En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options

Barton dénonce le dopage

Modififié

Hier, sur son site internet, Joey Barton s’est ouvertement posé des questions sur l’hypocrisie qui règne autour du dopage dans le monde du football. Celui qui avait récemment soutenu Lance Armstrong a tenu à signaler que le dopage n’est pas une pratique propre au cyclisme, dans le football également « il y en a, il suffit de regarder » .

Si le bad boy n’est pas réputé pour avoir sa langue dans sa poche, certaines déclarations sont pour le moins fracassantes, notamment sur la Serie A, où l’Anglais évoque « un tas de joueurs au sommet qui approchent (ou approchaient lorsqu’ils jouaient encore) les 40 ans et courent encore comme de jeunes trentenaires, jouant jusqu’à 80 matchs par saison  » .

Joey ne fait, toutefois, pas de fixette sur un championnat en particulier, puisqu’il parle également de ses compatriotes : « Un international anglais m’a parlé des injections de « vitamines » qu’on administrait à l’équipe d’Angleterre durant la Coupe du monde 1998. Il en a pris une avant le match (de huitièmes de finale) contre l’Argentine et dit avoir eu l’impression qu’il ne serait jamais fatigué. De la vitamine C, peut-être ? Je ne dis pas qu’il y a eu de la triche, mais je pense vraiment qu’il est important de poser la question. »

Le néo-Marseillais conclut en s’interrogeant sur le fait, bizarre selon lui, que les tests effectués sur les footeux ne soient que des tests d’urine : « Dans mon expérience personnelle des contrôles antidopage, en tant que sportif professionnel, on ne m’a jamais pris que des échantillons d’urine. Ça me semble bizarre après avoir lu les procédures en cours dans le cyclisme. Où ils prennent fréquemment le sang des athlètes.  »

En voila un qui ne fait pas dans la dentelle, et quand il se pose des questions, c’est à voix haute.

GM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



À lire ensuite
Pologne-Angleterre reporté