Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 29e journée
  3. // Monaco/Bastia (3-0)

Bastia se fracasse sur le Rocher

En recevant Bastia, ce vendredi soir, l'AS Monaco avait la possibilité de recoller aux basques de l'OM, en haut du classement. Une opportunité que n'ont pas laissé filer les Monégasques qui ont facilement disposé d'une équipe bastiaise passée à côté de son match, 3-0.

Modififié

Monaco - Bastia
(3-0)

A. Martial (22'), Matheus Carvalho (43'), A. Martial (50') pour Monaco


Pour vibrer devant un match de foot, rien de tel qu'un scénario incroyable avec du suspense, des rebondissements et une issue finale indécise jusqu'au bout. Sauf que ce soir, visiblement, les Monégasques n'avaient pas l'intention de jouer avec le rythme cardiaque de leurs supporters. Entrés parfaitement dans la partie, les joueurs de la Principauté ont rapidement plié l'affaire après avoir littéralement étouffé les Bastiais sous une domination sans partage. Avec deux buts d'avance et un joueur en plus avant même la fin de la première période, inutile de préciser que Jardim et ses hommes ont passé une soirée très tranquille. De quoi revenir à trois points de Marseille et préparer au mieux la rencontre de Ligue des champions de mardi, face à Arsenal.

Une première période à sens unique…


Face à Bastia, 10e, les Monégasques n'ont pas d'autre option que de s'imposer s'ils veulent recoller au podium. Conscients de l'enjeu de cette rencontre, les joueurs de la Principauté ne tremblent pas et prennent rapidement les choses en main. Dominateurs, les hommes de Jardim monopolisent le ballon et enchaînent les actions de but comme cette tête de Matheus que Romaric repousse in extremis sur sa ligne (14e). Le danger est omniprésent dans la surface bastiaise et si Areola fait de son mieux pour repousser une belle frappe de Martial (21e), il ne peut rien sur la reprise à bout portant de l'ancien Lyonnais, une minute plus tard. Loin de se contenter de ce petit but d'avance, les Monégasques continuent leur pressing, et Matheus, intenable ce soir, oblige Diakité à commettre l'irréparable dans sa surface (32e). La sanction tombe, et elle est double : penalty et carton rouge pour le défenseur bastiais. Petit soulagement pour les visiteurs, Areola parvient à détourner la tentative de Kurzawa. Une consolation toutefois bien mince, d'autant qu'à la 42e, Matheus reprend parfaitement un centre de Nabil Dirar, 2-0. La mi-temps n'est pas encore sifflée que, déjà, l'ASM a plié le match.

… une deuxième aussi


En infériorité numérique et menés 2-0, les Bastais ne reviennent pas sur la pelouse avec la gueule des bons jours. Surtout qu'en face, Monaco ne fait rien pour leur rendre la vie facile. Loin de lever le pied, les joueurs de l'ASM repartent de plus belle vers l'avant et après seulement six minutes de jeu dans ce second acte, Martial est à la réception d'un bon centre de Matheus pour s'offrir un doublé. 3-0, la sale soirée des Corses se poursuit. Écrasés par la domination monégasque, les visiteurs ne parviennent pas à enchaîner plus de trois passes consécutives et encore moins à se projeter vers l'avant. Et quitte à passer une vraie soirée de merde, autant faire les choses en grand.


C'est sans doute pour ça que Giovanni Sio, entré en jeu depuis trois minutes, ne trouve rien de mieux à faire que de s'essuyer les crampons sur la cuisse de Kurzawa (72e). Carton rouge. Il y a des soirs comme ça… Assurés de la victoire, les Monégasques relâchent la pression en fin de match, se contentant de procéder à quelques attaques pour la forme. Mais peu importe, l'essentiel est là, et Monaco valide une victoire qui lui permet de consolider sa quatrième place, et de revenir provisoirement à trois points de l'OM. Désormais, sur le Rocher, les têtes sont à mardi et la réception d'Arsenal. Une autre paire de manches, sans doute.

⇒ Résultats et classement de L1

Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
Podcast Football Recall Épisode 46 : Français ou Belges, le match des râleurs, les adieux des Bleus et la battle Angleterre-Belgique vendredi 13 juillet Le Mondial 2022 aura bien lieu en hiver 73 vendredi 13 juillet Infantino : « La meilleure Coupe du monde de tous les temps » 104