En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Everton-Middlesbrough

Barkley, la course contre le temps

Étiqueté espoir depuis ses premiers pas chez les pros, Ross Barkley, vingt-deux ans, n'a pour le moment toujours pas décollé malgré désormais plusieurs saisons chez les grands. Alors qu'il a passé l'Euro sur le banc, qu'il a une nouvelle fois connu un bon début d'exercice, il a été invité par Koeman à sortir à la mi-temps lundi dernier pour regarder ses copains aller chercher la victoire à Sunderland. Sauf qu'Everton n'a plus le temps d'attendre.

Modififié
Ce devait être une soirée historique. L’occasion, aussi, pour Roberto Martínez de soigner son départ de Liverpool. Un soir de janvier où Everton enfilait un costume de demi-finaliste de League Cup contre Manchester City et où Goodison Park se prenait à rêver d’une première finale de coupe nationale depuis une défaite à Wembley en 2009 contre Chelsea en FA Cup. Dans les entrailles de l’enceinte, ils sont plusieurs centaines à se frotter au comptoir pour arracher une pinte, histoire de tabasser le froid. Quelques heures plus tôt, Martínez avait demandé à ses supporters une ambiance « terrible » . La première mi-temps a laissé Everton devant grâce à un but juste avant la pause du renard Funes Mori, à la retombée d’une frappe de Ross Barkley mal repoussée par Willy Caballero. Et le bordel s’est alors allumé. Pendant neuf minutes. Neuf minutes de passion et de folie. Les doigts sont levés, les corps sautent et voilà ce qu’ils gueulent : « We’ve got a diamond called Ross Barkley / A toffee that comes from Wavertree / He plays along side James McCarthy / Together at Everton FC… / And when you’re in the blue / We’ll sing this song for you / Because Barkley is a toffee through and through. » Trois semaines plus tard, Everton sera balayé à l’Etihad Stadium (3-1). Quatre mois, et Roberto Martínez sera éjecté de son poste avant d’être remplacé par Ronald Koeman contre un gros chèque posé sur son ancien bureau de Southampton. Mais Barkley, lui, est resté à Liverpool, dans les bras d’un club qu’il supporte depuis qu’il est gosse, entre les chants et les promesses. Sauf qu’il ne peut plus être un simple espoir.

Vidéo

La maison, le 8 et la porte


Avec le gamin de Liverpool, c’est une constante : chaque début de saison pousse à l’optimisme et quelques semaines plus tard, le soufflé retombe. En arrivant à Everton avec l’envie de « se battre pour les places européennes derrière le top 4 » , Ronald Koeman s’est pourtant offert une mission à la hauteur de ses compétences. L’idée est de s’inscrire dans un projet longue durée, alors que les Toffees sont entrés depuis quelques mois dans une nouvelle ère. Celle de l’homme d’affaires anglo-iranien Farhad Moshiri, arrivé en mars, pour succéder à la tête du club à Bill Kenwright, en poste depuis 2004, avec ses gros sous et de belles ambitions pour une institution branchée sur courant alternatif depuis deux décennies. Jusqu’ici, l’affaire tourne bien avec le meilleur début de saison du club depuis dix ans – lors de la saison 2006-07, David Moyes avait enchaîné sept matchs consécutifs sans défaite – et un Everton toujours invaincu après cinq journées. Koeman a redonné de la vie à un groupe miné par le mandat de Martínez, a continué sur ce qu’il proposait à Southampton avec un football solide et spectaculaire, et obtient déjà les résultats de ses idées. Son passé de footeux défensif l’a poussé à construire son Everton par derrière, recrutant Stekelenburg qu’il avait connu à l’Ajax et à Southampton pour remplacer Howard et prendre la place de Robles, mais aussi Ashley Williams pour pallier le départ de Stones à City et Idrissa Gueye pour associer à Gareth Barry à la récupération.


Cette saison, après un dernier exercice compliqué, Everton défend et le fait bien avec deux petits buts encaissés. En cinq matchs officiels, Koeman a déjà utilisé cinq schémas différents, d’un 3-4-3 initial à un 4-2-3-1 plus classique avec un bref 5-3-2 utilisé en League Cup contre Yeovil Town (4-0). Le Batave veut un « football créatif » , et sa mission principale est sur ce point. Oui, son secteur offensif explose déjà avec un Lukaku de retour en forme et des ailiers costauds (Mirallas, Bolasie, Deulofeu), mais l’important est ailleurs, car Koeman doit définitivement faire de Barkley un indispensable. Il faut achever la promesse et dépasser le stade de songe pour l’un des plus grands espoirs du foot anglais qui a passé son Euro sur le banc. Encore une fois, tout a encore bien commencé avec des prestations convaincantes et décisives pour le gosse de Goodison Park qui a achevé de coller son étiquette de nouveau Gascoigne en prenant le numéro 8 sur le dos cette saison. Puis, Allardyce ne l’a pas convoqué pour sa première liste internationale, parlant de « l’une des plus difficiles décisions de sa carrière. Rien n’a été plus dur. La porte reste ouverte pour Ross, mais, à l’instant présent, je pense que l’équipe convoquée est la meilleure possible. » Ou le syndrome d’un joueur dont on ne connaît pas encore le meilleur poste à vingt-deux ans.

L’homme des faux départs


Plus que ça, il y a surtout eu un dernier épisode qui fait maintenant beaucoup parler. Titularisé par Koeman lors de la victoire éclatante d’Everton à Sunderland (0-3) lundi dernier, Barkley a été sorti par l’entraîneur hollandais à la pause. « Il ne jouait pas bien et perdait trop de ballons. Un joueur de ce niveau ne peut pas perdre autant de ballons. (…) Il doit jouer un rôle clé entre les défenseurs et les attaquants, dans une position où il peut créer et défendre avec l’équipe. Dans tous les aspects il peut, et doit s’améliorer » , expliquait alors Ronald Koeman après la rencontre. Soit des commentaires une nouvelle fois loin des comparaisons élogieuses qui ont accompagné la route de Ross Barkley depuis ses débuts chez les grands. Une route qui ressemble de plus en plus à une série de faux départs, entre une confirmation qui tarde à venir et un manque de confiance latent. Depuis le début de saison, Barkley alterne encore entre ses fulgurances et des trous d’air fréquents, alors que l’ensemble du groupe au cœur duquel il évolue s’est rebiffé. On se repasse alors ses déclarations de débutant où il expliquait se rendre compte que « le football n’était jusqu’ici qu’un jeu d’enfants. En Premier League, en sélection, j’ai compris que ce n’était plus le cas. ici, je suis chez les hommes. » Et il doit en être un alors que son expression semble magnifiée lorsqu’il évolue en huit plutôt qu’un meneur de jeu pur. Le temps file, les promesses avec, et Ross cavale toujours avec une étiquette à déchirer. Sauf qu’il n’a plus le temps et l’Angleterre non plus, histoire de ne pas voir disparaître un grand espoir de plus.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:56 273€ à gagner avec la Lazio & l'Atalanta Hier à 20:30 Giroud remporte le prix Puskás 24
Hier à 19:32 Un supporter chilien parcourt 3000 km pour son équipe 4 Hier à 17:55 Un supporter sort du coma grâce aux chants du stade 8 Hier à 15:14 L’actionnaire majoritaire de Lens était avec les ultras 6 Hier à 14:52 Record de points pour le Toronto FC en MLS 10
Partenaires
Olive & Tom
Hier à 12:32 Un jeune stadier trolle les téléspectateurs d’Everton-Arsenal 19 Hier à 11:59 Un joueur du Fenerbahçe protège l’arbitre de touche 2 dimanche 22 octobre David Neres claque un geste « à la Berbatov » 5 dimanche 22 octobre Raiola balance sur le racisme dans le monde du foot 69 dimanche 22 octobre Pronostic OM PSG : 500€ à gagner sur le Classico ! samedi 21 octobre Le président de la FA sous pression 7 samedi 21 octobre Course-poursuite entre un entraîneur et des supporters en colère 7 samedi 21 octobre Près de cinq mille agressions d’arbitres en France en 2016-2017 17 samedi 21 octobre 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina samedi 21 octobre Golden Boy : Mbappé et Dembélé finalistes 46 vendredi 20 octobre Le Récap "Ligue des champions" de la #SOFOOTLIGUE vendredi 20 octobre Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 52 vendredi 20 octobre Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 25 vendredi 20 octobre OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 10 vendredi 20 octobre Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport) vendredi 20 octobre Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 20 jeudi 19 octobre Le très joli but d'Olivier Giroud 37 jeudi 19 octobre Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 jeudi 19 octobre Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4