Bastia ne peut pas se payer Squillaci

Modififié
4 9
Alors qu'il n'a participé qu'à un seul match de Premier League cette saison, le cireur de banc attitré d'Arsenal, Sébastien Squillaci, était annoncé proche du Sporting Club de Bastia pour la saison prochaine. Un rêve qui se heurte à la réalité financière, selon le président du club corse Pierre-Marie Geromini.

« Sébastien Squillaci est un joueur hors norme. Il évolue à Arsenal où il lui reste un an de contrat. Je n’ose même pas vous donner son salaire. Il fait partie des joueurs qui sont hors d'atteinte pour le Sporting et pour beaucoup de clubs en France. Les temps sont durs pour tout le monde » , a ainsi regretté le boss du SCB sur RMC hier soir.

Toto, arrivé du FC Séville à l'été 2010, n'a disputé que 39 rencontres toutes compétitions confondues avec les Gunners. Originaire de l'île, l'ancien Monégasque semble donc privilégier le choix du portefeuille à celui du cœur. PGF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 1
Sur la photo, il vient de se prendre une méga écharde en cirant le banc d'Arsenal. Ca a l'air de piquer grave !
C'est plutôt bien que tous ces clubs refusent de payer les émoluments déraisonnables de certains joueurs. Il y a quelques années encore ils se seraient tous endettés en croyant à un retour sur investissement sur le plan sportif... L'illusion aura fait long feu..
Steven Gerrard Niveau : District
En revanche,,
Squilacci peut-il se payer le Sporting Club Bastia ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 9