand il essaye de marcher il réussit pas ! Cissé est vraiment cramé il faisait de la peine, un match monstrueux de Gillet (quel but) et de nos jeunes.

Sinon, ce mong de Calvé qui parle du "contexte corse" à la fin du match alors qu'il y a deux voir 3 penalties pour nous ... Pitoyable. Les arbitres parlons en rapidement, c'est une constante dans le foot français, je veux bien qu'ils ne fassent pas un job facile mais quand même c'est grave d'être aussi mauvais, dans un sens comme de l'autre.

Enfin bref, on est en 1/4, on prend un peu de pognon, on est à 2 matchs d'une finale, et à part Gillet et Kamano rentré en cours de jeu aucun titulaire s'est fatigué.
La pluie, le vent, le froid , une pelouse dégueulasse... LE CONTEXTE CORSE...les spécialistes d'une seule et même voix condamne cette victoire
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 18