En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 9e journée
  3. // Bastia/Lorient (4-1)

Bastia enfonce Lorient

Bastia a fait le spectacle ce soir à Furiani. Grâce à leurs recrues vedettes Boudebouz, Krasić et Romaric, mais surtout à un Khazri des grands soirs, les Corses se sont baladés face à des Lorientais décidément très médiocres à l’extérieur (4-1).

Modififié
Bastia – Lorient : 4-1
Buts : Boudebouz (6e), Khazri (23e), Krasić (59e) et Romaric (80e) pour Bastia, Coutadeur (32e) pour Lorient.

Doucement mais sûrement, Miloš Krasić gagne le cœur des supporters de Bastia. S’il peine pour l’instant à réellement poser son empreinte sur le collectif du Sporting, le Serbe n’en reste pas moins un joueur techniquement très au-dessus de la moyenne. Il l’a encore prouvé ce soir contre Lorient (4-1). Discret pendant une heure, l’ancien de la Juve a ouvert son compteur but d’une pichenette astucieuse. Un but qui assurait quasiment la victoire aux Corses. Car avant, Wahbi Khazri avait déjà fait plier les Merlus. Après un début de saison difficile marqué par un bras de fer avec ses dirigeants et un transfert avorté à Saint-Étienne, l’ailier tunisien a retrouvé son meilleur niveau. Très fort dans la percussion, il n’a cessé de créer des déséquilibres dans la défense bretonne, également gênée par ses coups de pied arrêtés. Serein, le garçon s’est même permis de tenter une panenka. Et de la réussir, bien sûr.

Bastia is Khazri in love

Après deux journées loin de Furiani, les Bastiais ont les crocs. Et ça se voit. Grâce à un pressing très haut, ils récupèrent tous les ballons et dominent nettement les premières minutes du match. Une domination immédiatement récompensée puisque, à la suite d'un centre de Palmieri, Boudebouz profite de la déviation de Bruno pour ouvrir le score du gauche. L’Algérien n’est pas loin de doubler la mise quinze minutes plus tard, mais sa frappe enroulée s’écrase sur la barre. C’est l’heure du Khazri show. Ses accélérations mettent la panique dans l’arrière-garde lorientaise. Censé le bloquer, Gassama prend le tarif. Dépassé, l’ancien de l'OL craque et déséquilibre son adversaire dans la surface. Penalty que transforme lui-même Khazri d’une panenka osée. On pense alors assez logiquement que Lorient, équipe qui s’exporte le moins bien en Ligue 1 avec Valenciennes, va manger une tôle. Mais les hommes de Christian Gourcuff bénéficient d’un petit coup de pouce du destin. Sur une action anodine, Coutadeur voit sa frappe déviée par Modesto qui lobe Landreau, marquant ainsi le premier but lorientais à l’extérieur cette saison.

Krasić, discret mais décisif

Cette réduction de l’écart ne suffit pas à perturber Khazri qui continue de réciter sa partition, offrant une véritable balle de but à Bruno qui perd son face-à-face avec Audard. Le Tunisien se procure ensuite une triple occasion, mais ses trois tentatives sont tour à tour repoussées par le gardien breton et Ecuele Manga sur sa ligne. Trop imprécis dans leurs transmissions, les Merlus ne parviennent pas à ressortir les ballons proprement. Très friables derrière, ils rompent une troisième fois. Cette fois, c’est une talonnade astucieuse de Bruno qui les prend de vitesse. À la réception de la passe de l’attaquant belge, Krasić s’enfonce dans la surface et surprend Audard d’une magnifique pichenette. La victoire est assurée et Romaric lui donne un peu plus d’ampleur. Sur un centre de Boudebouz, l’Ivoirien saute plus haut que tout le monde et place une tête puissante qui finit sa course au fond des filets. La fin de match est un calvaire pour Lorient : alors qu’Aliadière perd son duel avec Landreau, Azouni est expulsé pour un tacle dangereux sur le tibia de Palmieri. Soirée cauchemar pour le club breton qui s’affirme chaque semaine un peu plus comme un candidat à la Ligue 2. De son côté, Bastia peut envisager l’avenir sereinement. Avec une telle équipe, le maintien devrait être assuré très rapidement.

par Quentin Moynet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 5
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6 mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38