1. //
  2. //
  3. // Watford-Everton

Barry, la gauche résistante

C’est une figure qui a traversé les époques à pas feutrés. Travailleur inoxydable et discret, Gareth Barry s’est construit un solide parcours grâce à une saisissante régularité. Ce samedi, à trente-cinq ans, l’Anglais va égaler Frank Lampard avec une 609e apparition en Premier League. La marque des très grands.

Modififié
Là-bas plus qu’ailleurs, peut-être, ils bénéficient d’une place à part. Avec le temps, l’Angleterre a choisi de les appeler les «  unsung heroes  » . En français, ce sont ces héros méconnus dont on ne chante pas la gloire. Ils tombent souvent bien malgré eux dans l’oubli ou ne sont que trop rarement célébrés. Au crépuscule de sa carrière, Gareth Barry n’a pas eu cette peine à vivre. Le 17 septembre dernier, face à Middlesbrough (3-1), l’expérimenté britannique a pris un peu plus d’épaisseur dans l’histoire de la Premier League. Il a marqué ce jour-là pour la cinquante-deuxième fois, mais surtout honoré sa 600e apparition. Une prouesse immense autant qu’un accomplissement personnel. Pour cette occasion toute particulière, les supporters d’Everton ont brandi de petits drapeaux à son effigie avant de lui réserver une standing ovation au moment de sa sortie en fin de match. « C’est une initiative fantastique de la part d’Everton d’avoir donné des drapeaux aux fans et, en plus, le coach m’a offert une standing ovation en fin de match, ça a couronné une superbe journée » , s’est simplement contenté de commenter après coup le principal intéressé au micro de BT Sport. Tout en sobriété. Sans jamais tirer la couverture à lui alors que l’événement s’y prêtait.

L’archétype personnifié du joueur anglais


Pourtant, le parcours de Gareth Barry a de quoi donner le vertige. Depuis la réception de Middlesbrough, il a ajouté huit matchs de championnat à son compteur et, ce samedi à Watford, il égalera l’iconique Frank Lampard (609) après avoir successivement détrôné Emile Heskey (516), Gary Speed (535) ou encore David James (572). Et c’est désormais le record de Ryan Giggs et ses 632 apparitions qui sont dans son viseur. Une performance ébouriffante qui prend davantage de relief au regard des débuts de l’enfant de Hastings. Arrivé à Aston Villa à seize ans, il est d’abord façonné en tant que défenseur central et effectue ses premières foulées sur le terrain quelques mois plus tard. Mais c’est au cœur du jeu, comme milieu défensif, qu’il prend véritablement son élan. En onze années passées sous la tunique des Villans (1998-2009), le gaucher côtoie du beau monde (Southgate, Merson, Ginola, Vassell, Milner, Baroš, Young) et traverse les saisons avec une facilité désarmante.


Sous l’égide de l’atypique Martin O’Neill, son rayonnement lui permet d’accéder à des sphères plus reconnues. En plein chambardement, Manchester City flaire la bonne affaire et l’enrôle pour environ quatorze millions d’euros. Avec les Citizens, Barry s’établit progressivement comme une valeur sûre de la Premier League. Aux côtés de De Jong ou Yaya Touré, le milieu offre un profil aux qualités typiquement anglaises. À ses aptitudes de passe, d’anticipation et d’intelligence de jeu qui compensent son manque de vélocité, il conjugue un engagement à toute épreuve – parfois excessif d’ailleurs – qui fait encore aujourd’hui partie intégrante de son style (115 cartons jaunes récoltés en PL, un record). Dans l’ombre d’Agüero, Kompany ou encore David Silva, sa contribution au titre de champion en 2012 est réelle, mais largement mésestimée. Qu’importe, le bougre sait qu’il a toujours répondu aux exigences avec une régularité qui force le respect. Et cela, malgré le temps qui passe.

Longévité exemplaire et élégante discrétion


« Quand j’ai commencé le foot, c’était différent. Ce sport est en pleine mutation, la culture n’est pas la même qu’à mes débuts. Le jeu a changé, et j’ai dû m’adapter, modifier mon style, s’épanchait-il au Telegraph en septembre dernier. À un moment, j’ai pensé : "Pourquoi devrais-je changer, tout va bien pour moi !" Mais ce n’est pas possible de refuser de s’adapter au temps. J’ai donc changé mon approche et mes entraînements pour m’adapter. » L’âge qui pèse de plus en plus, Gareth a appris à composer avec. Pour rester performant, les sessions de réveil musculaire sont venues rythmer son quotidien de joueur, tout comme les séances de yoga. Le prix à payer pour combattre l’érosion consubstantielle au temps et disputer dix-huit saisons consécutives à vingt matchs ou plus au plus haut niveau. À Everton, qu’il a rejoint définitivement en 2014 après un prêt fructueux, il continue d’étirer une phénoménale longévité à désormais trente-cinq piges. Outre le fait d’intégrer le Guinness Book pour son nombre record de titularisations en Premier League, il devance très largement les actuels joueurs en activité au nombre de matchs joués (Terry avec 488, Carrick avec 460, Rooney avec 447) et en compte même plus dans l’élite que des clubs comme Stoke, Sunderland, Middlesbrough et Leicester.


« C’est une de mes forces. Lors de l’arrivée du nouveau coach cet été, je ne suis pas arrivé en pré-saison en me disant : "J’ai joué tellement de matchs, je suis tranquille." Je devais impressionner le coach, confiait-il encore récemment. Il n’est pas intéressé par le passé, par ce que j’ai fait durant mes cinq cents premiers matchs. Il veut juste voir ce que je peux faire aujourd’hui. » Et Ronald Koeman, qui parle de lui comme d’un joueur « crucial » et « ingénieux » , a vite été conquis. Pierre angulaire des Toffees, il forme un milieu complémentaire avec la révélation Idrissa Gueye, lequel qualifie son aîné anglais de « cerveau de notre équipe » . Le respect des pairs et des supporters tous clubs confondus, Barry l’a toujours acquis. Comme lors de son départ d’Aston Villa, en 2009, où il prend le temps d’adresser une longue lettre ouverte aux fans dans le Birmingham Mail afin de justifier son choix. Reste qu’à l’instar de Michael Carrick, par exemple, la reconnaissance n’a pas atteint les strates de la sélection nationale. Hormis un Mondial 2010 disputé avec les Three Lions, son empreinte aura été plus que minime (53 sélections). Mais l’Anglais n’a jamais couru après les honneurs ni les récompenses. Alors il marche, encore et encore, dans l’ombre : « Je me sens certainement aussi bon que quand j’avais trente ans. J’en ai maintenant trente-cinq et je ne me sens pas différent. » Oui, la résistance de Gareth Barry n’est pas encore arrivée à son terme.

Par Romain Duchâteau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

J'espère qu'il aura le record, il a eu une carrière tellement régulière. Vu son âge et son poste il peut pousser jusqu'aux 700 !
Caribou West Niveau : CFA
Étonnant qu'il puisse, à"seulement" 36 ans, égaler Ryan Giggs, qui a joué 20 saisons, très peu blessé et toujours titulaire. Sûrement aussi du au fait que MU jouait aussi l'Europe, et pratiquait donc davantage de turn-over.
Félicitations à lui, mon gars sûr dans les Fifa 08/09/10, ça me fait toujours plaisir de voir un homme de l'ombre choper un record !
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 6
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)