Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Bartomeu dégomme Neymar et le PSG

Modififié
Dans le monde du e-sport, on pourrait presque parler de rage quit.

Ce lundi, le président du Barça, Josep Maria Bartomeu, est revenu pour la première fois sur le transfert de Neymar. Et ça pique un peu : « Il a souhaité partir. C'est sa décision, bien que nous ayons fait tout ce qui était en notre pouvoir pour qu'il reste. Nous respectons sa décision, même si nous ne la partageons pas. La forme n'est pas correcte. Il ne s'est pas comporté comme un joueur de Barcelone. Nous attendions plus d'honnêteté de sa part. Il y a une limite à tout et aucun joueur ne peut être au-dessus du Barça. » Tout le contraire de ce qu'affirmait Nasser vendredi dernier.


Après s'être payé son ancien joueur, Bartomeu a embrayé en dézinguant le PSG : « Nous sommes le Barça, un club apprécié partout dans le monde. Nous sommes un club avec 118 ans d'histoire, de grands joueurs, plus de 140 000 socios. Ce club est à nous, pas à un cheikh ou un oligarque » . Vous avez dit mauvais perdant ? En attendant, Bartomeu reste tout de même lucide sur la suite du mercato catalan et défend son action de président : « Nous avons anticipé qu'il pourrait partir, c'est pourquoi nous avons augmenté sa clause de cession dans le nouveau contrat. S'il était resté, nous aurions gardé un bon joueur. En partant, il était obligé de payer la clause et nous aurions eu la garantie de pouvoir faire venir de nouveaux joueurs. Les 222 millions d'euros que nous avons reçus pour Neymar seront gérés avec prudence, rigueur et sérénité. »


Vivement le prochain PSG-Barça en quart de Champions. AH
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17