Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Joey Barton

Barton sauvé par la philosophie

Modififié
Souvent étiqueté comme un joueur violent et dangereux, Joey Barton n'en est pas moins un des rares footballeurs capables de donner un avis intéressant sur de nombreux sujets, notamment extérieurs au football.

Le milieu anglais de 32 ans, actuellement sans club, s'est livré dans une passionnante interview effectuée par le Times. Barton y parle notamment de son enfance, et de l'influence de la violence dans sa vie : « Là d'où je viens, la violence est la norme. Elle était respectée. Cela montrait que vous étiez un dur, et que vous ne vous laisseriez pas marcher dessus. Là où j'ai grandi, c'était la loi de la jungle. » L'ancien Marseillais explique que le football lui a permis, non sans mal, de se détourner du mauvais chemin : «  Le football m'a donné une opportunité de me défaire de mon passé. Là où j'ai grandi, l'homophobie était normale, il y avait énormément de racisme. Mais j'ai joué aux côtés de joueurs noirs, j'ai pu connaître des personnes homosexuelles. Le football a brisé ces barrières pour moi. » Joey Barton a également entamé sa rédemption en s'introduisant à la philosophie, lui qui assiste à des cours après s'être inscrit à l'université de Roehampton. « Je ne dis pas que je suis super intelligent, mais rien ne peut vous empêcher d'ouvrir votre esprit si vous avez la concentration et la discipline nécessaires. Vous pouvez apprendre énormément à propos du monde, et, même mieux : à propos de vous-même. »


Ses tacles, Joey Barton les réserve pour le moment à la religion, lui qui « n'aime pas la manière dont elle empêche les gens de penser par eux-mêmes » . HM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE
Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier