En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 35e journée

Bastia piège Saint-Étienne, Reims dans le rouge

Une toute petite Ligue 1 ce samedi soir : cinq buts, et l'ennui comme mot d'ordre. Coté résultats, Lorient prend un bon point pour le maintien, Reims se met en danger et Sainté laisse filer le train de la C1.

Modififié

Bastia 1-0 Saint-Étienne

But : Ayité (84e) pour Bastia

Cette semaine, à Saint-Étienne, les Verts se sont gentiment révoltés contre l'entraîneur Christophe Galtier, qui se demandait si ce « n'était pas mieux de finir quatrième que troisième  » compte tenu du difficile calendrier que réserve le tour préliminaire de la Ligue des champions. Une attitude peu goûtée par ses joueurs donc. D'entrée, les Bastiais attaquent : Gaël Danic, le meilleur pote d'Aulas (qui n'a pas marqué en Ligue 1 depuis deux ans) rate le cadre. Puis les Corses se voient refuser logiquement un but de Modesto, pour hors-jeu. Du côté des Verts, seule une belle frappe de N'Guémo, l'homme qui a décidé de floquer ce qu'il voulait sur son maillot, vient réveiller Areola. Romain Hamouma y va aussi de son but refusé, pour les mêmes raisons que Modesto. Au retour des vestiaires, Saint-Étienne se réveille. Mais c'est finalement Bastia qui débloquera ce match, avec un but du plat du pied d'Ayité, sur un centre en retrait de Danic. Les Corses assurent ainsi pratiquement leur maintien, tandis que Sainté dit probablement adieu à la Ligue des champions, surtout si Monaco s'impose dimanche face à Toulouse. Galtier sera-t-il content ?

Guingamp 2-0 Reims

Buts : Beauvue (62e), Mandanne (90e) pour Guingamp

L'électrochoc attendu après le licenciement de Jean-Luc Vasseur n'a pas eu lieu. Reims est en galère, avec une victoire en quatre matchs depuis l'intronisation d'Olivier Guégan. Les Rémois viennent de subir la foudre des Lyonnais dimanche dernier. De son côté, Guingamp termine tranquillement sa bonne saison. Excepté un but refusé pour un hors-jeu de Diallo, rien à signaler en première mi-temps. À l'heure de jeu, Placide décide ne pas le rester et concède un penalty, après avoir séché Marveaux. Claudio Beauvue le transforme et marque son quinzième but de la saison. Mandanne conclut la victoire des Guingampais d'un petit piqué. Finalement, Guingamp se maintient dans le ventre mou de notre belle Ligue 1.

Lorient 0-0 Bordeaux


Les Bordelais vont bientôt inaugurer leur nouveau stade. En attendant, les Girondins devaient ramener les trois points du synthétique détrempé de Lorient. Sagnol innove, avec Whabi Khazri sur le flanc droit de l'attaque. En première mi-temps, le seul fait de jeu sera la sortie sur blessure d'un ancien joueur du Real Madrid. Les joueurs reviennent des vestiaires avec plus d'intentions. Ayew et Rolan se procurent tour à tour une belle occasion. Autre frisson, Pallois place une tête sur un caviar de Khazri. Après cette purge (et un face-à-face raté par Rolan en fin de match), les Lorientais et leur entraîneur Sylvain Ripoll peuvent fêter ce point du match nul, dans l'optique du maintien. Sylvain Ripoll Dance.

Montpellier 0-0 Rennes


Elle était là, l'affiche du soir. Du moins, sur le papier. Les deux équipes sont encore en course pour la Ligue Europa et doivent gagner pour espérer accrocher la qualification (la sixième place sera qualificative si le PSG remporte la Coupe de France). Mais la première mi-temps insipide vient contraster avec les « ambitions » des deux clubs. Mounier essaie d'endormir l'arbitre avec une jolie simulation. Côté rennais, on attend et joue en contre. En seconde mi-temps, Montpellier pousse légèrement. Malgré l'entrée du joker de luxe montpelliérain, Souleymane Camara, les joueurs de Rolland Courbis ne parviennent pas à trouver la faille. Hilton se fera même exclure en fin de match. Quasiment le seul frisson de la rencontre.

Nice 1-1 Caen

Buts : Carlos Eduardo (41e) pour Nice / Benezet (15e) pour Caen


Cette Ligue 1 possède un sacré ventre mou, où quelques équipes ne sont pas encore assurées de se maintenir, dont Nice et Caen. Les Caennais doivent mettre fin à une série de trois défaites consécutives. Dans un nouveau 4-2-3-1, les joueurs de Patrice Garande jouent en contre. Au quart d'heure de jeu, Benezet marque d'un petit piqué sur un festival d'erreurs niçoises. Du coup, les ouailles de Claude Puel se réveillent. Carlos Eduardo égalise de la tête avec son dixième but de la saison peu avant la pause. À noter que Caen continue son histoire d'amour compliquée avec les penaltys cette saison : M. Kalt en oublie un assez évident. Caen se procure quelques occasions dans une deuxième mi-temps équilibrée. Un partage des points logique.

⇒ Résultats et classement de L1

Par Ruben Curiel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 11 heures Coentrão casse le banc des remplaçants 8 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 4 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur