Bastia, de retour des enfers

Un miracle. C’est souvent ainsi qu’est qualifié sur l’île de Beauté le retour du Sporting Club de Bastia dans l’élite du football français. Relégués en Ligue 2 sept années auparavant, rétrogradés administrativement il y a trois ans, les hommes de Frédéric Hantz ont depuis enchainé deux titres de champion et signent un come-back en Ligue 1 deux décennies après la tragédie de Furiani. Une performance basée sur les valeurs locales de courage, de fighting spirit mais aussi sur un réel fonds de jeu. Seulement, passer du choc face à Arles-Avignon aux déplacements au Parc des Princes n’est pas chose aisée. Présentation du promu bastiais,

Modififié
Retour sur la montée

1er mai 2012, Stade Armand Cesari, BastiaMetz. 29ème minute de jeu, Sadio Diallo, stratège des Turchini, propulse une reprise stratosphérique dans les cages d’Oumar Sissoko. Furiani explose, et ne doutera plus une seule seconde d’avoir acquis la promotion en Ligue 1 et le titre de champion. Le meneur de jeu guinéen réitère en plaçant une frappe surpuissante sous la barre, avant que Toifilou Maoulida parachève le triomphe des Corses, devenant ainsi co-meilleur buteur du championnat. Bastia festoie toute la nuit, sous le vacarme des klaxons couvrant le boucan des tirs de revolvers. Mais la course des Bastiais vers le titre n’a pas été de tout repos. « Ce n’est jamais facile , commente Frédéric Hantz, ça l’est devenu du fait de plusieurs paramètres. La crainte du promu, l’expression d’un talent et la concrétisation d’un investissement. » Lors du parcours des Turchini, deux matches tournants sont à retenir. Le 28 octobre, Bastia accueille Arles-Avignon. Problème, sur décision de la Ligue, le Sporting recevra la bande de Christophe Landrin… à Créteil. « J’ai vu beaucoup de choses surprenantes, mais Bastia a été le seul club professionnel à jouer 20 matches à l’extérieur. La réalité c’est ça, s’indigne encore le technicien aveyronnais.

Une injustice qui s’avéra fédératrice, à l’image des 1000 supporters corses venus « à Furiani en métro » et qui au terme de la rencontre chanteront « Merci la Ligue ! » . Pour certains, c’était fait, Bastia allait remonter. Hantz, toujours : « Le fait qu’on gagne 3-0 a été important. […] En Corse, il y a eu un phénomène de solidarité par rapport à Paris.  » Paradoxalement, le second match charnière est une défaite. Le 28 janvier, Bastia en dauphin se déplace chez le leader clermontois, avec pour enjeu la 1ère place du classement. A la mi-temps, les potes de Jérôme Rothen mènent 1-0 à 11 contre 10. Mais à la 50ème, Wahbi Khazri pète un plomb, découpe un adversaire et voit rouge. Clermont finira par l’emporter. «  Après ce match il y a eu une prise de conscience. On était bons, il fallait devenir efficaces. » Ça tombe bien, le SCB finira meilleure attaque, avec 61 unités.

Pourquoi Bastia va galérer ?

Depuis 2005, le football, en France et ailleurs, a pas mal changé. Ayant toujours été en proie à des difficultés financières, on pourrait penser que Bastia n’a plus sa place dans un championnat où évolue Zlatan Ibrahimovic. Ainsi, l’arrivée de Sébastien Squillacci, un temps pressenti pour rentrer au bled, est jugée irréalisable : « C’est un joueur qui joue à Arsenal. Pas à Caen ou à Dijon. […] Il y a différentes galaxies dans le football, et la galaxie Squillacci ne peut pas rejoindre la galaxie Bastia.  » Autre souci côté turchinu, le cruel manque d’expérience de l’effectif. En effet, seuls 6 joueurs ont connu l’élite du football français. Maoulida, Rothen et Ilan, sont ainsi les seuls à franchir la symbolique barre des 200 matches. Et celle des 40, à vrai dire. Cumulées, le nombre de rencontres disputées par l’ensemble des joueurs ne s’élève qu’à 849… Un paramètre auquel Frédéric Hantz compte bien remédier : « Il nous faut du talent en plus. On a fait Ilan, il nous manque un joueur d’expérience devant, un derrière et un bon milieu offensif, soit axial, soit de côté. »

Pourquoi Bastia va se maintenir ?

Quand on interroge les supporters du « Sporting de la Corse » , le jeu ne débarque souvent pas en premier dans la conversation. Les Bastiais s’excitent principalement sur la ferveur retrouvée d’Armand Cesari, qui promet de redevenir un coupe-gorge pour toutes les formations « du continent » . Si l’ancien coach du Mans reconnait que la bruyante arène « rapportera beaucoup de points  » , il tient à s’appuyer sur autre chose : « On a déjà 9 000 abonnés, c’est très important, mais ça vient en dernier. Bastia s’est trop appuyé là-dessus, et ça lui a coûté cher dans une période de sa vie, analyse-t-il, Bastia se maintiendra s’il a du talent. Si on reste sur les valeurs fondamentales mises en place depuis deux ans, c’est des mots faciles, mais il y avait beaucoup d’amour entre les gens. C’est compliqué à garder en Ligue 1.  » Quant à la fameuse dynamique impulsée depuis le titre de National, Hantz se veut prudent : «  Il ne faut pas s’appuyer que là-dessus, cela doit être une béquille.  » Outre le soutien populaire, l’escouade bleue se la joue anti-mercenaire. Construite autour de mecs meurtris par la descente en deuxième division, et d’anciens cracks de troisième division qui ne pensaient pas un jour être pris au marquage par Thiago Silva – ou même par Mickael Ciani, en fait -, l’équipe de Yannick Cahuzac ressemble plus à une bande de potes qu’à autre chose. Un facteur qui permet à Frédéric Hantz de conclure, bourré de confiance : « Je pense que Bastia ne galérera pas.  »

Pourquoi la Ligue 1 a besoin de Bastia ?

Parce que des matches à hauts risques type Nice-Bastia, c’est quand même autre chose qu’un Evian-Valenciennes. Dans l’inconscient collectif, le Sporting, c’est le football des années 1990, les tacles à la hanche de Cyril Rool, et un public toujours plus chaud. Mais, bien loin de la folie du gang de crânes rasés période Petru Bianconi, l’ex-entraîneur manceau garde la tête froide. «  A Bastia, il y a un réel besoin d’être en Ligue 1. Il y a une histoire, une ambition, une ferveur. Mais la Ligue 1 n’a besoin de personne, et tous les clubs ont besoin de la Ligue 1. » Un constat de professeur de mathématiques teinté de fierté déguisée : « Je ne vais pas dire qu’on a ce qu’on mérite mais… » . Plus fervent, Maoulida se veut bien moins mesuré dans ses propos : « Comme je l’avais mis sur une bandelette ‘Le Sporting est Immortel’. Bastia, c’est un club à part, avec un public extraordinaire, c’est la passion, la ferveur de Furiani, c’est quelque chose… Beaucoup de choses se sont passées dans ce stade. C’est la Corse ! C’est un état d’esprit et quand les équipes adverses débarquent, elles savent que ce n’est pas facile de gagner ici. »

L’ancien Marseillais, qui décrivait l’accession du club en Ligue 1 comme « sa plus belle montée » , bourlingue autour de l’Hexagone depuis la fin des années 1990. Pourtant, Bastia, son 8ème club, reste pour lui une institution à part, preuves à l’appui : « Une anecdote. Pour ce match à Créteil, au retour il y avait des centaines de supporters qui nous attendaient à l’aéroport, c’est des choses qu’on vit dans peu de clubs. J’en ai fait pas mal mais des centaines de personnes qui t’attendent à 3h du matin après une victoire à l’extérieur… C’est des choses qui font que Bastia est unique. »

Le joueur à suivre

La saison passée, c’est Jérôme Rothen qui est élu meilleur joueur de Ligue 2. Dans son discours de remerciements, l’ancien Monégasque, ému, confesse que son « nom a dû pas mal jouer. Beaucoup de jeunes auraient pu remporter ce titre. » Parmi eux, Sadio Diallo, parti pour Rennes, et Wahbi Khazri. Au sujet du natif d’Ajaccio, international espoir, l’entraîneur bastiais se veut prudent : « J’aurais pu parler de lui directement, ensuite il faut voir s’il continue sa progression ou s’il s’assoit sur son contrat…  » Pour Toifilou Maoulida, le milieu gauche bastiais a été « la révélation de la saison. Il a mis des buts, fait beaucoup de passes et il a confirmé ça en étant sélectionné en Équipe de France espoirs, pour un joueurs de Ligue 2, c’est pas mal…  » L’attaquant formé à Montpellier salue par ailleurs la décision du franco-tunisien, justement convoité par les champions de France : « Il a une grosse marge de progression et en allant dans un grand club il aurait pu ne pas être titulaire, se brûler les ailes. Être dans son club formateur, avec des joueurs expérimentés qui l’encadrent c’est bien. Il peut atteindre le plus haut niveau.  »

Mais à Bastia, plus qu’ailleurs encore, on aime mettre le collectif en avant. Ainsi, le natif de Rodez dresse un portrait de son effectif, composé de «  joueurs historiques comme Yannick Cahuzac » capitaine des Lions et petit-fils de l’iconique entraîneur du SECB période Papi, Rep et Dzagic ; puis « des jeunes joueurs comme Florian Thauvin ou Sambou Yatabaré, qu’on vient de recruter. Lui, il faudra bien le vendre. » Arrivé en Corse en 2010 en provenance de Grenoble, Thauvin a déjà suscité certaines convoitises. Lors d’un match époustouflant face à Châteauroux, on raconte même qu’Arsène Wenger himself aurait consulté son profil sur un célèbre site sportif français. Joker la saison écoulée, le milieu offensif, sélectionné chez les - de 19 ans, devrait plus participer au jeu l’année à venir. Une bonne chose pour l’homme à la bandelette, qui le considère comme «  un jeune à l’écoute, qui apporte de la folie. Un des mecs les plus doués techniquement dans l’équipe, mais il a encore beaucoup de choses à travailler.  »

Par Thomas Andrei
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Pascal Pierre Niveau : Loisir
Bizarrement, bastia ne me manquait pas. Furiani (surtout l'ensemble des causes de la catastrophe), les sifflets de l'hymne lors de la finale de Coupe de France, Cyril Rool, je trouve que ça faisait pas très sexy. Alors, certes cela peut rendre nostalgique certains, après tout Bastia aura toujours un parcours européen plus garni que Rennes (même le Fc Metz ^^, je trouve que deux clubs corses en ligue 1 est un nombre trop élevé.
Mais bon, c'est à Furiani que l'on a vu Thierry feu Roland faillir se prendre une mandale en pleine tronche.
Je reprends : welcome back Bastia ^^
Note : -2
L'avantage des petits stades comme Furiani et le Ray :
pouvoir mettre une pression sur l'adversaire !
les faits divers des clubs de L3- L2 ayant eu des souçis en allant a Furiani ne se comptes plus entre caillasage du bus des joueurs ou supporters adverses , dirigeants Bastiais provocateur et on en passe ..
D'ailleurs le stade commence enfin a ressembler a un stade !
Tiens, je pensais que les lecteurs de so foot étaient plus évolués... mais non, ici aussi, ça vomit sur les corses et la corse. déception
nicolattaque Niveau : District
Ghj_avril cela ne m'étonne même pas, il y en a partout! que c'est triste!
Mark Renton Niveau : CFA2
@Pascal Pierre

Les commentaires sont pas si violents... En revanche, en quoi le fait que deux clubs corses soient en Ligue 1 te pose problème ?
Ce sera toujours plus sexy que d'avoir Sochaux, Strasbourg, Nancy et Metz en même temps, non ?
Note : -2
Les 2 clubs Corses en L1 sont sympa footballistiquement parlant , extra footballitiquement moins bref , mais les 4 clubs de l'est sont tout autant sympa !
Sir_Cookie_Best Niveau : District
les faits divers du Parc des Princes avec les cris antisemites, bagarres entre kops parisiens et la banderole pour les Ch'tis est nettement plus "classe" que certaines choses qui ont ete stigmatisees par les medias francais a Furiani, Francois Coty ou Mezzavia ...
Pascal pierre!!!! Tu étais pas le latéral inoffensif de Metz!!! Il y a pas eu de racisme à Metz? Donne pas de leçons.... 2clubs corses en L1 te gêne? Et ton club en national on en parle ? Balayez devant vos portes... Et la marseillaise sifflée par l Algérie et la Tunisie on en parle? Tu stigmatises pas la? Je suis tombé à Furiani et j étais au stade de France lors de cette finale... Tu doit être ami avec Thiriez toi? Et au fait, c est vrai que pascal pierre, ça faisait TRÈS SEXY à l époque. Pauvre type...
Mark Renton Niveau : CFA2
@Pascal Pierre

En quoi le Sporting serait moins attrayant extra-sportivement parlant ?
As tu bien lu l'article ? Et rajoutons à cela cet humour incroyable de se peindre une moustache sur le visage pour le dernier match car Thiriez ne voulait pas remettre le trophée de champion au stade. Tout ce genre de choses qu'on ne voit pas ailleurs. C'est un club à part.

Et les caillassages de bus, ce genre de violence, mince, allez voir du volley, le foot a besoin d'une dose de haine, le foot c'est la guerre.
Tu aurais pu aussi bien titrer Bienvenue en Enfer !
Parce que il va falloir venir à Furiani , chi tanti l'ambiance du vélodrome ou du Parc , cette année année Furiani c'est un volcan en éruption .
didiercorse Niveau : Loisir
Deux sentiers différents devant vous vont s'ouvrir :
L'un conduit au bonheur, l'autre mène à la gloire ; il faut choisir.
uniti vinceremu!!!!!
Hier à 22:21 City remporte le derby de New York 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 09:50 Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 10
vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8
Article suivant
Lass, l’insoumis