1. //
  2. // 14e journée
  3. // Bastia/Lyon (0-0)

Bastia/Lyon : policiers en colère

Modififié
0 20
Après Bastia-Marseille en début de saison, de nouveaux incidents ont eu lieu aux abords du stade Armand-Cesari ce week-end à l'occasion du match entre le Sporting et l'Olympique lyonnais.

Selon le site internet du Progrès, les débordements se sont déroulés à 15 minutes de la fin du match lorsque des supporters lyonnais, qui quittaient l'enceinte corse avant le coup de sifflet final pour ne pas louper leur bateau de retour, auraient été pris à partie par des fans du SCB. Ces derniers auraient même, toujours selon Le Progrès, brûlé une moto de police pour tenter d'empêcher le convoi des Gones de prendre la route du port.

Si le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a immédiatement condamné ces violences avec « la plus grande fermeté » , les policiers, qui dénombrent 4 blessés, ont fait part de leur ras-de-bol. « On a évité la catastrophe, a estimé Stéphane Gianno, du syndicat Unité GP Police, sur le site internet de Corse-Matin. On va tous se regrouper, (...) réfléchir à ça, (...) et parler au préfet. » Pour une gestion des supporters « plus cohérente » et pour assurer la « sécurité des fonctionnaires de police de Bastia qui ne sont pas aptes à faire du maintien de l'ordre » . AA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Prospère Mulenga Niveau : CFA
Note : -1
Mais vu que tout ces types ne sont que des animaux pourquoi ne pas les enfermer à 20 ou 30 dans des cellules de 9m² pour qu'il puisse s'entre-tuer nn ?
J'ai 2 propositions a faire pour éviter ce genre de problème :


1 : Utiliser l'armée et la Légion étrangère pour chaque match de ligue 1.

AVANTAGES :
- faible risque d'attentats terroristes dans les stades
- les soldats seront plus efficaces que dans les gares SNCF

2 : Ne plus envoyer de force de l'ordre et les laissés se taper sur la gueule.

AVANTAGES :
- baisse des coûts lié à la sécurité
- diminution du nombre de connards dans les stades

Après les votes, j'envoi en post-it les résultats a tonton Hollande.

cdt
Entre le "je condamne avec la plus grande fermeté" de l'un et le "nous ne tolérerons pas" de l'autre, il faudrait quand même que nos chers ministres varient un peu question vocabulaire.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 20