1. //
  2. // Demi-finale aller
  3. // Bayern Munich/Barcelone (4-0)

Barça : « Pas la fin d'un cycle »

Modififié
0 24
Le Barça a la gueule de bois. Giflé par le Bayern lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions (0-4), le club blaugrana a quasiment dit adieu à son rêve de victoire finale en C1.

Plus qu'une probable élimination, la défaite de mardi soir à l'Allianz Arena traduit, pour beaucoup, la fin de l'hégémonie catalane sur le football européen. Alors fin de cycle ou simple accident ? Interrogé par Marca, le vice-président du Barça, Josep María Bartomeu, a sa petite idée sur la question :

« Ce n'est pas la fin d'un cycle. Ce n'est pas comme en 2008 où il avait fallu recruter neuf joueurs. Il y a déjà les bases au Barça. Des bases auxquelles il faut simplement faire quelques retouches dans la continuité. Je n'imagine pas l'équipe sans Xavi, Iniesta, Messi, Busquets ou Piqué. Tito Vilanova sera aussi là l'année prochaine. Ce n'était pas facile de faire la transition (après Guardiola, ndlr), mais il l'a très bien faite » , a-t-il expliqué.

Bartomeu est également revenu sur la demi-finale retour qui attend son équipe, mercredi soir, au Camp Nou. En faisant, évidemment, référence à la déroute du Real à Dortmund : « Nous ne nous considérons pas comme éliminés. À Madrid, ils croient encore à la qualification contre Dortmund. Nous pouvons aussi y croire contre le Bayern. Ces joueurs sont capables de tout. »

Tant qu'il y a de la vie... GB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Vous imaginez si c'est une fin de messycle?
Piqué est celui qui illustre le mieux la déscente du Barça. Je serais dirigeant de cette, il est le premier dont je me séparerais.
Note : 1
Je suis d'accord, tu parles d'une fin de cycle! Les types gagnent le championnat et se tapent une demi-finale de ligue des champions (Finale peut-être, qui sait...)!

Mais de temps en temps ça fait du bien de voir le barca se prendre une branlée. Un peu comme Tsonga qui en fout une monumentale à Nadal à l'open d'Australie, c'est plus que jouissif.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 24