1. //
  2. // 38e journée
  3. // FC Barcelone/Atlético Madrid

Barça-Atlético ou le voyage des héros

Voilà la finale et le plus gros match de la saison en Liga. Barcelone et Atlético s’affrontent pour une dernière manche à la vie à la mort. Plus leurs footballs se sont opposés, plus ils étaient fascinants. Qui mérite de gagner ? Tout le monde. Ou personne.

Modififié
C’est la fin du voyage. Après des semaines à se retenir d’exulter, les héros de Simeone arrivent à la fin de leur épopée. Ils sont épuisés bien sûr. Qui ne le serait pas après 59 matchs à vivre d’intensité ? Quand la meute prédisait un nouveau duel entre l’autre Madrid et le grand Barça, eux s’étaient glissés « partido a partido » , comme il disait Cholo, et furent ainsi de tous les grands matchs et de toutes les grandes compétitions. Cette saison, le Real a dû les éliminer lui-même de la Coupe du Roi en demi-finale pour pouvoir remporter le trophée. En Champions League, et avant de s’attaquer encore au Real la semaine prochaine, ils avaient éjecté Porto, Milan, Barcelone et Chelsea. Ce voyage est interminable. Aujourd’hui en championnat, c’est encore Barcelone qu’il faut éliminer. Partout où cette équipe s’était déplacée et dans chaque match joué cette année, on avait admiré son intelligence collective et son obstination. Aucune minute de leur vie n’avait été laissée au vide. La saison se terminant, ils ont mérité de se laisser un peu aller à la vanité ou à l’inconsistance. Les Matelassiers ont bien gagné leur droit au repos. Pourtant si la tentation est forte, ce n’est pas le moment de chuter. Comme Sisyphe arrivant en haut de sa montagne, on veut voir ce match pour voir jusqu’à quand tout cela va durer.

Le football normal

Ils ne furent pas les seuls à pousser leur rocher. Barcelone, de son côté de la pente, a souffert une saison mélancolique comme seule la Catalogne (et le Portugal peut-être) sait en apprécier les nuances de gris. Rien n'a roulé droit jusqu’au décès de Tito Vilanova. On a sombré dans le relativisme le plus trivial à mesure que Barcelone s'est fait à l’idée qu’il devrait renoncer à soulever le moindre titre cette année. Les temps d’avant Pep et d’avant Rijkaardt revenaient. On se préparait déjà à la purge. Et alors, comme si les dieux réclamaient un dernier combat avant d’abandonner à leur sort ces héros déchus, ils ont offert à Xavi, Alves, Piqué et Puyol une dernière épreuve avant de redevenir mortels. Après leur avoir pris toute leur joie et toutes leurs larmes cette saison, le Ciel leur offrait non seulement un titre, mais, surtout, des raisons de le vouloir. Tandis que Tata, le premier entraîneur de l’ère normale - c’est-à-dire ni mort, ni disparu, ni démissionné - terminait sa mission en Catalogne en lui souhaitant la bienvenue sur Terre - « ce titre sera peut-être le premier de personnes normales, pas d’extraterrestres parce qu’il s’est construit sur le combat, les dissidences, les luttes et tout cela a quelque chose à voir avec le football normal et pas le football d’extraterrestre, celui avec lequel ils ont gagné les précédents » - Puyol et les siens priaient les fantômes : « J’aimerais beaucoup que l’on gagne cette Liga pour Martino et pour Tito. »

Le triomphe ou la mort

Cette finale inespérée est un appel du Ciel. Après une saison entière à douter et à se frustrer devant les transferts ratés et les évènements injustes, ils vont enfin pouvoir répondre au destin. Les joueurs de la trempe de Messi, Xavi ou Iniesta n’ont que faire de la vanité. Ils ne gagnent pas pour qu’on les flatte ou qu’on les remercie. Ces types jouent et gagnent pour prolonger l’illusion qu’ils peuvent arrêter le temps et la marche du monde pendant au moins un instant. Ils appellent cela « marquer l'histoire » . Un titre seul, pour eux, ne vaut rien. Ils en ont déjà tellement. Pour être soulevée, une coupe doit revêtir une signification particulière dans leur épopée personnelle. Elle doit avoir son histoire propre dans un moment de leur existence. Pour devenir un héros en Catalogne, la victoire ou le titre ne suffisent pas. Parfois il n’est même pas nécessaire. Pour eux, le triomphe est moral avant d’être mathématique. Voilà pourquoi ce match-là est une bénédiction. Après une saison entière à se demander ce qu’il fallait faire pour retrouver la magie, Barcelone peut enfin cesser de se demander : comment ? Comment retrouver le jeu d’avant ? Le jeu d’avant l’effondrement ? Comment faire pour redevenir soi-même ? Grâce à cette finale de Liga, le Barça peut enfin se remettre à réfléchir à ses motivations morales, à sa « philosophie » . Il peut à nouveau se demander pourquoi il joue, pourquoi il est le FC Barcelone, pourquoi cette Liga. Parce que Puyi, parce que Tito.

FC Simeone, Atlético Barcelona

À l’Atlético, Simeone appelle cela le « sentiment Atlético » . Ici aussi, ils invoquent leurs morts et « l’esprit de Luis » (Aragonés, ndlr), celui qui ne renonçait jamais à rien et se battait toujours pour pousser sa pierre jusqu’en haut. Même si sur le jeu, cet Atlético a quelque chose de mourinhien (l’intensité, le contrôle émotionnel, l’art des transitions), il est moralement beaucoup plus proche du FC Barcelone. Quand Mourinho répond à une question qu’il se pose à lui-même (comment faire pour gagner à tous les coups ?), l’Atlético de Simeone, comme le Barça de Pep ou de Xavi se bat pour quelque chose de plus grand et plus lourd que lui. La quête de l’Atlético - comme la quête de Barcelone - est surtout une quête identitaire. Il a d’ailleurs passé sa saison à se demander de quoi il était fait, pour quoi et pour qui il jouait. Le « partido a partido » répété au fil de la centaine de conférences de presse données, ressemble bien à cette « philosophie » qu’on enseigne à Barcelone, à cet « ADN » qu’on convoque à chaque décision en Catalogne. Barcelone et Atlético se ressemblent parce que leurs mythologies sont similaires. Ils ont fait le choix des moyens sur la fin et de la forme sur le fond. Ce qui compte ici ou là-bas, c’est le voyage, non la destination. Simeone l’a dit : « Un championnat ne se mérite pas, il se gagne. » Dommage. Sysiphe en aurait bien repris encore un peu.

Par Thibaud Leplat, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
"Qui méritent de gagner?"

Aucune idée. En revanche je sais "qui mérite" de gagner ça:



(dans le chapeau introductif de l'article, sérieux...)
Je sais pas pourquoi mais je trouve ça beau de dire "chapeau introductif"
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par Godolas
Je sais pas pourquoi mais je trouve ça beau de dire "chapeau introductif"


Je sais même pas si c'est vraiment le bon terme ^^

Mais bon une faute DÉGUEULASSE bien en évidence dans l'introduction de l'article... je peux comprendre qu'on en fasse de temps en temps mais là, ça pique les yeux.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Ah! Ça y est, il a corrigé ^^

Bien à vous, monsieur Leplat.
Je n'ai rien compris à l'article qui veut explorer les mythes qui font l'identité des deux clubs sans vraiment y parvenir.

Le Barça semble ailleurs. Sûrement au Brésil. C'est là-bas, dans un mois, que Messi, Neymar, Xavi et les autres ont rendez-vous avec l'histoire.

C'est l'Atletico qui a l'avantage psychologique. C'est lui qui est tout prêt d'un grand exploit historique. Et c'est lui qui a faim.
La grande victoire de l'Atlético c'est d'abord d'avoir redonné un certain intérêt pour la Liga. D'avoir réussi à exister toute une saison au milieu d'une guerre d'égo entre le Real et le Barça, symbolisée par la mise en scène du duel Messi/Cristiano Ronaldo, dont l'omnipotence durait depuis trop longtemps. Tout cela après avoir perdu Radamel et sans sans s'être particulièrement renforcé (y'a eu Villa mais qui au final ne fait même pas parti, à mes yeux, des 10 joueurs les plus importants de la saison). Ce qui a changé cette saison c'est qu'on aura eu la chance d'assister à l'éclosion et/ou à l’apogée de plusieurs joueurs (Diego Costa, Koke, Arda Turan, Felipe Luis, Godin, Courtois, Gabi, etc.) sur la même saison. Ce qui laisse d'ailleurs une certaine impression de "c'est l'année ou jamais" tant il parait utopiste d'espérer que cette équipe continue de jouer avec la même intensité avec des mecs au top de leur forme pendant plusieurs saisons.

Parce que le Barça restera compétitif chaque saison, parce que Diego Simeone est un putain de génie et parce que la rengaine Barça/Real dure depuis trop longtemps, c'est l'Atlético qui mérite le titre cette année.
N'empêche, 3 finales européennes en cinq ans pour un club "secondaire" comme cet Atletico sans avoir gagné de Liga, c'est dire le niveau du championnat
Realsymphony Niveau : CFA
en tout cas , le barça c est donné les moyens pour gagner
https://scontent-a-mad.xx.fbcdn.net/hphotos-prn2/t1.0-
Realsymphony Niveau : CFA
desolé pour le double post , drink some pepsi M€$$I
Article intéressant! Les deux équipes ont longtemps vécu dans l'ombre du Real, aussi, habituées à ne pas gagner. Le Barça a ainsi mis le spectacle et le jeu au-dessus de la victoire, et l'Atlético est traditionnellement l'équipe de "losers" par excellence, qui avait même pris goût à cela, on se souvient des magnifiques campagnes de pubs pour les abonnements au Calderón!
Au-delà de cela, j'espère que le Barça jouera mieux que dernièrement. Comme un symbole de cette saison "bizarre", les meilleurs passages du Barça cette saison n'ont pas été couronnés par une victoire. Je pense à la première demi-heure exceptionnelle face à Valence (14 tirs en 28 minutes!), match finalement perdu 2-3 à cause d'une grande inefficacité dans les deux surfaces. Et, évidemment, à la dernière demi-heure au Camp Nou face à l'Atlético en Champion's! Un jeu collectif flamboyant et vif pendant 30 minutes, mais un seul but à cause d'un Courtois XXL (1-1)
Et, paradoxalement, les victoires à Séville (4-1) ou à Bernabéu (4-3) n'ont pas été des matchs particulièrement brillants du Barça... Alors même s'ils ne gagnent pas, j'espère au moins qu'ils retrouveront un peu de leur grinta et de leur vivacité!
il y a 7 heures Des clubs de Ligue 1 punis pour des tribunes vides ? 59
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 16:29 Will Ferrell veut Chicharito au Los Angeles FC 17 Hier à 14:21 Lampard entraîneur d'Oxford United ? 2
Hier à 10:32 Le superbe but d'Independiente 4 Hier à 08:40 Malouda va jouer la Gold Cup avec la Guyane 24 Hier à 08:35 Des matchs de C1 sur Facebook 11 mardi 27 juin Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 15 mardi 27 juin Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 20 mardi 27 juin Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 43 mardi 27 juin Stéphane Paille est décédé 37 mardi 27 juin La Ligue des champions reprend ce soir ! 27 mardi 27 juin Lugano prolonge à São Paulo 5 mardi 27 juin Falcao s'essaye au baseball 3 mardi 27 juin Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 12 lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 67 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 60 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 7 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13