Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Résumé

Bastia et Nancy en L2, Lorient barragiste

Dans une dernière journée folle, la Ligue 1 a vu Bastia et Nancy terminer aux dernières places. Pendant ce temps, Caen s'est maintenu en égalisant à Paris dans le temps additionnel, envoyant Lorient en barrages. Marseille conserve sa cinquième place.

Modififié

Lorient 1-1 Bordeaux

Buts : Le Goff (69e) pour les Merlus // Sankharé (7e) pour Bordeaux

Détermination et espoir. Voilà ce qui porte les Merlus pas vernis en début de match, le poteau sauvant les Girondins sur une tentative de Cabot. Quelques secondes plus tard, Bordeaux fait trembler les filets par Sankharé, et double provisoirement l'OM. Manque de réussite total pour les Bretons, qui passent alors avant-derniers. Insuffisant pour freiner leurs dynamisme, mais catastrophique pour leur classement général. Waris se bat et fait n'importe quoi, les hommes de Gourvennec résistent... Pour combien de temps ? Pas longtemps : sur une frappe terrible, Le Goff égalise enfin, récupérant la 17e place. Autant dire que c'est la folie au Moustoir... qui aura le droit à un barrage, Caen ayant trouvé le courage pour égaliser à Paris. Encore un effort.

Note : 4/10, parce qu'on a peur de voir Lorient en Ligue 2.


PSG 1-1 Caen

Buts : Rabiot (13e) pour Paris // Rodelin (91e) pour Caen

Double objectif pour Paris : faire marquer Cavani pour qu'il batte le record de buts d'Ibrahimović, et dire au revoir à Maxwell. Pour Lorient, c'est plus triste, puisqu'il doit espérer un résultat ou prier pour espérer se maintenir. Cette pression terrorise visiblement le Stade Malherbe : Paris se balade, Aurier manquant incompréhensiblement l'ouverture du score. Rabiot, lui, ne loupe pas l'occasion et détruit les têtes caennaises d'une frappe de loin pas franchement sexy. Largement supérieur, le PSG surdomine les débats. Il faut d'ailleurs un bon Vercoutre et un Cavani peu en verve pour éviter une raclée. Et pour continuer à y croire. Miraculeusement, Caen obtient un penalty... arrêté par Trapp devant Rodelin. À cinq minutes de la fin, c'est le corps arbitral qui trahit les visiteurs en refusant un but tout à fait valable. Mais comme le football est incroyable, Rodelin, le même qui avait gâché son penalty, maintient finalement son équipe qu'on croyait morte, au bout du bout. Belle récompense.

Note : 6/10, parce qu'une telle force de caractère est à féliciter.

Tu sais que tu as suivi la Ligue 1 cette saison quand...


Rennes 2-3 Monaco

Buts : Diakhaby (69e sp et 92e) pour Rennes // Fabinho (42e), Jemerson (49e) et Jorge (78e) pour Monaco

Le seul intérêt de la rencontre ? Contempler les superbes teintures sur les cheveux des champions de France et sur le crane lisse de Raggi. Et avoir enfin la preuve que Mbappé est humain, la pépite française étant l'auteur d'un immanquable à quelques centimètres du but de Costil. Un Costil en forme, qui compte bien terminer son aventure avec Rennes sur une clean-sheet. Sauf que sa défense n'est pas à sa hauteur, et laisse la Principauté développer son jeu, offrant un but à Fabinho au terme d'une belle action collective. Même schéma au retour des vestiaires : l'ASM domine et convertit par une tête de Jemerson sur corner. Pour l'honneur, Diakhaby réduit la marque sur un penalty provoqué par Fabinho, avant de voir Jorge trouver lui aussi la faille. Diakhaby peut bien s'illustrer par un doublé, la fête princière continue.

Note : 11, comme le nombre de coiffures ridicules sur la pelouse.


Nancy 3-1 Saint-Étienne

Buts : Busin (17e), Diagne (58e) et Maouassa (85e) pour Nancy // Nordin (74e) pour Saint-Étienne

Les ultimes calculs de la lanterne rouge peuvent-ils gâcher les adieux de Galtier ? Bien entendu. Dès le quart d'heure de jeu, Busin profite d'une situation chanceuse pour lancer la partie. Plutôt mérité. En réalité, les Verts, diminués en défense, semblent totalement hors sujet. Ce qui fait le jeu de l'ASNL, à un minuscule caramel de passer devant Bastia à la différence de but. Le club lorrain le sait parfaitement, et continue de pousser sous les yeux de Platini. Bingo : sur un coup de pied de coin, Diagne reprend comme il peut et double la mise, donnant la place de barragiste à Nancy. Dès lors, l'ASSE rétorque enfin, les choses s'emballant dans les deux surfaces. Pendant ce temps, Lorient arrache un point et fait couler les larmes des locaux. Surtout que Nordin diminue l'avantage des Nancéiens. Lesquels reprennent leurs esprits et trompent une nouvelle fois Ruffier par Maouassa, au cas où. Au moins, la bande de Correa aura bien fini.

Note : 4/10, parce qu'un tel résultat fait au moins un heureux, normalement.


Guingamp 1-0 Metz

But : Diallo (28e) pour l'En Avant

Match amical au Roudourou. Salibur tente bien d'enflammer l'événement, mais manque de précision. Jusqu'à une perte de balle messine horrible et le but de Diallo. Sinon ? Rien, hormis un poteau de l'inévitable Diallo. L'arbitre siffle donc le coup de sifflet final. Normal.

Note : 2/10, comme le nombre de minutes intéressantes.


Marseille 1-0 Bastia

But : Gomis (72e) pour l'OM

L'OM doit gagner pour assurer la cinquième place, et Bastia doit faire de même pour se maintenir. Ça sent le match ouvert... mais sans Payet suspendu, les Marseillais ont du mal à faire le jeu face à des Bastiais qui visiblement comptent plus sur les faux pas de leurs concurrents pour atteindre leur objectif plutôt que sur une victoire au Vélodrome. Résultat : aucun tir cadré en première période. Thauvin tente de mener le jeu de son équipe, mais c'est finalement Bafé Gomis, l'autre homme fort de la saison marseillaise, qui vient délivrer les siens de la tête à la suite d'un centre de Maxime Lopez. Les Bastiais sont punis à nouveau, et cette fois-ci, la sanction est définitive : ils seront en Ligue 2 la saison prochaine. Les Marseillais, eux, sont cinquièmes et leurs supporters n'attendent désormais plus qu'une chose : le mercato.

Note du match : 4/10, parce que sans Payet, l'OM est en stress.


Lyon 3-3 Nice

Buts : Depay (9e), Lacazette(49e et 78e) pour L'OL // Donis(13e et 69e) et Seri (94e sp) pour les Aiglons

Ce Lyon-Nice de la 38e journée, Jean-Michel Aulas et Bruno Génésio en rêvaient il y a quelques mois. Ils en étaient persuadés, l'OL allait rattraper son retard en championnat comme chaque année et cette rencontre serait une finale pour la troisième place. Raté. Trop irréguliers cette saison, les Lyonnais doivent se contenter d'un match sans enjeu pour les adieux d'Alexandre Lacazette à son club formateur. Un but de Depay, un autre de Donis à la suite d'une boulette de Nkoulou, le match part sur les bases « standards » de l'OL ces dernières semaines. Le match est encore plus enlevé en seconde période, et les deux formations se quittent sur un 3-3 dans cette rencontre sans importance. Mais le fait marquant ce soir au PARC OL, c'est évidemment le doublé, sans penalty, d'Alexandre Lacazette. L'attaquant atteint ainsi la barre des 100 buts en Ligue 1 et peut partir à l'Atlético de Madrid avec le sentiment du devoir accompli. Place à Maxwel Cornet maintenant.

Note du match : 8/10, parce que les supporters lyonnais ont vécu leurs dernières belles émotions ce soir avant de sombrer dans la dépression ces prochaines années.


Toulouse 0-0 Dijon



Les Toulousains, à l'image de leur jardinier qui s'est fait un kiff avec une tonte de pelouse en forme de losanges, sont déjà en vacances. Les Dijonnais, eux, jouent leur survie en Ligue 1 et doivent faire sans Baptiste Reynet, forfait de dernière minute. La pression se fait sentir sur les épaules des Bourguignons, puisque Lotiès concède un penalty à la suite d'une faute grossière sur Coco Jean. Heureusement pour Benjamin Leroy, gardien suppléant, Martin Braithwaite joue aux Luigi Di Biagio et envoie sa frappe pleine barre. Le match est fermé, et les hommes d'Olivier Dall'Oglio obtiennent ce qu'ils étaient venus chercher, le point du nul et leur maintien. Pascal Dupraz, lui, voulait jouer les gros bras en cette fin de saison, il devra se contenter d'un ventre mou.

Note du match : 1/10, parce que c'est déjà bien payé.


Lille 3-0 Nantes

Buts : De Préville (15e, 46e et 52e sp) pour le LOSC

Hormis les supporters des deux équipes, un Lille-Nantes, ça n'intéresse en général pas grand monde. Sachant qu'il n'y a en plus aucun enjeu à cette rencontre... L'ouverture du score de Nicolas de Préville à la suite d'un joli mouvement collectif vient quelque peu égayer le début de match. Le meilleur joueur du LOSC se rappelle que Partouche est le sponsor du club et décide de doubler la mise en deuxième mi-temps. Joueur dans l'âme, l'attaquant polyvalent s'offre un triplé et la victoire à son équipe. L'année prochaine, tout le monde voudra regarder cette affiche entre les deux entraîneurs les plus kiffants de la Ligue 1 Conforama.

Note du match : 7/10, parce que De Préville, on a déjà hâte de le voir sous les ordres de Marcelo Bielsa.


Angers 2-0 Montpellier

Buts : J. Bamba (82e) et Tait (88e) pour Angers

Match en bois entre deux équipes qui n'ont plus rien à jouer. Le seul événement de la soirée, c'est la présence d'El Loco dans les tribunes du stade Raymond Kopa. L'Argentin est venu superviser le prometteur ailier angevin Nicolas Pépé, clairement pas dans sa meilleure forme ce soir. Bamba et Tait offriront la victoire au SCO en fin de partie. Le championnat terminé, Angers peut maintenant rêver de jouer les David en finale de Coupe de France face au Goliath parisien samedi prochain.

Note du match : 5/10, juste parce que Marcelo Bielsa était là.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici



    Par Florian Cadu et Aurélien Sadrin
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Olive & Tom
    mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17