1. //
  2. // Retour
  3. // FC Barcelone/Real Madrid

Barça-Real au jeu des différences

Le Barça et le Real, c'est un peu l'histoire des Montaigu et des Capulet, deux familles, deux modèles qui se détestent et adorent s'affronter. Différences culturelles, rivalité sportive, combat orienté foot-business. Retour chiffré sur ce qui sépare vraiment les deux clubs et leurs villes. Liste non exhaustive

Modififié
19 6
4,5: les kilomètres de plage dont profite Barcelone, évidemment Madrid n'en a pas. Et pourtant à voir le teint blafard d’Iniesta c’est pas vraiment évident.

1. Soit en degrés Celsius, la différence de température moyenne entre Barcelone (15.6) et Madrid (14.6). Pas énorme, mais le thermomètre devrait prendre un sacré coup dans le mercure ce soir au Camp Nou.

1 442 457: Le nombre d'habitants que l'aire urbaine de Madrid, qui compte plus de 6 millions d'individus, a de plus que celle de Barcelone.

35 millions: l'écart de fréquentation annuel entre les aéroports de Madrid Barajas (70) et Barcelona El Prat (35). Sûrement parce que les touristes allemands transitent par la capitale pour aller rougir sur la Costa del Sol ou aux Canaries.

667 mètres. L'altitude à laquelle est située la capitale espagnole, alors que le Camp Nou est lui au niveau de la mer, ce qui n’empêche pas le Barça de mettre des taros au Real à Bernabeu. L'altitude un argument galvaudé.

3. La différence en années entre les dates de création des deux clubs, le Barça est né le premier en 1899, son rival honni lui est né en 1902. 3 ans c'est court. 100 ans de guerre, c’est long.

23: soit en centimètres la différence de taille entre Alexis Sanchez, plus petit joueur barcelonais et Sami Khedira le plus grand du Real, soit aussi la taille du chibre de Rocco Siffredi, qui ne sera pas présent ce soir, malheureusement.

32. Comme le nombre d'agents doubles ayant évolué dans les deux clubs. Dont Figo, Ronaldo, Laudrup mais aussi Robert Prosinecki

618 km: la distance qui sépare les deux villes, soit 6 heures et 10 minutes en bagnole, 7 jours et 23 heures à pied selon Mappy, à cheval il n'y a pas moyen de savoir mais ça doit faire quand même faire une sacrée trotte. Un chemin de croix pour les madrilènes. Un pelerinage pour les barcelonais.

23. Comme le nombre de magasins Zara , temple de la sape ibère à Madrid, 13 de plus que dans la capitale catalane. Sinon il y a 31 Burger King à Madrid, soit 2 fois plus de chances de s’enfiler des Double Whoppers dans le ventre qu’à Barcelone. Et ça c’est tout sauf négligeable.

170 000. Le nombre de socios du Barça, deux fois plus que le Real Madrid. Seul Benfica fait mieux. Oui, oui Benfica.

10: le nombre de titres de Liga qui séparent les deux équipes, 31 aux Merengues, contre 21 aux Culés. Les Merengues ont de la marge encore que.

200 millions d’euros. Soit l’écart existant entre les dettes du Real (169 millions) et le Barça (369). La crise? Quelle crise?

85 euros par semaine en coupe kéké. Soit 4420 euros de dépenses en plus par an pour Ronaldo chez le coiffeur par rapport à Puyol. Le Catalan ne se coupe pas les cheveux, il se les arrache à mains nues. Plus simple et plus économique.

1095000 abdos. Soit le nombre d’abdos soi-disant réalisés par CR9. Ça fait toujours 1095000 abdos de plus que tous les joueurs du Barça réunis.

19 000. La différence de capacité d'accueil des deux stades en faveur du Camp Nou, qui peut recevoir plus de 99 000 personnes, ce qui en fait le plus grand stade d'Europe. Mes que un estadi.

135. Le nombre de sélections avec la Roja qui sépare les deux clubs. Les joueurs Culés en cumulent 508 quand les Madrilènes n'en comptent que 373. La honte.

5. Le nombre de Ligue des Champions qui sépare le Real avec 9 titres du Barça, seulement 4. Les Madrilènes ont également remporté 2 coupes UEFA. Le Barça se console avec 4 Coupes des Coupes et 3 regrettées coupes d'Europe des villes de foire.

13. Comme le nombre de titres de pichichis que le Real a de plus que les Catalans. C’est un fait, les matadors sont madrilènes.

1 581 087. Le nombre de fans sur Facebook que le FC Barcelone (25 198 000 et des poussières) a de plus que son adversaire. Pep Guardiola likes this.

3. Comme le nombre de joueurs champions du monde que le Barça a de plus que le Real Madrid. Evidémment ce sont les Portugais qui font descendre cette moyenne. Caraio

16 ans. Comme le nombre d’années de footballeur professionnel de Pep par rapport à Mourinho. Le Portugais était « traducteur » avant d’entrainer ce qui explique qu’il ait toujours été plus habile avec sa langue qu’avec ses pieds.

2. Comme le nombre de Miss Espagne ayant basculé dans les filets des joueurs du Real Madrid (à savoir Raul et Sergio Ramos). Les Blaugranas peuvent faire la gueule, ils n’ont jamais été foutus de draguer ne serait-ce qu’une miss Catalogne.

Match nul: Irina Shayk contre Shakira. A ce niveau là, impossible à départager. Coté coup de reins, c’est quand meme la Colombienne qui l’emporte aux points.

13: Comme le nombre de joueurs formés au club à jouer avec l'équipe première au Barça contre "seulement" 5 côté Real. La vraie différence? Ben au Real ils sont remplaçants et au Barça presque tous titulaires.

1 pays d’écart entre les deux clubs. Il est là le nerf de la guerre.

7 coupes du Roi d’écart entre le Barça (25) et le Real (18). Une chose est sûre, le vainqueur du Clasico de ce soir devrait en rajouter une autre dans les vitrines.

1. Soit la différence de buts marqués entre Cristiano Ronaldo(23) et Leo Messi (22) depuis le début de la saison en Liga. Avantage CR7 donc, mais Messi s'en cogne, le Ballon d'or c'est lui.

0. Comme le nombre de joueurs catalans jouant au Real et inversement. La barrière de la langue sans doute.

15. Comme le nombre de buts d'écart inscrits en deuxième mi-temps à l'avantage du Real (40) par rapport aux Catalans (25). Les Madrilènes finissent fort.

9 cartons jaunes et 3 expulsions d'avance pour les joueurs du Real qui ont reçu une biscotte à 43 reprises et pris trois rouges contre aucun aux Culés. Pepe n'y est sûrement pas pour rien.

6. La différence de buts encaissés entre les deux adversaires, à l'avantage du Barça qui en a pris seulement 12 en Liga depuis le début de la saison. Oui mais ce soir c'est Pinto dans les bois.

3ème: Le musée du Barça est le troisième plus visité d'Espagne derrière le Prado et celui de la Reine Sofia. Il est le plus visité de Catalogne devant le musée Picasso. True story, c'est la crise de la culture en Espagne.

1710. Comme le nombre de minutes passées sur le pré par Victor Valdes et Iker Casillas, les deux seuls joueurs à avoir disputé toutes les rencontres en intégralité en Liga. Indispensables.

5. Le nombre de points qui sépare le Real premier, du Barça second au tableau de la Liga. Dans un championnat à deux vitesses, une différence de taille.

31: en millions d'Euros, ce que le Real (129) a gagné de plus que le FC Barcelone (98) en billetterie sur l'année 2010. En cause, le prix des places légèrement plus élevé à Santiago Bernabeu, qui dispose de davantage de places VIP.

Compter environ 2 euros pour une mousse dans les deux villes, pas si cher pour s'en jeter un petit devant le match.

Par Arthur Jeanne
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dendecuba Niveau : CFA
5 articles avant le match et surement 5 articles après...vous trouvez pas que vous en faite un peu trop sur ne match quasi-joué pour le Barça?
Ragondinho Niveau : CFA
pour ses 41 ans, le pep s'est offert le Real à Bernabeau la semaine passée...Aujourd'hui c'est Xavi qui fête ses 32 ans....Mouarf !!!
Hennessey Niveau : DHR
les fameuses 5 "LDC" du Real des années 50 qui n'ont aucune valeur ne devraient même pas entrer en compte.
Petite erreur sur les palmarès européens:

Le Real n'a remporté que deux coupes UEFA. Et le Barça a remporté trois coupes des villes de foire.

Quant aux super-coupes d'Europe et autres coupes intercontinentales, le Barça est devant.
Il y a erreur sur le nombre de Liga : c'est 31 pour le Real et 21 pour le Barça.
"0. Comme le nombre de joueurs catalans jouant au Real et inversement. La barrière de la langue sans doute." Villa vient des Asturies et Iniesta de Castille...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
19 6