Barça : ballons dopés

0 0
On s'emmerde sec pendant la trêve internationale. Quand les grands clubs sonnent creux. Comme au Barça. Alors, les médias se rabattent sur les seconds couteaux et c'est Tito Vilanova, bras droit de Guardiola, qui s'est prêté au jeu de l'interview.

L'adjoint catalan est revenu sur les soupçons de dopage pesant sur le Barça qu'il a préféré prendre à la rigolade.

« Nous, nous dopons le ballon pour qu'ils aillent plus vite » , a-t-il ironisé.

Ah, c'est donc ça...

AA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Mourinho nie le dopage
0 0