Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 21 Résultats Classements Options
  1. // Foot & Sports de glisse
  2. // Interview

Barna Busai : « Je savoure ma petite célébrité »

Devenu star du web en cinq secondes et une glissade sur une rampe d’escalier lors d’un match de D4 hongroise, le méconnu joueur d’Eger s’est offert un joli moment de gloire adoubé par ESPN et vu des millions de fois sur YouTube. Derrière le désormais célèbre magyar glisseur se cache aussi un sérivore amoureux de son yorkshire, dont le papa et le frangin fabriquent une excellente gnôle goût framboise.

Modififié
L'exploit de Barna

On connaît ta cascade, mais pas du tout ton pedigree. Qui es-tu et d’où viens-tu ?
Je m’appelle donc Barna Busai et j’ai eu trente-trois ans en février. Je suis originaire d’un petit village nommé Bernecebaráti situé au pied du massif de Börzsöny (tout près de la frontière slovaque, ndlr). J’ai commencé le football à Vác où j’ai suivi ma scolarité avant de débarquer à la fac de sport d’Eger. En dehors des cours, j’ai surtout évolué dans des clubs niveau NBIII (D3 magyare, ndlr) genre Eger justement. J’ai aussi joué à Mezökövesd et Jászapáti lorsque ces équipes-là s’accrochaient en NBII (D2, ndlr) avant de revenir dans le coin à Felsőtarkány, puis à Bogács et Eger où j’ai trouvé un boulot dans l’import-export.

Comment est né ton move qui a presque autant cassé les internets que Kim Kardashian ?
Le déclic s’est produit l’an dernier quand je jouais à Felsőtarkány où l’ambiance était vraiment dingue. On n'arrêtait pas de déconner entre coéquipiers, on s’éclatait et on a même été champions de NBIII... Du coup, avant un entraînement, je me suis dit que j’allais dévaler la rampe au lieu de descendre les escaliers menant au terrain. Les mecs se sont marrés, et ça m’a encouragé à recommencer, au point de ne plus pouvoir m’en passer. Pas un début de séance ou de match sans que je ne tente ma spéciale. Résultat, j’avais déjà pas mal de pratique quand la télé d’Eger a filmé cette glissade qui a buzzé direct.

Tu t’attendais à te retrouver sur le compte Twitter d’ESPN ou dans des tas de GIF ?
Carrément pas. Tout est parti d’un dîner habituel d’après-match avec les gars. Un pote de l’équipe m’a montré une vidéo marrante sur Trollfoci (gros site humoristique hongrois sur le foot, ndlr) en mode « Thug Life » et je lui ai dit qu’on devrait leur envoyer ma glissade en espérant que ça les botterait. Sauf qu’entre-temps, ma copine leur avait déjà transmis le truc et c’est là que les likes ont explosé. Ma glissade s’est même retrouvée sur l’Instagram de 433 (autre gros site humoristique sur le foot, ndlr) que je checke souvent, et le post frôle les quatre millions de vues aujourd’hui. Sans parler de YouTube et compagnie.

« Des tas de potes m’ont dit qu’ils allaient regarder Watts sur Eurosport le 31 au soir parce qu’ils sont sûrs que je serai dedans ! »

Les médias étrangers se sont littéralement rués sur ta glissade...
Sky Sports, Eurosport et plein d’autres ont demandé au staff du club s’ils pouvaient partager la vidéo. Le propriétaire belge de la boîte où je bosse m’a personnellement félicité et m’a dit que ma glissade était passée dans le journal télé de RTL en Allemagne. Je reçois des tas de messages venant de ma famille, d’amis, de connaissances et de types que je n’ai jamais rencontrés de ma vie. Un ancien colocataire devenu prof à côté de Dubaï m’a même raconté que les gamins l’attendaient en classe avec la vidéo. Cette connerie a fait le tour du monde en deux-trois jours à peine ! J’ai été vraiment surpris.

N’empêche, tu as dû être conscient qu’un truc comme ça allait cartonner sur le net.
Quand un type comme toi et moi cherche des vidéos à la con sur internet, il découvre par exemple des singes qui se vautrent sur un toboggan ou un gamin tombant dans le bac à sable... Et maintenant, il va aussi me trouver en train de dévaler cette fameuse rampe. C’est quand même dingue, non ? Des tas de potes m’ont dit qu’ils allaient regarder Watts (célèbre émission de bêtisiers sur le sport, ndlr) sur Eurosport le 31 au soir parce qu’ils sont sûrs que je serai dedans (Rires.) Non, sérieux, c’est hallucinant ce que ces quelques secondes ont déclenché. Mon portable n’arrête pas de sonner et j’ai eu droit à un reportage sur la chaîne nationale M4 Sport.

Et aussi à une imitation par tes anciens coéquipiers de Felsőtárkány !
En voyant ça, j’ai immédiatement dénoncé cette honteuse contrefaçon, mais c’est cool qu’ils tentent même s’ils ont encore du boulot avant de m’égaler ! (Rires.) Mieux encore, des ex-camarades de Tárkány m’ont téléphoné pour m’avertir que les gamins jouant au club essaient de reproduire ma glissade. J’ai encore du mal à réaliser qu’un gars normal comme moi puisse susciter autant d’intérêt. Je savoure ma petite célébrité, mais je suis surtout fier d’avoir évolué en D2 à côté de la fac et du taf. Je n’ai jamais rêvé d’être une star de la sélection et le parcours que j’ai accompli me ravit pleinement.

« Je ne sais pas si monsieur Orbán, en bon fan de foot qu’il est, a vu ma pirouette. Il ne m’a pas encore appelé, mais il pourrait me proposer un poste en mai après les élections, sait-on jamais... »

Qu’est-ce que tu fais quand tu ne dévales pas des rampes ?
Je regarde énormément de séries et de films au ciné ou à la maison ! J’adore Game of Thrones, Walking Dead et Dexter. Cette semaine on a vu Bad Moms au multiplex avec ma copine. La semaine d’avant, c’était le dernier Thor plus un autre film et on adorerait voir Jigsaw sorti fin octobre. Sinon, je passe le plus de temps possible avec mon frère et mes parents restés dans la région de Vác. J’ai aussi terminé récemment une formation d’entraîneur, car je voudrais rester dans le foot après la fin de ma carrière et il y a de fortes chances que je supervise des petits une fois que j’aurai raccroché.

Tes collègues de boulot t’ont beaucoup chambré ?
Ils me taquinent tous les jours, du genre : « Alors la star, ça va ? » Mais je le prends bien, évidemment ! Le big boss belge m’a sorti le même refrain en plaisantant sur le fait qu’une célébrité bosse pour lui. Star ou pas, je reste un simple salarié employé depuis 2004-2005 qui s’occupe de commander des matières premières pour du mobilier design. Je garde les pieds sur terre. Ma glissade, c’était juste une blague qui n’aurait pas autant marché il y a dix-quinze ans avant l’arrivée de Facebook et compagnie.

Pour finir, quel est le commentaire ou l’article le plus fou que tu as lu sur ta glissade ?
Sans hésitation un papier du site d’informations 24.hu qui titrait Barna Busai Premier ministre ! Je ne sais pas si monsieur Orbán, en bon fan de foot qu’il est, a vu ma pirouette. Il ne m’a pas encore appelé, mais il pourrait me proposer un poste en mai après les élections, sait-on jamais... (Rires.) Un autre truc qui m’a aussi bien fait marrer, c’est ce commentaire sur Reddit qui disait qu’il faudrait ajouter mon profil dans FIFA. Ça n’aurait aucun sens en dehors de ma fameuse glissade, mais j’avoue que ce serait vraiment sympa de se retrouver dans le jeu avec Mbappé, qui a d'ailleurs liké la vidéo sur Instagram.



Propos receillis par Joël Le Pavous
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 2 heures Kashima cuisine les Chivas 5