Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Barcelone

Bartomeu encore cité dans une affaire judiciaire

Modififié
Smooth Criminals.

Le président du Barça, José Maria Bartomeu, ainsi que Toni Freixa, ancien président de la commission de discipline du club, viennent de voir leurs noms débarquer dans l'affaire dite des Columbariums, une histoire de conflit d'intérêts. À l'origine, le projet était d'installer un columbarium au Camp Nou pouvant accueillir 30 000 urnes funéraires. L'idée est venue de Santiago Bach, un entrepreneur qui a eu l'idée d'en construire dans les stades de football et qui, fin 2011, a proposé à Toni Freixa, alors son avocat, d'en construire un au Camp Nou. En 2012, Barcelone signe donc un contrat avec la société de Bach, Vial Projectes xe futur.


Les problèmes ont commencé quand une vingtaine d'actionnaires de l'entreprise en question ont porté plainte contre Bach pour détournement de fonds et fraude. Ils reprochent à l'entrepreneur d'avoir signé un contrat avec le FC Barcelone sans leur accord. Le club catalan aurait accepté de céder l'exploitation commerciale des niches (où les urnes sont placées) à Vial en échange de six millions d'euros. De son côté, le club aurait encaissé un million d'euros pour y ajouter l'écusson de Barcelone. Bartomeu et Freixa devront s'expliquer sur cet accord le 9 juin prochain. Leur défense est simple : le FCB n'a aucun lien avec l'entreprise nommée si ce n'est leur partenariat commercial.

Avec le nombre de casseroles qu'il traîne, Bartomeu devrait s'associer avec les Balkany et faire fortune dans la vente de matériel de cuisine. TP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi
Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 24