1. //
  2. // 3e journée
  3. // Rennes/Bastia

Bastia, pourquoi cette mode ?

De retour en Ligue 1 sept ans après sa descente à l'étage inférieur, le SC Bastia, pourtant souvent pointé du doigt par la presse et la bien-pensance, est aujourd'hui au cœur d'un phénomène nouveau : la hype. Pourquoi ?

Modififié
Le dernier souvenir qu'on gardait de Bastia en L1 date de 2005, d'une défaite à Strasbourg 3-2 et d'une descente dans la foulée. Pendant un septennat, le SC Bastia oscille entre le National et la Ligue 2 (en 2010, le club est rétrogradé en CFA par la DNCG. Suite à l'appel, le Sporting pourra repartir en National). De retour dans l'élite, les ouailles de Frédéric Hantz viennent de faire un sans-faute : deux matches, deux victoires. Aujourd'hui, la presse ne parle que d'eux. Et en bien. Tout le monde s'approprie le SCB. Un club pourtant unanimement condamné pendant tant d'années. « Voyous, arbitrage maison, comportement viril, coups de pression, les lois françaises ne s'appliquent pas là-bas, c'est du folklore. » Bref, on a tout entendu et tout lu sur un match en Corse, et surtout à Furiani.

Bizarrement, en 2012, tout le monde loue l'état d'esprit qui émane du onze bastiais et des travées de Furiani. Les Français, et les amateurs de football en règle générale, ne sont pas les derniers à pisser dans le sens du vent. Pourtant, certaines raisons permettent de comprendre cette soudaine popularité. Ce sentiment porte un visage. Celui de Frédéric Hantz. Joueur honnête, le coach l'est encore plus. Bonne gueule, sympa, franc et volontaire. Sous son aile, le SCB tente - autant que faire se peut - de produire du jeu. Ou comment l'intention prime sur le résultat. Dans son sillage, Bastia rallonge la durée de vie d'anciens grognards. Des gueules. Des revanchards. Des miraculés. Les Maoulida, Rothen, Ilan ou encore Marchal. Des mecs qu'on prend plaisir à (re)voir dans ce contexte. À une époque où chaque canard ou journal télévisé martèle son quotidien avec la crise, certains romantiques ont envie de se raccrocher aux souvenirs.

Le peuple et le ballon

Et Bastia représente cette vision du football à l'ancienne. Un sport populaire au sens noble du terme. Parce que Bastia c'est surtout l'épopée de 1978. Les lions de Furiani. Les Larios, Papi, De Zerbi, Felix, Rep ou le mythique entraîneur Pierre Cahuzac (son petit-fils, Yannick, est actuellement le capitaine du SCB, tiens, tiens). Cette bande s'était payé un trip jusqu'en finale de la défunte Coupe de l'UEFA (défaite contre le PSV Eindhoven). Un événement qui, même plus de 30 piges plus tard, reste gravé dans les mémoires collectives. À l'époque, L’Équipe s'était même fendu d'une Une in lingua materna soulignant à quel point cette épopée avait œuvré pour la renommée de la Corse - « De l'Est à l'Ouest, l'Europe étonnée a découvert une équipe, une île, un peuple, et les journaux de tous les pays savent désormais où se trouve la Corse... » Les Lions de 1978 ont ensuite passé le flambeau à d'autres prédateurs : les Rool, Jurietti ou Mendy. C'était le temps des hommes. Ceux qui forgent les légendes.

Malheureusement, pour toute légende, il faut un drame. À Bastia, il n'est pas difficile à trouver : Furiani. Une plaie ouverte et ses 18 morts du 5 mai 1992. Il y aussi le décès de Claude Papi, le symbole du club, l'âme des Lions, qui a passé l'arme à gauche en 1983. À 34 piges. Bastia, c'est surtout cette idée de club appartenant à son peuple. Des fans qui attendent les joueurs à 3h du mat' à l'aéroport, des dirigeants qui se peignent une moustache bleue pour se moquer de Frédéric Thiriez, un club qui compte 9000 abonnés dans un stade d'à peine 17 000 places. Oui, il se passe quelque chose autour du club. Pourtant, ce quelque chose, tout le monde veut se l'approprier. Histoire de détourner le regard du PSG, histoire de parler d'autre chose que de Zlatan, Leonardo et Thiago Silva.

Un amour fugace

Bastia incarne le football d'hommes. Le football d'antan. Sans argent. Sans strass. Sans paillette. Juste avec de la sueur, du sang, de l'envie et de la ferveur. Depuis quelques semaines, la presse ne voit plus Furiani en noir. On est revenu aux fondamentaux : un sport joué par des mecs simples en communion avec un peuple. Une certaine idée du football. Presque poussiéreuse. Pourtant, pas certain que les Corses aiment se sentir à ce point aimés. Bastia, c'est quand même l'idée d'opposition, de paranoïa et d'insularité. Le club est ainsi. C'est son âme. Le Sporting se nourrit de cette haine anti-corse, des clichés et des préjugés. Dans le Nord de l'île, le football est avant tout une guerre. Le stade, un exécutoire idéal pour se défouler, crier sa haine et se lacher.

Le football est avant tout une souffrance. Un sentiment inexpliqué. Et dans cette partouze à sentiments, nul doute que l'unanimité n'est pas la bienvenue. Dans les travées de Furiani on se doute qu'au premier pet de travers, à la première bombe agricole trop bruyante ou aux premiers fumigènes lancés sur la pelouse, le doré s'écaillera et la presse se déchaînera. Bastia redeviendra alors Bastia. Ce club supporté par des voyous où il est impossible de jouer normalement... Finalement, le SCB n'est pas le genre de fille à vouloir plaire à tout le monde. Il veut plaire aux siens et non aux opportunistes. Et c'est bien là l'essentiel.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Une mode sur l'équipe.fr quoi.
Furiani est redevenue un temple , une forteresse imprenable . Et ça ça fascine les gens , "à leur ou le football populaire est en train de mourir , à Bastia il renait plus fort que jamais".
Oui, c'est exactement ce que je me suis dit en voyant l'article: mais quelle mode? Non, je pense que tout le monde s'en fout de Bastia. Mis à part queques bastiais.
Par contre, il y a un problème chronologique, là. Bastia est descendu en L2 en mai 2005, et pas en 2004. Or, en 2005, Paris a terminé le championnat à la 9e place et ne s'est donc pas qualifié pour la Ligue des Champions. Le scénario évoqué au début de l'article n'a donc pas pu se produire.
@presko : ne connaissant que tres peu la L1 , j ai verifie et t as raison..c est fou ce que c est devenu le journalisme...comme si eux avaient pas acces a internet
bastia pour moi c'est particulier.
beaucoup de passion, un peu sur circuit alternatif, c'est un peu un mélange d'ambiance "coup de tete" et d'ambiance méditerranéenne passionnée.
en tous les cas, j'ai tjs eu l'impression de les voir en d1, alors je suis content de les revoir pointer le bout de leur nez. et en plus ils ont rothen!
Note : 1
Certes on a lu pas mal d'articles sur le retour de Bastia en L1, vu qu'ils sont repartis de National et ont connu deux belles montées très rapidement.

Certes on peut louer leur état d'esprit en match, comme celui de certaines autres équipe d'ailleurs.

Maintenant parler de mode c'est un peu fort non?

Et puis plus on fait d'articles sur cette soi-disant mode plus on la renforce.
Par contre quel kiff de revoir Rothen!!
Note : 1
Vraiment dommage de ne pas avoir mentionner l'effort fait dans l'infrastructure meme du stade qui commence enfin a ressembler a un vrai stade de foot !
et de manière très joli avec cette nouvelle tribune aux couleurs du club en bleu , une nouvelle boutique des supporters avec produits dérivés , nouveau vestiaires ...
finalement Bastia n'est plus figé tant que ça dans le passé !
charleseduardo Niveau : DHR
Effectivement El Xeneize, je me suis fait la meme reflexion. Je me souviens qu'a l'epoque bastia finissait la saison avec 5000 spectateurs de moyenne environ, alors que là c'est 9000 abonnés.
demon_john2905 Niveau : District
Ouais enfin une hype... Juste quelques journaleux ou types "influant" sur twitter qui veulent affirmer leur corsitude parce qu'ils vont y passer 15 jours chaque année avec bobonne...
corinthians Niveau : DHR
La mode vient du fait que la meteo est redevenu pourri ... et que Bastia ca nous rappelle un peu les terrasses, le rosé glacé, les brochettes fruits de mer , et les petits culs en bikini aux bords de la piscine ... Voila, sinon franchement je vois pas ...
En revanche, l'ambiance de Furiani fait du bien quand même dans cette ligue 1 au stades degarnis :)
Hier à 17:07 Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 8 Hier à 13:36 Manchester City passe au foot US 12 Hier à 10:27 La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3
jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8