Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2012
  2. // Barrages

Barrages : comme on se retrouve

Deux ans après un barrage de Coupe du Monde extrêmement accroché, Portugais et Bosniens se retrouveront pour se disputer le très précieux sésame qualificatif pour l’Euro 2012. Turquie-Croatie, Estonie-Eire et République Tchèque-Monténégro sont les trois autres rencontres qui se dérouleront les 11 et 15 novembre.

Modififié
Bosnie – Portugal

Et si la main innocente ne l’était pas ? Les Portugais la redoutaient, les Bosniens l’attendaient, elle aura bel et bien lieu. La revanche du barrage qualificatif de la Coupe du Monde 2010, qui s’était soldée par un 1-0/1-0 compliqué en faveur du Portugal, promet des étincelles. Décevants tout au long de leur campagne de qualification, les coéquipiers de Cristiano Ronaldo ont tout intérêt à retrouver un brin de cohésion s’ils veulent empêcher les Bosniens de prendre une revanche que tout un peuple attend. Excellents face à la France, les joueurs de Safet Susic, bien meilleurs qu’il y a deux ans, semblent avoir toutes les cartes en main pour créer un semi-exploit. Seul le fait de recevoir en premier semble fragiliser les chances de qualification bosnienne. Attention tout de même, à ne pas négliger une Seleçao qui, depuis 1996, s’est systématiquement hissée en quarts de finale de la compétition.

Turquie – Croatie

Pas mal ce tirage au sort. Outre l’alléchante affiche qui verra s’opposer la Bosnie et le Portugal, les amateurs de football européen pourront se délecter d’un joli Turquie – Croatie. Au coude à coude avec la Belgique tout au long de leur campagne qualficative, les Turcs sont finalement parvenus à arracher leur place en barrages lors de l’ultime journée. Plus à l’aise dans l’un des groupes les plus faibles, les Croates, défaits à deux reprises face à la Géorgie puis face à la Grèce, n’ont pas réussi à faire plier le champion d’Europe 2004. Une rencontre plutôt équilibrée donc, qui devrait se jouer au mental et à la capacité à se faire respecter à domicile lors des matches à enjeu. A ce petit jeu, les Turcs semblent avoir une petite longueur d’avance. Toute petite.

Estonie – Irlande

Y aurait-il donc une justice dans ce monde de brute ? Eliminés dans les circonstances que l’on connaît de la Coupe du Monde 2010, les Irlandais ont bénéficié de deux petits coups de pouce du destin afin de pouvoir rallier tranquillement l’Euro 2012. Favorisé par l’arbitre puis par une belle inspiration d’un défenseur adverse mardi, face à l’étonnante Arménie, les Irlandais vont cette fois pouvoir remercier Zbigniew Boniek, qui leur a offert le petit poucet Estonien. Un adversaire tout autre que la France, mais dont l’improbable parcours lors de la campagne de qualification invite à la prudence. Qualifiés sans jouer lors de l’ultime journée, les Estoniens ont profité de la débâcle serbe en Slovénie pour s’adjuger une place de barragiste somme toute méritée. Quoi qu’il en soit, plus que les Irlandais, qui sont logiquement favoris, plus que les Estoniens, qui n’ont pas de pression, ce seront les arbitres de ces matches qui auront une sacrée pression.


République Tchèque – Monténégro

Là encore, une très belle affiche. Tous deux deuxièmes d’un groupe écrasé par un grand d’Europe (Espagne pour la République Tchèque, Angleterre pour le Monténégro), Tchèques et Monténégrins se retrouveront dans un duel qui sent déjà bon le football et l’embrouille. Un peu de technique, d’ambitions et de slip de Mirko Vucinic, de quoi pimenter un match qui n’est pas aussi déséquilibré qu’on ne pourrait le croire. La République Tchèque n’est plus celle qu’elle était et le Monténégro, avec son désir ardent de participer à sa première grande compétition internationale pourrait bien mettre la hiérarchie sans dessus dessous. Des barrages qui s’annoncent compliqués pour les parieurs invétérés.


Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi
Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25
À lire ensuite
La Petite Europe