1. //
  2. // Santos/Barcelone (0-4)

Barcelone seul en son royaume

En s'imposant 4-0 face à Santos le FC Barcelone est devenu, champion du monde des clubs deux ans après son dernier titre grâce à un nouveau récital collectif. On attendait une belle opposition, on a vu que du blaugrana. Les joueurs de Guardiola ont tué le match en 45 minutes, face à des Brésiliens trop tendres, trop faibles. Les Catalans peuvent partir en vacances tranquillement, jusqu'à preuve du contraire, ils sont tout seuls là-haut, sur le toit du monde.

Modififié
216 36
Pour les esthètes, la finale promettait, on allait balancer du jeu, du toque, du tiki taka, du football champagne. Le match entre les équipes potentiellement les plus excitantes du moment faisait rêver plus d'un Japonais. Mais le match n'a pas eu lieu , le Barça etait trop fort. Simplement. Au bout de 3 minutes, on a déjà compris, compris que Santos allait s'en prendre une sévère. Compris que ce Barça était injouable, compris qu'il n'y aurait pas de finale. On se demande même comment on a pu croire qu'il y aurait match. Si le Real n'a pas réussi, comment Santos aurait pu? Dès le début du match le Barça impose son style. Passes courtes, redoublées, jeu dans le dos de la défense, Guardiola redoutait les manieurs de gonfle brésiliens, alors les Blaugranas confisquent la balle et la font tourner pépouze. Santos asphixyé, ne peut pas sortir, court et court sans voir le ballon. Le truc le plus important dans le football finalement. Au bout de 10 minutes de jeu, les joueurs de Muricy Ramalho n'ont pas encore réussi à faire trois passes consécutives. Les joueurs du Peixe, défendent à l'arrache, de plus en plus bas, Messi est à deux doigts de marquer sur une belle frappe enroulée, bien repoussée par le goal brésilien Rafael. Thiago suit mais le portier repousse encore. Avertissement sans frais.

Un toro contre dix enfants

Les Brésiliens retardent l'échéance, rien de plus, presque résignés. Neymar essaie deux fois de partir seul, et deux fois il se fait bouffer. Le coq qui a mis un bel écarte-nez, veut trop en faire. Petit frère veut grandir trop vite. Et puis ce qui devait arriver, fatalement arrive. A la 16ème minute Xavi reçoit une balle un peu derrière lui, qu'on imagine injouable, mais le métronome catalan s'en fout, il essaie quand même et sort un contrôle en aile de pigeon ahurissant pour se la ramener devant lui. Petite passe entre les jambes du défenseur brésilien Durval, Messi contrôle, se l'emmène et met un amour de balle piquée. 1-0. Le Barça a déja gagné et c'est le début de la fin pour les Brésiliens. A la 23ème, le récital continue. Alves profite des appels de Messi dans l'axe pour la mettre en retrait à Xavi. Durval, encore lui, rate son interception. Le milieu du Barça contrôle bien et fusille sereinement le gardien brésilien. 2-0. Suivront plusieurs occasions de mettre le troisième mais le Barça veut jouer avec sa victime. Santos essaie timidement de répliquer par Borges, mais sa frappe écrasée ne fait peur à personne, surtout pas à Victor Valdes qui la capte tranquillement. Muricy Ramalho, lui désespère et fait sortir Danilo, qui s'est fait secouer comme un cocotier par Dani Alves. Contre ce Barça, les Brésiliens sont rincés au bout d'une demi-heure. Les Catalans sont injouables, ils enchaînent les séquences de passes courtes , jouent au toro contre 10 enfants. Le 3ème but de Fabregas après un bel arret du goal,juste avant la mi-temps vient sceller le sort d'une équipe de Santos bien trop faible. Les Brésiliens dansent au rythme du Barça, un bon baile funk comme les aiment Neymar et Ganso. Le match serait déjà terminé qu'ils en seraient presque soulagés.

Neymar demande le maillot de Puyol

La deuxième mi-temps est presque anecdotique, Santos tente de réagir doucement mais face à la tranquille assurance barcelonaise il n'est rien à faire ce soir. Les Auriverdes résignés le savent. Messi et Xavi sont stratosphériques, et surtout les Culés sont insatiables. Ils continuent d'intercepter d'attaquer comme des morts de faim dès qu'ils perdent la balle. Autant dire une fois tous les 36 du mois. Le public japonais silencieux, assiste au ballet admiratif, se contentant de faire la claque quand Messi sort une talonnade. Yokohama se tait devant l'opéra barcelonais. La fin du match est anecdotique, Ganso montre enfin un peu sa qualité technique, mais en vain. Le Barça a encore quelques occasions. Dani Alves touche le poteau, il aurait mérité de marquer mais tant pis, ça sera pour la prochaine fois. Messi encore servi par Alves, clôture le score après avoir fait la nique à Rafa. Santos a le temps de mûrir, ce n'est ni la première, ni la dernière équipe à manger la pelouse face au Barça, mais ce soir ils n'ont pas existé, face à des catalans superlatifs. Le Barça peut aller chercher un nouveau trophée tranquillement. Neymar, lui va demander le maillot de Puyol comme l'adolescent qu'il est encore. Allez, à la douche gamin.

Par Arthur Jeanne
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Renard_Chenapan Niveau : DHR
Barca? "Au dessus c'est le soleil"
Un des matchs les plus chiants que j'aie jamais vu à ce niveau ! Sinon Neymar a confirmé qu'il était une bonne blague :)
En première mi-temps surtout les brésiliens servaient de plot...
patolardons Niveau : Loisir
Si Neymar vaut 60M€, Bahebeck en vaut 80
JalovesbigTits Niveau : Ballon d'or
Nan mais ça fait un moment qu'on sait que Neymar c'est un carambar, le mec c'est juste une intermittent du spectacle bon pour jongler avec des balles en caoutchouc, comme les phoques!
James Patt Hagël Niveau : CFA2
Je me demande quelle va-t-être la réaction du Roi du fútbol
Article horriblement mal écrit.
Arrêtez de vous exiter les gars, même des joueurs comme Ronaldo, Rooney... ont du mal à exister face au Barça, on sait tous qu'ils sont au dessus de tout, ça ne veut pas dire que c'est une blague Neymar, les mecs jugent sur un match maintenant qui plus est contre le Barça...
bof, l'auteur de l'article résume parfaitement la situation avec cette phrase : "On se demande même comment on a pu croire qu'il y aurait match."

tout le monde savait que Santos allait prendre une danse, faut vraiment être naïf ou ne rien connaitre au football pour croire qu'une équipe qui ne tourne qu'autour du talent d'un joueur non confirmé (Neymar) pouvait avoir ses chances contre les (en)culés.
Rumpelstiltskin Niveau : Loisir
Je suis pas fan de Neymar, loin de là. Mais conclure à partir de ce non-match collectif de la part de Santos que Neymar est nul... c'est un peu hâtif.

Il ne peut strictement rien faire. Tous les joueurs dépendent de leur équipe, même les plus grands.
La première phrase m'interpelle. De mon humble point de vue, qui veut voir un beau match, une confrontation entre deux équipes, des échanges, du va et vient, une bonne baise quoi, ben il ne regarde pas le Barça! Mais c'est purement subjectif, hein, tant ce football là m'emmerde. Remarquez, vers une heure ou deux du mat', y'aurait rien de mieux pour me mettre au lit et ne pas compter les moutons...

Bel article, sinon, au contraire de ceux qu'ont émis d'autres comme avis. Et ce indépendamment de son contenu et de l'admiration que porte l'auteur aux blaugranas. C'est imagé, on voit le match sans avoir eu à supporter le plus insupportable, beaucoup de virgules certes, dont une ou deux mal placées, mais c'est du tout bon!
C'est moi qui déraille où l'article suce les Barcelonais ? Peut-être que j'exagère, que ma mauvaise foi prend le dessus, dans ce cas dites-le moi ;)

Parce que bon, mettre autant de superlatif dans un texte, ça devient... emmerdant.
Rumpelstiltskin Niveau : Loisir
@Diavolo: Tkt, ça sera plus le cas quand le Barça arrêtera de sodomiser l'Europe entière. :)

Patience!
@Jeepaw et Rumpel

Je ne juge pas uniquement sur ce match, mais rapport à tout le foin qu'on fait autour de lui !

Pelé l'annonce comme son successeur, il considère que les deux seuls meilleurs joueurs au monde au dessus de lui son Cricri et Messi, il marque des buts contre des défenseurs en bois et ralentit le jeu de l'équipe.

Bref, le gros crack de la mort qui tue et qui devait rivaliser avec le barça et tous les grands d'europe. A l'arrivée on à quoi ?

Quand il aura prouvé qu'il peut être aussi bon qu'on le dit ok, mais pour l'instant ce n'est qu'un petit branleur largement surcoté parce qu'il a fait deux passements de jambes dans sa vie.

Au fait, quelqu'un a des nouvelles de Ben Arfa ?
Article aussi intéressant que ce match et aussi agréable qu'une visite chez le proctologue. J'avoue que, pour les 3-4 dernières années, FCB est bien au dessus du lot. Ils se trouvent les yeux fermés et déroulent à chaque match. On peut s'estimer chanceux de pouvoir assister à cette hégémonie catalane sur le football mondial!

Néanmoins j'ai rarement vu une équipe aussi chiante... Du point de vue du spectateur (neutre, pas supporter) cette équipe me rappelle le Chelsea de Mourinho (au niveau national; puisque internationalement, Chelsea n'avait rien prouvé du tout)... Rouleur compresseur écrasant tout sur son passage mais horriblement monotone!

Ok, c'est peut-être une des meilleures équipes de tous les temps, mais ce n'est pas la plus belle à voir jouer en tout cas (Je préfère un bon vieux Man Utd 1999 ou 2008)


@Frans "Ok, c'est peut-être une des meilleures équipes de tous les temps, mais ce n'est pas la plus belle à voir jouer en tout cas (Je préfère un bon vieux Man Utd 1999 ou 2008)"

T'es fou?
Enfin moi et le football anglais, j'avoue, not my cup of piss!

Sinon, résultat normal, rien à dire, que du plaisir. Qui va continuer, n'en déplaise à certains.
Entre le FCB de Guardiola et celui de Rijkaard, pour moi le choix est vite fait!
Même si le FCB du Batave n'était pas aussi stable et aboutie, cette équipe était plaisante à voir jouer!

Le barça d'aujourd'hui pousse parfois le bouchon un peu trop loin... A certains moments, on dirait une équipe de handball qui fait des passes justes pour les statistiques!

Mais bon, Benfica mettra fin à leur règne européen ;)
Pas que l'Europe, Rumpelstiltskin, pas que l'Europe...

Sinon j'suis d'accord pour dire que l'article est bien raconté, mais va falloir apprendre à utiliser les virgules là, les phrases n'ont plus aucun sens !
Chacun aime ce qu'il veut... moi je prends mon pied avec un match comme ça, encore une démonstration collective. A quelqu'un qui me demanderait de définir ce qu'est le football pour moi, je lui passerais un match de ce Barça extraterrestre. Le foot, c'est ça, du mouvement, des passes, des décalages, de la qualité technique, de l'intelligence. Et des buts. Que demander de plus? Il faudrait demander au Barça de jouer moins vite pour avoir des matchs serrés? Ils sont plus forts, et donc ils gagnent. Rien de plus logique.
Quant à Neymar, on ne peut évidemment pas le juger sur ce match où son équipe a eu 30% de possession. Il n'y a aucune honte à perdre contre l'équipe du siècle!
General Delacroix Niveau : District
Je trouve ça osé de dire que Neymar et Santos c'est de la daube quand on a jamais vu un seul match ( enfin je suis mauvaise langue, ce n'est peut-être pas le cas de tous ).
Pour les avoir vu jouer de nombreuses fois cette saison, je doute que Neymar ne soit qu'un clown qui ne fera rien. Je pense que bien géré et avec quelques années de plus, il peut vraiment devenir monstrueux. Ou bien il fera comme Robinho, c'est possible. On verra.

On en 2003 on disait aussi que Ronaldo était un blaireau qui ne savait pas faire de passes et qu'il allait se planter royalement à Manchester United.

Enfin une chose est sûr, l'équipe de Santos ne tourne pas du tout uniquement autour de Neymar, ils ont un très bon milieu de terrain et un vrai collectif, ce n'est pas l'équipe d'un seul homme.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
216 36