1. //
  2. //
  3. // Bastia – Gazélec

Bastia, le jour d'après

C'est l'histoire d'une rivalité que le passé a atténué. Bastia – Gazélec rappelle les belles heures du football corse, du foot amateur à de vieilles tensions. Reste qu'en 1992, quelques mois après la catastrophe de Furiani, le Sporting se délocalisera pendant de longs mois à Mezzavia. Récit.

Modififié
C'est un premier pas. La proposition datait du 16 mai dernier. Elle a été validée le 22 juillet 2015 par le secrétaire d'État aux Sports, Thierry Braillard, d'une manière « globale et définitive  » . La bataille a été longue et la victoire n'est que partielle. Face aux caméras de France 3, Josepha Guidicelli, la présidente du collectif du 5 mai 1992, l'affirme : « C'est la première fois que l'État prend des décisions, amène quelque chose au collectif, mais c'est vrai qu'il ne répond pas totalement à notre demande. (…) C'est bien, mais le collectif continuera à porter sa démarche. » La moustache de Thiriez l'avait précisé à l'avance, « une journée sans football n'est pas une réponse à un drame » . L'État a donc tranché : un hommage annuel aux victimes de la catastrophe de Furiani a été instauré, interdisant dans le même temps toute rencontre de football qui tomberaient un samedi 5 mai. Si cette date tombe en semaine, le match se jouera avec une minute de silence et un brassard noir. Pour le moment.

La peur, partout


Il était 20h20. Thierry Roland et Jean-Michel Larqué venaient de prendre l'antenne. PPDA était au cœur de son 20 heures. Bastia s'apprêtait à disputer une demi-finale de Coupe de France contre l'Olympique de Marseille. La tribune nord, installée temporairement pour le match, va alors s'effondrer. Les spectateurs en haut vont chuter de 15 mètres. « J'étais dans la tribune, en bas, avec les jeunes du centre de formation. Le Sporting, c'est 19 ans de ma vie, c'est beaucoup de choses. C'est le genre d'instants dont on se souvient toute notre vie » , raconte aujourd'hui Frédéric Antonetti, à l'époque directeur du centre de formation bastiais.

Ce 5 mai 1992, Antonetti aura passé toute sa journée à Armand-Cesari. Le Sporting joue là une partie de son histoire, alors il file un coup de main pour que tout se passe bien, tandis que la tension est partout. La peur est partout. Il aurait fallu un miracle, le speaker avait pourtant appelé cinq minutes plus tôt à « ne pas taper des pieds surtout sur les parties métalliques » . Le bilan sera lourd : dix-huit morts, 2357 blessés et un club tout entier condamné à panser ses plaies. Le Sporting vient de sombrer.

Les Délices de l'Opéra


Capitaine du Sporting à l'époque, Antoine Di Fraya se rappelle : « Un drame, on ne le traverse pas, on le vit. Chacun de nous avait perdu des proches ce soir-là, connaissait de près ou de loin des personnes touchées. On ne peut pas oublier. En tant que capitaine, c'était forcément particulier. Pendant une dizaine de jours, j'ai rendu visite aux blessés dans les hôpitaux avec le président Filippi. La force du club, c'est ce passé, cette histoire. C'est là-dessus qu'on se structure et qu'on grandit. » Bastia menace alors de sombrer, voire de mettre la clé sous la porte. De nombreux blessés ressortiront de l'hôpital handicapés par ce soir de mai 92. « On ne savait pas où on allait, explique Antonetti. Puis on s'est remis au boulot. À trois, quatre et le mouvement a commencé à prendre. »

Bastia est un monument du football français. Il y a eu l'épopée de 78 avec Papi, Rep, Orlanducci. Il y a eu aussi la victoire en Coupe de France face aux Verts de Platini au Parc des Princes en 1981. L'histoire du football corse est complexe, mais de partout le constat est similaire : le Sporting est un ciment de passion capable de construire autour de lui des miracles. Les hommes passent, mais le club ne peut mourir. En juillet 1992, après le drame, ils vont alors se rassembler. À quelques-uns, autour des tables d'une brasserie située sur le port de plaisance de Bastia. Le lieu s'appelle Les Délices de l'Opéra et n'existe plus aujourd'hui. « La réunion a été organisée par Alain Muselli pour lancer une campagne pour sauver le club de la disparition. On a décidé rapidement à deux, puis à trois, puis avec de nombreux jeunes qui nous ont rejoint de proposer notre aide, explique Jean-Michel Canazzi. "L'Associu pè a salvezza di u Sporting" est née avec à sa tête Canazzi et Muselli. On a d'abord proposé de l'aide pour les travaux, puis on a organisé les déplacements pour la saison suivante. Il fallait tout prévoir. Le Sporting devait trouver un autre stade, n'avait plus de sponsors, n'aurait plus de recettes. L'objectif était dans tous les cas de revenir rapidement jouer à Furiani.  » L'association sponsorisera même un match de l'équipe.

Le groupe va alors s'organiser autour de nouveaux dirigeants, du soutien politique et d'un soutien naturel : celui du Gazélec, le club historique d'Ajaccio, qui va lui offrir un hébergement pendant plusieurs mois. Le Sporting doit repartir et ne peut se rater. À l'été 92, l'ensemble du football français est fixé. La saison 1992-93 sera la dernière avant l'arrivée de la « Super D2 » . C'est la fin de l'ère des deux poules de 18 équipes. La deuxième division sera ramenée dès août 1993 à 22 équipes. Pour rester, il faut terminer dans les onze premiers de sa poule. L'enjeu est double pour le Sporting. Il faut se sauver sportivement pour ne pas mourir, financièrement pour ne pas disparaître. Bastia est alors dans la poule A aux côtés du Gazélec.

Les ballons dans le coffre


Si, par solidarité régionale, le Gazélec a accepté de prêter son stade aux voisins bastiais, le Sporting doit également se débrouiller pour trouver des terrains d'entraînement. Le groupe de René Exbrayat va alors utiliser par rotation les infrastructures des clubs amateurs locaux. « Il a fallu s'accrocher. L'équipe était solide, construite pour rester en deuxième division, mais c'était le système D en permanence, détaille Frédéric Antonetti. On mettait les ballons, les chasubles dans le coffre et en avant ! » Les hommes s'appellent alors Bianconi, Pierre Maroselli, Morlaye Soumah, Di Fraya, Mangione. Le Sporting termine la saison septième, à quatre points d'un barrage de promotion pour la première division. Yves Mangione, lui, est deuxième meilleur buteur du championnat. Le Gazélec, lui, tombe en D3.

Cette saison est aussi l'histoire d'une reconstruction par étape jusqu'au retour à Furiani, contre Nancy, le 4 avril 1993. « À l'été 1992, beaucoup de questions se sont posées. Tout était à refaire  » , se souvient Di Fraya. Durant toute la saison, tous les quinze jours, plus de 2 000 Bastiais font le déplacement à Ajaccio pour venir encourager les gars du Sporting. « On a eu vraiment beaucoup de chance » , explique Jean-Michel Canazzi dont l'association deviendra rapidement « Testa Mora » , disparue depuis. « À l'époque, Eurosport diffusait déjà les matchs et on organisait des retransmissions dans les salles polyvalentes de Bastia pour les supporters qui restaient. On organisait aussi des lotos pour récolter de l'argent pour les déplacements. Les autocaristes de la ville nous avaient également mis à disposition des cars et des chauffeurs gratuitement. Et à Mezzavia, il fallait le voir. L'ambiance était survoltée, on n'était pas beaucoup, mais ça valait 10 000 personnes au niveau du bruit. »

« Bastia régale Mezzavia »


De cet épisode va également rester des images. Celles d'un derby brûlant entre le Gazélec et le Sporting. On y voit les taquets de Bianconi sur Pantaloni, quelques gifles qui partent, des CRS qui accompagnent la sortie des supporters bastiais du stade. « Ce n'est pas un match pour les filles, un derby, c'est pour les hommes, pointe Stéphane Gori, joueur du Gazélec à l'époque et aujourd'hui dirigeant du club. Faut juste savoir que c'était tendu sur le terrain pendant 90 minutes, mais qu'on allait boire des verres ensemble après, hein. » Les incidents conduiront à une délocalisation des matchs du Sporting à Aix-en-Provence pour la suite de la saison. Le président du Gazélec menacera même de rendre Bastia indésirable à Ajaccio. 1992 sera aussi l'année d'un incident appelé la Bataille d'Alès, daté du 5 décembre. Un affrontement entre CRS et membres des supporters corses à l'issue d'un Alès-Bastia qui se terminera dans les journaux locaux avec un titre vindicatif : « Les supporters corses exportent leur hooliganisme sur le continent.  »

Il reste aussi des souvenirs. L'accueil d'Ajaccio, mais aussi le lendemain du premier match où Corse-Matin mettra en Une la victoire des Bastiais avec un «  Bastia régale Mezzavia » pour accompagner le tout. « C'était une curiosité, mais la solidarité nous a permis de nous relever » , note Di Fraya. La saison se terminera avec l'émotion, le retour à Armand-Cesari, ces maillots noirs portant la marque du deuil, cette victoire contre Nancy. Ce stade qui renaît, ce club reconstruit. « Avec une telle histoire, un club ne meurt jamais. Il a connu tellement de crises sportives et financières. La Corse est une région pauvre, mais sa force reste sa passion, cette terre de passion » , explique Antonetti. Samedi, l'ancien entraîneur sera dans les tribunes de Furiani. Pour se rappeler la mémoire d'un club contre son ancien hôte. À jamais.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Aucun commentaire sur cet article.
Hier à 16:29 Will Ferrell veut Chicharito au Los Angeles FC 17 Hier à 14:21 Lampard entraîneur d'Oxford United ? 2
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:32 Le superbe but d'Independiente 4 Hier à 08:40 Malouda va jouer la Gold Cup avec la Guyane 24 Hier à 08:35 Des matchs de C1 sur Facebook 11 mardi 27 juin Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 15 mardi 27 juin Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 20 mardi 27 juin Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 43 mardi 27 juin Stéphane Paille est décédé 37
mardi 27 juin La Ligue des champions reprend ce soir ! 27 mardi 27 juin Lugano prolonge à São Paulo 5 mardi 27 juin Falcao s'essaye au baseball 3 mardi 27 juin Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 12 lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 67 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 60 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13