En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // Le classement des joueurs frisson de la saison
  2. // Saison 2
  3. // Épisode 1

Baptême réussi pour Payet, retour en force pour Delort

C'est reparti, top hebdomadaire réactualisé des joueurs qu'il faut suivre en priorité. Pour ce qu'ils font sur le terrain, que ça fasse mouche, ou pas. Parce que plus que de gagner, ce qui compte, c'est de faire vibrer.

Modififié

Les lauréats de la semaine


  • Ils gagnent trois points cette semaine


    Dimitri Payet (West Ham) : Match de fou furieux du Français qui faisait ses débuts en Premier League sur la pelouse d'Arsenal. Grand pont, râteau, virgule, passe de l'extérieur et contrôle de la semelle, il respirait la confiance, mettant plusieurs Gunners à terre. 3 points.

    Stephan El-Shaarawy (Monaco) : Pour son premier match en Ligue 1, l'attaquant italien a tenté trois fois de caler un ciseau retourné. Et le deuxième but de son équipe vient car il tente une reprise de volée audacieuse. 3 points.

    Andy Delort (Caen) : Une frappe parfaite qui touche la barre pour mieux tromper Mandanda des 25 mètres. Des débuts parfaits avec Caen. 3 points.


    André Ayew (Swansea) : Les cafouillages dans la surface, André Ayew connaît. Mais la feinte de frappe en se relevant pour mettre dans le vent son pote Azpilicueta, c'est nouveau et c'est pas mal du tout. 3 points. https://vine.co/v/ewDBPQBZI75

    Philipe Coutinho (Liverpool) : Le meneur brésilien est lui aussi resté sur ses bases de l'an dernier. Il descend donc le terrain en diagonale avant de déclencher une lourde pour la lucarne opposée. 3 points.

  • Ils gagnent deux points cette semaine


    Philippe Mexès (Milan AC) : Ok c'était un amical. Mais la gueulante qu'il passe à l'arbitre qui ose lui mettre un jaune, façon hair dryer à la Ferguson, c'est toujours un bon moment. 2 points.

    Lionel Messi (Barcelone) : On le disait trop gentil, mais au trophée Gamper, il est allé choper Yanga-Mbiwa à la gorge. Pas le plus facile des clients. 2 points.


    Sofiane Boufal (Lille) : En plein match contre le PSG, il a tenté une passe-talonnade en petit pont sur Stambouli. C'est passé, mais pas arrivé à destination de son partenaire. Il a cependant obtenu la faute. On va dire que c'est l'intention qui compte. 2 points.


    Nabil Fekir (Lyon) : Le meneur lyonnais repart sur de très bonnes bases avec trois simulations grossières sur son premier match. C'est bien d'aller au bout des choses. 2 points.

  • Il gagne un point cette semaine


    Florian Thauvin (OM) : Il est sorti de sa voiture pour mettre une balayette à un fan qui lui avait craché sur la vitre. Bielsa n'aurait pas dû le sortir, il en avait encore dans les jambes.

    Le classement, 1re journée


    1. Payet (West Ham), El Shaarawy (Monaco), Delort (Caen), Ayew (Swansea), Coutinho (Liverpool). 3 points.
    6. Messi (Barcelone), Boufal (Lille), Fekir (Lyon), Mexès (Milan AC). 2 points.
    10. Thauvin (OM). 1 point.

    Comment sont attribués les points ?


    - Une action dans le jeu qui fait lever du canapé : 3 points
    - Une action dans le jeu pas vraiment utile mais qui fait sourire : 2 points
    - Une action en dehors du jeu : 1 point
    - Pénalité : selon appréciation du jury

    Voir le classement général de l'an dernier

    Par Romain Canuti
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Hier à 23:28 Le low-kick fou de Tony Chapron 163
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur