Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Real Madrid/FC Barcelone

Barcelone a encore le temps

Guardiola surmené, infirmerie pleine à craquer... A écouter les spécialistes, cette manche ne devrait pas échapper au Real, tant le Barça a des soucis. Mais la vérité est ailleurs.

Modififié
Iker le poulpe, la nouvelle Madame Irma du foot, a une nouvelle fois donné le Real gagnant, après avoir pronostiqué par deux fois le bon résultat pour les précédentes manches. Les fans merengues ont donc de quoi bomber le torse, d'autant plus que Guardiola a claqué une durite hier, en conférence de presse, en usant de gros mots inhabituels chez lui. La cause semble entendue: Barcelone, au boulot du rouleau, va payer son manque de banc. Sauf que si le football était aussi simple, ça se saurait.


Déjà, Guardiola. Même s'il s'enflamme parfois, Pep ne perd jamais le fil. L'an dernier, il s'en était ainsi pris à l'un de ses joueurs, fou de rage que celui-ci ait interrompu son échauffement à dix minutes du terme de la rencontre. Puis il s'était rendu compte qu'il avait fait ses trois changements, que cela ne servait trop à rien pour finalement se confondre en excuses. Et après ? Barcelone a quand même fini champion. Ensuite, les blessures. Parce que le Barça n'a plus d'arrière gauche valide, il serait à la rue? Bof. Sans Adriano, Maxwell ni Abidal, c'est Puyol qui va passer arrière gauche ce soir. La brute épaisse avait déjà occupé ce rôle en 2009. Une saison qui avait plutôt bien réussi à Barcelone. Enfin, le positionnement de Javier Mascherano, appelé à jouer défenseur central, a l'air d'en inquiéter plus d'un. Sauf que non. D'une, l'Argentin revient doucement à son meilleur niveau. Et de deux, celui qui aurait pu être le cinquième Dalton n'aura pas un attaquant de surface pur et dur à gérer pendant 90 minutes. Que Mourinho choisisse Benzema, Ronaldo, Higuain ou même Ozil pour évoluer dans l'axe, l'attaquant du Real aura en effet comme première mission de décrocher un maximum. Et suivre à la trace, ça, Javier, il sait faire.


Mais surtout, la plus belle chance de Barcelone dans ce match, c'est le Real Madrid. Non pas que la Maison Blanche soit gavée de victoires avec une Coupe du Roi. Mais ce soir, pour la demi-finale aller de C1, les Blancs vont sans doute devoir et vouloir attaquer. Dans tous les débats de bistrot qui occupent le monde entier sur ce match, il s'en trouve toujours un pour dire que Mourinho, l'apôtre du jeu défensif, préfère jouer le 0-0 que gagner 2-1 ou 3-1, de peur de réveiller la bête catalane. Mais vous ne croyez pas qu'elle a déjà été blessée, la bête, quand elle a vu Casillas soulever la coupe avec sa serviette de l'Espagne autour de la taille ? Et puis Mourinho signerait évidemment cent fois pour le 3-1. La saison passée, c'est parce que ses joueurs de l'Inter avaient tout donné à l'aller qu'ils avaient pu bétonner sans paniquer au retour. Pour retrouver la joie de courir sur la pelouse du Camp Nou le doigt en l'air sous l'arrosage automatique, le technicien Portugais se doit donc d'emballer le match aller. Et laisser un peu plus d'espaces derrière... David Villa aura ainsi l'occasion de prouver qu'il est vraiment de retour. Parce qu'un but en tacle, ce week-end contre Osasuna, ça ne compte pas vraiment. Ou alors, c'est que le Barça n'est plus le Barça.



Achetez vos billets pour le FC Barcelone maintenant !

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 37 dimanche 15 juillet Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68 Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge dimanche 15 juillet Rooney inspire DC United 3